Bande dessinée

La Brigade des cauchemars – 1. Sarah de Thilliez, Dumont et Drac

La Brigade des cauchemars
tome 1 : Sarah

Scénario : Franck Thilliez
Dessin : Yomgui Dumont
Couleur : Drac

48 p.

Jungle, 2017 (Frissons)

résumé Tristan et Esteban, deux adolescents de 14 ans, font partie de la brigade des cauchemars. Ils viennent en aide aux enfants et les débarrassent de leurs cauchemars en découvrant la source. Une jeune fille, Sarah, est admise à la clinique et ils doivent intervenir. Mais Tristan est troublé, il l’a déjà vue et ne se souvient pas où.

cequejenaipensé Quand j’ai su que Franck Thilliez se mettait à la bande dessinée, j’étais évidement curieuse de savoir ce que ça allait donner. Logique.

L’idée de départ est assez originale. Deux adolescents, Tristan et Esteban, aident les patients du père de Tristan à aller mieux, en les débarrassant de leurs cauchemars. Le père de Tristan est le professeur Albert Angus, un spécialiste du sommeil. Il a inventé une machine permettant à Tristan et Esteban d’intégrer les cauchemars des enfants pour trouver leur origine et les désamorcer. Il y a tout un protocole à respecter afin que tout se passe au mieux et pour le patient et pour les deux adolescents. Esteban a été recueilli par le professeur rois ans plus tôt. Il est amnésique et personne ne sait d’où il vient.

Dans ce premier tome, il va falloir qu’ils s’occupent de Sarah mais le professeur leur a caché une partie de son dossier volontairement. Une fois dans le cauchemar de Sarah, Esteban est perturbé… Il la connait, il en est certain mais il ne se souvient pas. Et en discutant avec elle, il apprend que elle aussi a perdu tous ses souvenirs depuis trois ans…

 

L’auteur installe peu à peu l’ambiance sombre, inquiétante de son récit, nous présente les personnages dans le feu de l’action. Le lecteur s’adapte quasi naturellement à ces expériences. C’est amené de telle façon qu’on ne se pose pas véritablement la question du comment. Mais ce qu’il va se passer dans CE cauchemar, avec CETTE jeune fille va par contre amener son lot d’interrogations et de rebondissements.  L’univers graphique imaginé par Yomgui Dumont ajoute sans aucun doute à cette ambiance sombre et inquiétante. Au début, d’ailleurs, le trait anguleux ne me séduisait pas du tout mais au final, collant parfaitement à l’atmosphère, j’ai fini par m’y faire. Il y a un travail intéressant autour des yeux : exorbités, rouges, cernes, disproportionnés… on ressent bien l’épuisement et la peur des différents personnages.

Le premier tome est une réussite : on retrouve la touche inquiétante, pleine de secrets comme c’est si bien le faire Franck Thilliez. Le dessin répond parfaitement aux mots de l’auteur. Je suis donc très curieuse de lire la suite de ces aventures cauchemardesques pour avoir quelques éléments de réponses  !

Couverture du second tome sorti en septembre 2018

 

Les articles sont regroupés chez  Stephie cette semaine.

20 réflexions sur “La Brigade des cauchemars – 1. Sarah de Thilliez, Dumont et Drac

Répondre à Amandine Au Fil des Plumes Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s