SF / Fantastique

Ceux qui ne peuvent pas mourir, tome 1 : La bête du Porte-Vent de Karine Martins

Ceux qui ne peuvent pas mourir, tome 1 : La bête du Porte-Vent

Autrice : Karine Martins

310 p.

Gallimard jeunesse, 2019
 
résumé France, 1887. Gabriel Votz travaille pour une puissante confrérie occulte qui traque les humains maudits et transformés en créatures diaboliques. Il est en mission en Bretagne, dans un village frappé par de nombreux meurtres particulièrement atroces, accompagné par Rose, une adolescente têtue et encombrante qui en sait beaucoup trop.

 

Depuis qu’elle était au service de Gabriel Voltz, Rose avait appris une leçon essentielle : sortir seule la nuit dans Paris était la plus mauvaise idée qui soit. En s’engouffrant dans le passage du Pont-Neuf, la jeune fille maudit son employeur toujours en vadrouille et leur mystérieux visiteur qui l’obligeaient à emprunter ce genre de coupe-gorge. Il était minuit passé.
cequejenaipensé C’est avec beaucoup de curiosité que j’ai ouvert ce roman… et en quelques pages il m’avait déjà emporté dans son univers et j’ai eu du mal à le lâcher. J’ai adoré le duo de personnages, l’univers dans lequel elle déroule son histoire et toute la mythologie qui va avec.
Courir après les démons en espérant ne pas être rattrapé par les siens est une illusion, mon petit.
Gabriel Voltz est un personnage difficile à cerner. On apprend assez vite qu’il est une créature fantastique, un immortel, qui traverse la France pour résoudre des meurtres mystérieux, ayant attrait au surnaturel pour que les humains évitent de découvrir ce qu’il en est réellement (les Égarés, les créatures hérétiques ne doivent pas être mis au grand jour!). Il obéit aux directives de l’Ordre de Sainte-Vehme, il s’en passerait bien mais il n’a pas le choix. Mais Gabriel n’est pas un enquêteur comme les autres et il se joue des règles… Comme pour sa dernière mission où il n’a pas totalement obéi aux ordres…
Quand la Saint-Vehme lui confie une nouvelle mission en Bretagne pour élucider une histoire de meurtres, il n’a pas d’autre choix d’emmener avec lui une jeune adolescente qu’il a pris sous son aile lors de l’enquête précédente. Il n’aurait peut-être pas dû… parfois il le regrette mais pas très longtemps. Car cette jeune fille, Rose a beau être diablement têtue, elle est aussi très attachante. Dans le Finistère, ils vont découvrir une terrible affaire. Une sorte de lycanthrope s’en donne à cœur joie et a déjà fait de nombreuses victimes. Mais à peine l’enquête entamée, Gabriel sait qu’il n’a pas à faire à un lycanthropes classiques.
Le domaine de Porte-Vent, fief de la famille Le Kerdaniel depuis des générations, était bien nommé : en s’engouffrant entre le manoir et ses dépendances, le vent marin émettait un chant lugubre.
J’ai adoré le mélange astucieux entre enquête et fantastique que l’autrice, Karine Martins a mis en place dans ce premier tome. Son univers est riche mais amené de telle façon qu’on ne reçoit pas toutes les informations d’un coup. Le lecteur s’adapte aisément à l’ambiance, à ce contexte à la fois historique et fantastique. Il y a aussi une pointe de terreur et d’angoisse qui s’installe au fur et à mesure que l’enquête avance. L’écriture est très dynamique, riche et travaillée où les émotions sont variées. On ne s’ennuie pas une seule seconde aux côtés de de ce duo atypique. La curiosité est en éveil pour comprendre tout ce qui entoure la psychologie et l’identité de Gabriel mais également autour de la jeune Rose. Et notre curiosité est aussi fortement en éveil au fur et à mesure que les pièces du puzzle de cette enquête se mettent en place… et on comprend mieux la phrase mise en entête sur la quatrième de couverture : « les monstres ne sont pas toujours ceux que l’on croit… »
Il se passe déjà énormément de choses dans ce premier tome et j’ai personnellement hâte de découvrir la suite de leurs aventures.

12992811_10209213650040435_505270499_nUn premier tome addictif : un univers riche, une écriture travaillée, un univers mystérieux. J’ai adoré ma lecture !

 

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s