Roman "jeunes adultes"/Roman jeunesse

Le Carnet de Théo – 1. Dans ma bulle de Eléonore Cannone

Titre : Le Carnet de Théo

tome 1 : Dans ma bulle

Auteure : Eléonore Cannone

ill. de Sinath

Rageot, 2011

Résumé 

Collégienne androgyne, Théodora dite Théo décide de tenir un carnet où elle notera ses impressions, ses états d’âme et ses coups de cœur. Elle y dépeint ses copains mais aussi son chat Kyô, ses parents, et y dessine esquisses, portraits et caricatures. Passionnée par la culture japonaise et les mangas, Théo croque sa vie en bulles et en onomatopées.

 

Ce que j’en ai pensé :

Tout à d’abord je tiens à remercier le site Babelio et les éditions Rageot qui m’ont permis de découvrir ce petit bijou!!!

Je suis complètement tombée sous le charme de Théo et de son journal! Eléonore Cannone nous présente ici un roman complètement atypique, j’ai même envie de  dire un ovni dans le monde du roman pour ado… En effet, elle marie avec tendresse, humour et imagination l‘histoire d’une ado mal dans sa peau – qui se pose des tas de questions sur son passé, sur son présent, sur qui elle est réellement – et le monde des mangas.

Ce roman est présenté comme étant le journal intime de Théo. Suite à un petit conflit dans son collège, ses parent désirent qu’elle consulte un psychologue. En effet, depuis quelques temps, son comportement a énormément changé : de blonde elle est devenue très brune, elle s’habille tel un personnage de manga, elle s’enferme dans sa chambre et même si elle est bonne élève, elle consacre tout son temps libre à sa passion : les mangas! A l’issue de sa première séance avec le psychologue, elle va rencontrer Takeshi, un vieux japonais assez mystérieux… Cette rencontre ne va durer que quelques instants mais un petit quelque chose se déclenche chez Théo, elle va se mettre à rédiger ce petit carnet où elle va raconter ses envies, ses émotions, son ressenti… mais elle va aussi décider d’écrire son propre manga… Cette auto analyse va durer plusieurs semaines, et cette rencontre va changer sa vie d’ado.

Vous allez me dire où est l’originalité? Des journaux intimes d’ado mal dans sa peau il y en a d’autres! L’originalité est le thème du manga. L’auteure transmet à son personnage sa passion du manga et de la civilisation japonaise. Il est rempli de référence culturel spécial manga (Black Butler, Black Jack, Clamp, cosplay, Ghost in a shell…). D’ailleurs un petit lexique a été imaginé par l’auteure en fin d’ouvrages!

Pour compléter l’ambiance, des illustrations « mangas » sont parsemés dans tout le récit ce qui le rend dynamique, vivant. Ces illustrations ont été réalisées par Sinath (son site par ici). Ces dessins complètent parfaitement l’ambiance manga voulu par l’auteure! J’aime beaucoup sa couverture. D’ailleurs, elle m’avait attiré en libraire! Elle est fraîche, claire, expressive et elle se démarque bien par rapport aux premières de couvertures assez sombres en vogue actuellement!

J’ai vraiment apprécié la plume d’Eléonore Cannone. Ce journal est à la fois tendre, pleins d’émotions, drôle et énigmatique! Maintenant, je n’ai qu’une envie: LIRE LE TOME 2!!! Mais il sort quand??????

Un roman pour ado à découvrir!!!!

Extrait p.61 :

« Voilà, tu sais tout maintenant. Je me suis lancée dans l’écriture de ce carnet sur les conseils d’un vieux Japonais amateur de mangas.

Mouais.

Quoi mouais?

Non, non, rien. Ce n’est pas une mauvaise idée. La seule difficulté est de s’y tenir.

Je vais le faire. T’as vu tout ce que j’ai déjà écrit!

Tu étais sur ta lancée et tu avais envie de raconter ta rencontre avec ce vieux japonais. J’espère juste que tu vas continuer, c’est tout.

On dirait que t’as des doutes.

Non, non… Mais je te connais. Je sais que la routine c’est pas vraiment ton truc.

Peut-être. Sauf que là je suis grave motivée.

Mmm… Pour l’instant…« 

Extrait de saison p.114-115 :

Mes parents ne se sont pas foulés. Eux aussi m’ont offert de l’argent plutôt qu’un vrai cadeau.

Conclusion, je suis riche.

Conclusion bis, personne ne s’intéresse à moi. Personne ne connaît mes goûts. Tout le monde s’en fout!

Surprise! Samuel m’a offert les premiers tomes de Paradise Kises. Dès qu’il est parti, j’ai consulté le résumé de ce shôjo sur le Net. « La très sérieuse lycéenne Yukari n’a qu’une obsession : réussir son entrée à l’université. Son assiduité aux études n’a d’égale que sa phobie excessive des gens. Aussi, quand un garçon tente de l’aborder, puis qu’un travesti lui barre la route, elle s’effraie au point qu’elle s’évanouit. » Du vrai, du pur, du lourd! »

8 réflexions sur “Le Carnet de Théo – 1. Dans ma bulle de Eléonore Cannone

  1. Pingback: Bilan Décembre 2011 « Azilis

  2. Je l’ai lu, il est… FANTASTIQUE !!! J’ai un seul et unique gros problème : le 2 n’est pas encore sortit 😥 Je le conseille à toutes les ados ! Vivement le 2 !!!!!!!!!!!!!!!!!! = )

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s