Roman "jeunes adultes"

Azami, le coeur en deux de Marc Cantin et Isabel

Titre : Azami, le coeur en deux

Auteurs : Marc et Isabel Cantin

213 p.

Nathan, 2012

Résumé :

De Kaïdo à Paris, un voyage qui va changer la vie d’Azami.
Azami vit depuis toujours avec sa grand-mère un peu sorcière au pied du mont Kaïdo. Et voilà que son père lui propose de l’emmener en vacances à Paris ! Pour la jeune Japonaise, c’est le choc des cultures. Ses habits d’enfant sage forment un drôle de contraste avec les cheveux verts de Myo, l’adolescente qui l’accueille. En plus, Myo se montre détestable avec elle. Son petit ami Joan, en revanche, est bien charmant…

Le casting…

Ce roman offre un patchwork de personnages très différents.

L’héroïne se nomme Azami. Elle est élevée par sa grand-mère, Obâsan, depuis la mort de sa mère alors qu’elle n’avait que deux ans. Son père, Okihiro, comme tout japonais, se consacre à son travail. Sa vie auprès de sa grand-mère est rythmée par les us et coutumes de la vie japonaise : les croyances, le savoir vivre, la politesse, l’intimité, la discrétion. Alors quand son père l’invite en vacances pour 10 jours sa vie va radicalement changer! Elle va découvrir une autre culture, un pays aux mœurs diamétralement opposés à ce qu’elle connaît et c’est un réel choc.
A Paris, elle va rencontrer Myo, une ado de son âge exubérante, agressive et au look vraiment voyant! Et elle va aussi faire la connaissance d’un français qui a l’air très prévenant Joan.
Ce que j’ai aimé dans ma lecture

Ce court roman est une très belle histoire et un beau message pour la tolérance et l’acceptation de l’autre. A travers la légèreté d’un roman pour adolescents les auteurs abordent ces thèmes forts. Les auteurs ont effectués plusieurs voyages au Japon pour mieux s’imprégner de l’ambiance japonisante mais aussi pour se renseigner sur les relations qui peuvent exister entre les gens dans ce pays. En effet, en tant que lectrice, j’ai ressenti ce travail de recherche. J’ai aussi apprécié qu’il se place du côté de l’adolescente japonaise qui découvre la France et ses coutumes plutôt que le contraire. Je pense qu’en usant de ce stratagème on se rend mieux compte du choc de culture que peut ressentir un étranger en arrivant de notre pays, surtout pour un japonais qui, on le sait, à une façon de vivre très différente d’un européen (les démonstrations d’affection en public peuvent être perçus comme malvenues pour un japonais : par exemple se faire la bise en public).
La grand-mère Obâsan est un personnage haut en couleur et qui m’a fait rire! Elle est ancrée dans un Japon plutôt ancien : elle est une sorte de « sorcière » qui guérit les gens grâce à ses potions et à ses prières. Elle est très croyante (tant envers les esprits qu’envers le savoir-vivre). J’ai adoré ses offrandes au « kami » (dieu) de l’ordinateur portable que sa petite fille lui a appris à utiliser pour pouvoir lui envoyer des mails durant son séjour parisien (surtout le verre de saké! apparemment le kami des ordinateurs n’aiment pas trop ça!).

Ce court roman a été une lecture très agréable. J’ai aimé le message qu’essaie de faire passer les auteurs : écouter et essayer de comprendre l’autre, ce n’est pas parce qu’il vit différemment de nous qu’il est bizarre ou inculte. J’ai également été charmée par une découverte plus approfondie de la culture japonaise qui m’intéresse beaucoup en ce moment.

Ce que je n’ai pas aimé dans ma lecture

Peut-être les histoires d’amour ne sont-elles pas très utiles au roman mais cela reste un roman pour jeune ado!

La mise en page m’a également un peu gênée : c’est écrit très gros et j’ai toujours l’impression dans des cas comme ça que l’éditeur choisit une taille de police assez grande pour remplir plus de pages…

A savoir
Azami あざみ signifie « fleur de chardon ».
 

6 réflexions sur “Azami, le coeur en deux de Marc Cantin et Isabel

  1. j’ai aimé ce roman mais je suis entièrement d’accord, l’histoire d’amour est de trop et trop invraisemblable : mais la relation avec la grand-mère est profonde.
    merci

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #81# « Azilis

  3. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #82# « Azilis

  4. Pingback: Bilan Août 2012 « Azilis

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s