Roman "jeunes adultes"

Bras de fer de Jérôme Bourgine

Titre : Bras de fer

Auteur : Jérôme Bourgine

Sarbacane, 2012  (Exprim’)

Résumé :

De part et d’autre du bras de fer, il y a le fils et le père.
Le fils, Julian. 18 ans, champion de natation et amoureux de Leïla.
Le père, Louis. Ouvrier syndicaliste, mutique, forgé dans l’acier.
Et puis il y a l’accident de moto. Fini la natation, fini la « vie normale », fini aussi les bras de fer avec le père. Julian a tout perdu, croit-il.
Tout sauf Leïla.

 

Le Casting

Ce roman donne essentiellement la parole a deux personnages.

Julian tout d’abord. Jeune sportif prometteur (il est champion de natation), heureux en amour avec Leila, va fêter ses 18 ans. Comme chaque année, il se prépare à affronter son père, Louis, au bras de fer pour gagner une moto. Cette année pour lui c’est la bonne! Il en rêve. Mais malheureusement, son père, au caractère fort et qui n’aime pas perdre, va encore gagné. Ce soir-là, Julian doit rejoindre sa Leila. Il s’inquiète, emprunte une moto. Et c’est le drame, sur la route un nid de poule, des gravillons, glissade,… Julian se réveille à l’hôpital, sans bras. Il va devoir réapprendre à vivre. Il a tout perdu et va vivre une vraie descente en enfer. Malgré quelques rayons de soleil, Julian n’arrive plus à faire face…

Leila va être là pour lui. Elle a quitté sa famille et ses études par amour pour Julian. Après son accident, elle va se démener pour l’aider à vivre, à survivre… Elle va trouver un petit boulot, faire des économies pour arriver à partir en voyage (son rêve). Et malgré les coups bas et les désillusions face au comportement de Julian. Elle va vivre des choses dures pour lui, par amour.

Ce que j’ai aimé dans ma lecture

A travers ce roman, Jérôme Bourgine aborde des thèmes pas évidents et rare en littérature pour ado. Il aborde tout d’abord le thème du handicap. Avec son accident, Julian doit aborder sa vie d’une nouvelle façon, accepter sa nouvelle image. Mais l’auteur va parler aussi de l’acceptation du handicap au niveau de regard d’autrui, de sa famille, de ses amis.  Cependant, même si le handicap est un sujet lourd, il me semble qu’il n’est quelque part qu’un prétexte pour aborder les problèmes d’addiction à la drogue et du manque.

Et pour parler de ces thèmes, Jérôme Bourgine use d’un style, des mots, des images, durs crus, réels. Il va à l’essentiel, sans fioriture. Et ça lui permet de montrer la rigueur, la cruauté, la perversité du monde de la drogue. Il montre ainsi jusqu’où par désespoir, par dépit, par manque, un toxicomane peut aller. Il peut vivre ainsi des privations, des humiliations pour avoir sa dose. Pour illustrer cette déchéance, le récit va très loin dans ses descriptions. Et je pense que certaines scènes peuvent heurter la sensibilité de certains lecteurs.
Pour alléger un peu ce récit assez oppressant, l’auteur va disséminer ici et là de petites notes d’humour, histoire de désamorcer un peu la tension de l’intrigue. En parallèle à l’humour, l’amour dont fait preuve Leila est une bouffée d’air. Pendant ma lecture, j’ai été malheureuse pour elle. Elle aime plus que tout au monde Julian. Elle va vivre des choses par amour pour lui incroyables. Par moment, j’avais pitié d’elle car moi, en tant que lectrice, je savais ce que lui cachait Julian, et elle, elle continuait à se démener pour elle.
Ce roman dérange, heurte la sensibilité, peut choquer mais il est vrai, réaliste et on ne peut s’empêcher de s’attacher aux différents personnages.

Ce que je n’ai pas aimé dans ma lecture

J’aurais peut être aimé en savoir plus sur certains personnages comme Louis le père ou Kurt le voisin aveugle.

La fin peut être un peu rapide malgré la note d’espoir.

En bref…

Un roman réaliste, dur, vif, incisif qui ne peut laisser indifférent.

Merci aux éditions Sarbacane pour leur confiance!

4 réflexions sur “Bras de fer de Jérôme Bourgine

  1. Pingback: Bilan Octobre 2012 « Azilis

  2. Pingback: Happy Birthday!!!!!! Les éditions Sarbacane souflent 10 bougies en 2013! | Azilis

  3. Pingback: 3 bougies sur le gâteau d’Azi!!!! | Azilis

  4. Pingback: Le Voyage impossible de Jérôme Bourgine | Azilis

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s