Roman "jeunes adultes"

La Peau d’un autre de Philippe Arnaud

Titre : La Peau d’un autre

Auteur : Philippe Arnaud

Sarbacane, 2012 (Exprim’)

Résumé :

Ils ont tout choisi pour lui, à sa place.
Jusqu’à la couleur de sa peau, et ça n’était jamais la leur. 20 ans à se cacher, à fuir les miroirs, sur le continent de son enfance comme sur celui où il s’est échoué ensuite.
Alors, au bout de 20 ans, il est temps de sortir du sac. Posté à l’entrée de l’école maternelle, en faction, mitraillette et ceinture d’explosifs sous le manteau, il entre.
Il va leur montrer.

 Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Sarbacane pour m’avoir permis de découvrir ce roman qui ne m’a pas laissé indemne!

Le Casting

Un récit qui alterne entre trois protagonistes.

Tout d’abord, il y a celui pour qui on est là : le ravisseur, P. Dès le début du roman, on entre dans le vif du sujet. On sent qu’il est malheureux, au bout du rouleau, qu’il souffre. Il entre dans une école maternelle, et prend en otage une classe de maternelle et leur maîtresse. Pourquoi? pour qui? Comment? L’auteur part des flash black va révéler aux yeux du lecteur le pourquoi du comment. On va ainsi revivre son enfance africaine où il était victime de brimades (et bien plus) à cause d’une différence physique, son adolescence en France (où il croit qu’il va enfin pouvoir vivre normalement…). On s’attache à son histoire, à sa détresse, à son drame…
Ensuite, on fait la connaissance d’Anna, la maîtresse. Elle tente de paraître solide et sûre d’elle devant les enfants mais elle est complètement terrorisée par ce qui se passe. En l’observant, elle va essayer de trouver des réponses.
Enfin, un personnage étonnant a une grande importance dans ce roman : Manon, une petite fille de maternelle. Elle a l’habitude de seconder la maîtresse à l’école et elle va continuer à le faire. Ses faits et gestes, craints par le ravisseur, vont ouvrir une faille, une brèche vers lui. Elle va tout aussi bien apaiser les autres enfants et peut-être même le ravisseur!
Ce que j’en ai pensé
J’ai aimé vivre cette aventure quasiment en direct. En effet, l’auteur nous fait entrer dans l’intrigue en minutant son récit très précisément. Ainsi, on est au cœur de l’action. Philippe Arnaud va également passer d’un personnage à l’autre tout en l’indiquant (Lui, 14h44; Anna, 14h45…). De cette façon, le lecteur peut aisément passer de la psychologie d’un personnage à l’autre sans perdre de temps à réfléchir à qui parle! Cette façon de rythmer le récit donne une dynamique au récit : il nous fait tenir en haleine (mais que va-t-il se passer? que a-t-il pu arriver au ravisseur pour qu’il en arrive là?). On tremble à chaque geste d’un enfant, du ravisseur, des policiers en faction à l’extérieur; on a pitié de l’histoire de P.
Ce qui m’a également plu dans ce roman, c’est le choix de l’auteur de se mettre dans la peau d’un preneur d’otage. La plupart du temps, on (ou plutôt la société) ne prend pas le temps ou on ne veut pas connaître le passé de ces gens, le pourquoi de leur geste… Il aborde sa personnalité en nous racontant le calvaire qu’il a vécu en Afrique, puis sa vie en France… Il va nous parler de ses craintes, de ses peurs, de ses sentiments,…
Côté style, Philippe Arnaud a un style à la fois descriptif et percutant. Il choisit les mots justes, qui touchent, qui choquent, qui font réfléchir le lecteur.
En bref…
Un roman fort, percutant, émouvant. Un roman qui fait réfléchir et qui ne peut laisser de marbre!

5 réflexions sur “La Peau d’un autre de Philippe Arnaud

  1. Sarbacane, où la maison d’édition qui ose penser que les jeunes (de 15 à ….. ans) ne sont pas que des idiots ne vivant que pour la prochaine saison de Secret Story (ça existe toujours d’ailleurs ?)
    Ce titre ci me tente bien.

    • Tout à fait d’accord! Pour l’instant j’ai été sous le charme de tous les livres lus dans cette collection. Des livres qui font réfléchir les ados et qui ne les prennent pas pour des idots!
      PS : oui je crois que Secret Story existe encore, enfin pas en ce moment mais je crois qu’une nouvelle saison est prévu (encore) pour 2013! 😉

  2. Pingback: Happy Birthday!!!!!! Les éditions Sarbacane souflent 10 bougies en 2013! | Azilis

  3. Pingback: 3 bougies sur le gâteau d’Azi!!!! | Azilis

  4. Pingback: Jungle Park de Philippe Arnaud |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s