Roman "jeunes adultes"

Frangine de Marion Brunet

Titre : Frangine

Auteure : Marion Brunet

Sarbacane, 2013 (Exprim’)

Résumé :

« Il faut que je vous dise… J’aimerai annoncer que je suis le héros de cette histoires, mais ce serait faux. Je ne suis qu’un morceau du gâteau, même pas la cerise. Je suis un bout du tout, un quart de la famille. Laquelle est mon nid, mon univers depuis l’enfance, et mes racines, même coupées. Tandis que ma frangine découvrait le monde le cruel le normal et la guerre, ma mère et ma mère, chacune pour soi mais ensemble, vivaient de leur côté des heures délicates. C’est à moi que revient de conter nos quatre chemins. Comment comprendre, sinon ? »

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Sarbacane pour m’avoir permis de découvrir ce roman bouleversant et juste.

Le Casting

Ce roman raconte l’histoire d’une famille :

Nous faisons tout d’abord la connaissance de Joachim, le fils. C’est lui qui nous raconte sa vie, ou plutôt une partie de la vie de la vie de sa famille avec quelques flash-back. C’est un lycéen. Il vit plutôt bien sa situation familiale particulière mais il va devoir face au mal-être de sa sœur, Pauline, qui vient tout juste rentrer au lycée et comprend qu’on ne vit pas au pays des bisounours. Et il y a Julie et Maryline (Maman et Maline), leurs deux mères. L’une travaille dans une jardinerie, l’autre est éducatrice, mais son métier la ronge.

 

Ce que j’en ai pensé
Arrivée au lycée, Pauline raye sur la fiche de rentrée « profession du père » pour la remplacer par la mention « profession de la seconde mère ». Malheureusement pour elle, ses camarades de classe vont le voir et une spirale de violence verbale et psychologique va déferler sur elle… On l’insulte, on la rabaisse, on l’évite,… Elle va devoir faire face à la bêtise humaine. Elle va alors se renfermer sur elle, ne plus être la même… Joachim ainsi que leurs mères s’en rendent compte. Mais quand on lui parle elle change de sujets, se met en colère. Joachim, inquiet, va essayer de l’aider et comprendre ce qu’il se passe. Il veut la défendre et elle veut le faire à sa manière. Pour lui, ça a été plus facile, c’est un garçon et il sait répondre. Sa sœur vit ça de manière complètement différente…
L’auteure aborde dans ce roman un sujet d’actualité. Je l’ai trouvé très juste. Elle a su se mettre à la place de ses personnages et parler avec beaucoup de crédibilité de ce thème qu’est l’homoparentalité. Joachim et Pauline sont deux enfants élevés par deux mères. Ils ont été aimé, choyé, bien élevé. Ils n’ont jamais réellement ressenti un manque éventuel de père. Les seuls fois où ils ont eu un souci c’est quand ils ont du faire face aux regards des autres adultes et arrivés au lycée, aux regards d’ado provocateurs et peu réfléchis, intolérants. Joachim, Pauline et leurs mères sont une famille tout ce qu’il y a de plus normal : ils s’aiment, jouent ensemble, se disputent, partent en vacances,…
Quand j’ai lu ce roman, j’ai éprouvé de la tendresse pour cette famille très complice, de la colère face à l’intolérance des gens, de la peur pour Pauline… On sait bien que ce sujet est délicat, qu’il soulève beaucoup de questions vis à vis de l’éducation des enfants. Mais ce roman veut démontrer qu’au contraire qu’au sein même de ce type de famille, on a des relations on ne peut plus normales et que le problème est ailleurs : dans l’intolérance des autres. L’homosexualité n’est pas héréditaire, ni contagieux. On vit dans une société de plus en plus intolérante et tournée vers son propre nombril et des romans comme celui-là font du bien!
Marion Brunet fait parler son personnage et pour ce faire adopte un langage oral et familier d’adolescent, ce qui rend plus crédible cette histoire.

 

En bref…
Un roman touchant, émouvant et juste. Marion Brunet nous parle d’un sujet d’actualité brûlant, sans cliché. Un roman pleins d’amour avec un beau message de tolérance! Merci à Marion Brunet pour ce magnifique premier roman!
LOGO EXPRIM

2 réflexions sur “Frangine de Marion Brunet

  1. Pingback: Bilan Février 2013 | Azilis

  2. Pingback: L’Ogre au pull vert moutarde de Marion Brunet | Azilis

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s