Roman "jeunes adultes"

Décollage immédiat de Fabien Clavel

Titre : Décollage immédiat

Auteur : Fabien Clavel

201 p.
 
Rageot, 2012 (Thriller)

Résumé :Lorsque sa mère, hôtesse de l’air, disparaît en lui laissant l’ordre de fuir et une consigne, Lana Blum n’est plus sûre que d’une chose : sa vie est en danger.
Tandis que les rouages d’une terrible conspiration s’animent, l’adolescente piste le moindre indice laissé par sa mère. D’aéroport en aéroport, à travers l’Europe, aidée par un hacker baptisé Creep, Lana remonte jusqu’à la source d’une impensable vérité.

********************

Mon avis

Alors ça c’est un thriller comme je les aime : une fois après avoir commencé à lire les premières lignes, je l’ai lu d’une traite! Certes, il y a des défauts et de petites invraisemblances mais le rythme et la qualité de l’écriture me les a fait oublier!

Décollage immédiat, c’est l’histoire palpitante de Lana, jeune ado mal dans sa peau et dans sa vie. Le divorce de ses parents s’est mal passé, elle ne voit plus son père et sa mère, hôtesse de l’air, est fréquemment absente. Elle veut se faire remarquer et devient un peu rebelle au lycée… Un soir alors qu’elle rentre chez elle et qu’elle sait qu’elle sera une nouvelle fois seule, elle reçoit à coup de téléphone de sa mère paniquée qui l’enjoint de partir le plus vite possible et d’aller récupérer un paquet à la consigne de l’aéroport. Au même instant, un inconnu pénètre dans l’appartement et elle s’enfuit par la fenêtre. (où il y a des échafaudages je vous rassure!). A partir de là, tout va s’enchaîner pour elle mais aussi pour nous lecteur (puisqu’on va découvrir les choses au même rythme qu’elle). Au lieu d’aller voir la police, elle va se retrouver embringuer dans une histoire complexe de complot à l’échelle européenne. elle va alors passer les heures suivantes à la recherche de sa mère, à fuir et à passer de pays en pays (Budapest, Bruxelles, Berlin, Roissy). Elle va se méfier de tout et de tout le monde pour parvenir à ses fins. Mais un mystérieux Creep va lui être d’un grand secours… à moins que…
Comme je vous le disais quelques lignes plutôt, l’histoire m’a accroché et entraîné dans son rythme. Par contre, certains détails m’ont légèrement chiffonnée : comme par exemple le fait qu’une jeune fille de 17 ans prenne x fois l’avion avec le passeport de sa mère qui a quand même 17 ans de plus qu’elle mais à qui apparemment elle ressemble énormément… personne ne regarde la date de naissance? Mais bon, j’avoue, entraînée par le récit, ce n’est qu’après coup que je me suis fait cette réflexion. Donc faute pardonnée! Autre chose, je me suis aussi demandée comment deux ados pouvaient connaître autant de choses sur la politique économique agricole européenne… fréquentant pas mal d’ados par mon métier c’est assez loin de leurs préoccupations, en général…
En bref…
Un roman palpitant et riches en rebondissements. Malgré quelques détails négatifs, cela reste une agréable surprise!

7 réflexions sur “Décollage immédiat de Fabien Clavel

  1. J’avais peu accroché à ce récit à cause de petits détails comme le coup du passeport, ou l’inspecteur qui, ouf, parle et est français. Puis j’ai du le relire pour l’intégrer à mon mémoire de recherche et à force de le décortiquer, j’ai encore moins apprécié.

    • oui peut être qu’en le relisant et en me souciant plus des détails et moins de l’action je relèverai peut être d’autres défauts mais en lecture plaisir j’ai apprécié tel quel! ^^

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #123# | Azilis

  3. Pingback: INCOS - LE WEB EN PARLE | Pearltrees

  4. Pingback: Bilan Juin 2013 | Azilis

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s