Romance/Romance historique

Jamais deux sans toi de Jojo Moyes

Titre : Jamais deux sans toi

Titre original : One plus One

Auteur : Jojo Moyes

Traduit de l’anglais (Grande-Bretagne) par Alix Paupy

416 p.

Milady, 2014 (Romance) (en librairie le 24 octobre)

Résumé :
La vie de Jess est un désastre. Son mari a disparu de la circulation, son fils revient du collège couvert de bleus, et elle n’a pas les moyens de payer à sa fille, petit génie des maths, l’école prestigieuse qui la promettrait à un brillant avenir. Alors qu’elle finit par se faire à l’idée que sa vie n’est qu’une somme de galères, la chance lui sourit enfin. La chance, ou plutôt le millionnaire dont Jess entretient la maison de campagne. Accusé de délit d’initié, Ed est en mauvaise posture : il risque d’être ruiné et envoyé en prison si son procès tourne mal. Soucieux de s’acheter une conduite, il se propose de venir en aide à Jess. Que va donner l’addition de leurs petits et grands désastres individuels ? Une histoire d’amour aussi bouleversante qu’inattendue mettant en scène la rencontre improbable de deux êtres en perdition.
********************
Les premiers mots
Ed Nicholls buvait un café en compagnie de Ronan dans la salle des graphistes lorsque Sidney entra. Un homme qu’il reconnut vaguement se tenait derrière lui. Un autre Costard.
********************

Ce que j’en ai pensé

Deuxième rencontre avec Jojo Moyes. La première avait été forte et riche!

J’ai donc retrouvé la plume de l’auteur avec plaisir! Cette fois encore, elle met en avant la vie de deux personnages.
Lui, c’est Ed Nicholls. Ed est un businessman accompli. Sa vie professionnel lui permet de vivre à l’aise. Sa vie sentimentale, elle, est assez chaotique. Son ex-femme est une profiteuse. Mais, le jour où il va rencontrer une ancienne camarade de lycée, son monde va s’écrouler. Lui voit dans sa relation avec elle un moyen de revivre le passé (où tous les garçons étaient fous d’elle). Il veut passer du bon temps sans s’attacher. Mais pour elle, il semble que cela soit le contraire. Elle le vampirise. Alors pour s’en débarrasser, il va lui dire que sa société va mettre en place des actions qui pourraient lui rapporter un peu d’argent et comme ça elle pourrait régler ses dettes et repartir de zéro… Il va effectivement réussir à se débarrasser d’elle de cette façon mais malheureusement pour lui, il va être accusé de délits d’initié pour ce geste! Il va devoir alors aller se mettre au vert pendant quelques temps, histoire pour les avocats de mettre en place une bonne ligne de défense.
Elle, c’est Jess Thomas. Son mari l’a quitté pour aller vivre quelques mois chez sa mère pour soigner sa dépression… il est parti depuis maintenant deux ans. Jess pendant ce temps enchaîne les petits boulots et les combines pour arriver à s’en sortir financièrement, payer les facturer et donner une vie descente à ses deux enfants. Nickie est le fils de Marty, le mari de Jess. Il est resté vivre avec celle qui le considère comme son fils. C’est un ado taciturne, mal dans sa peau. Parce qu’il a un look différent, on le maltraite à l’école. Tanzie est une petite fille adorable et très futée. Intelligente, elle se fait remarquer et on lui propose d’intégrer une prestigieuse école privée mais cela coûte cher…
Le destin de Jess et Ed va alors se croiser d’abord dans une maison où elle fait le ménage, puis dans un bar où il veut noyer ses ennuis, et enfin sur le bord d’une route… Leur destin va être de traverser le pays jusqu’en Écosse pour arriver à temps à une olympiade de maths qui pourrait changer la vie de la petite Tanzie. Un voyage qui aurait pu durer une journée, mais qui va se transformer en un road trip de plusieurs jours par les routes de campagne, un road trip où la vie de chacun va changer. Ils vont apprendre à se connaître, vont créer des liens, les problèmes des uns vont faire écho à ceux des autres, leurs vies si différentes,  que tout oppose vont s’additionner pour mieux aller de l’avant.
 Au cours de ma lecture, je n’ai pas retrouvé les sentiments que j’avais pu éprouver lors de ma première rencontre avec la plume de l’auteur. Le sujet est plus « léger » même si certains thèmes évoqués ne le sont pas. Mais l’ensemble dépeint un morceau de vie de ces personnages, une parenthèse. Même si je n’ai pas éprouvé la même chose, j’ai quand même passé un très agréable moment en compagnie de cette fine équipe qui est loin d’avoir des vies faciles. On est loin de les envier!
Ses personnages sont très attachants. Jess est une femme forte, volontaire, généreuse et débrouillarde. Elle a un leimotiv : les bonnes choses vont bien finir par arriver dans sa vie. C’est ce qui l’a fait avancer. J’ai aimé sa façon de combattre les épreuves qui jalonnent sa vie. Nickie est également un jeune homme à part, fragile mais qui grâce à Ed va trouver la figure paternelle qui lui fait défaut.
Au cours de son récit, Jojo Moyes va aborder des thèmes universels : l’amitié, les aléas de la vie, le harcèlement scolaire, les problèmes financiers, la famille. Ainsi, son roman est réaliste et respire la vie réelle…
Un petit mot sur la couverture de ce roman qui je sais fait beaucoup parler d’elle chez les blogueuses qui ont déjà pu lire ce roman. Pour beaucoup, celle-ci ne colle pas à l’ambiance du roman. Au contraire, moi je la trouve en accord avec le leimotiv de Jess : il faut garder espoir et croire en la vie. Le bonheur peut arriver à tout moment et il faut savoir le cueillir au moment adéquat et l’accueillir à bras ouvert,… Mais ce n’est que mon humble vision de cette première de couverture!
En bref…

Le nouveau roman de Jojo Moyes offre une nouvelle fois une portion de vie de personnages fragiles et charismatiques. Une nouvelle fois, sa plume m’a embarqué dans son récit et j’ai eu l’impression d’être dans la voiture en compagnie de cette équipée originale!

Merci aux éditions Milady!


4 réflexions sur “Jamais deux sans toi de Jojo Moyes

  1. Jojo Moyes est un de mes auteurs chouchous. Depuis Avant Toi, j ai lu tous ses livres. J ai hâte que celui-ci sorte pour le dévorer. Bien que les roadtrips ne soient pas réellement ma tasse de thé. A voir…

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #180# | Azilis

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s