Roman "jeunes adultes"

Panic, le jeu de la peur de Lauren Oliver

Titre : Panic, le jeu de la peur

Titre original : Panic

Auteur : Lauren Oliver

traduit de l’anglais (États-Unis) par Alice Delarbre

363 p.

Hachette, 2014 (Black Moon)

Résumé :

« Les règles de Panic sont simples. Tout le monde peut participer. Mais il n’y aura qu’un seul vainqueur. » Carp, une petite ville minable de l’État de New York. Chaque été, tous ceux qui viennent de terminer le lycée peuvent participer à « Panic », une succession d’épreuves plus dangereuses les unes que les autres. L’enjeu est de taille : une cagnotte de plus de cinquante mille dollars. Personne ne sait qui a inventé ce jeu, ni qui en fixe les règles. Cet été, Heather entre dans la compétition par dépit amoureux, Elle pourrait, si elle gagne, quitter le mobile-home sordide où elle vit avec une mère paumée et droguée, et emmener avec elle sa sœur, Lily. Dodge, lui, a une autre raison de participer au Jeu de la Peur : venger sa sœur, qui a fini dans un fauteuil roulant, après une épreuve d’une précédente session de Panic. Manipulations, trahisons, révélations : cet été sera celui de tous les dangers.

********************
Les premiers mots
L’eau était si glaciale que Heather en eut le souffle coupé.
********************

Ce que j’en ai pensé

 Chaqe été, les adolescents de Carp se donnent rendez-vous secrètement pour jouer à un jeu : Panic. Le plus courageux, celui qui aura eu le moins peur gagnera la cagnotte (quelques milliers de dollars récoltés pendant l’année scolaire). Les épreuves sont toutes risquées et complètement dingues : braver le feu, la mort, le vertige, les pires phobies…
Cette année, Dodge, Heather, Nat et Bishop ont tous une bonne raison pour participer : vengeance, espoir de s’en sortir, se prouver qu’on est capable de tout…
Les premières pages de ce roman m’ont laissé perplexe. J’ai eu du mal à identifier les personnages. Tout m’a semblé brouillon. Il me semblait que l’auteur passait du coq à l’âne. Et puis petit à petit, tout s’est mis en place, les relations entre les personnages principaux, la complexité de leur rapport, leur vie tumultueuse et loin d’être paisible. J’ai pu alors commencer à avoir des émotions vis à vis des personnages surtout pour deux, comprenant leur détresse : Dodge et Heather. La sœur de Dodge a perdu l’usage de ses jambes l’été précédent lors du jeu, et Heather est responsable de sa petite sœur. En ce qui concerne Bishop et Nat, je n’ai rien ressenti. Ils étaient là, aidaient au récit mais ne m’ont pas plus intéressée que ça.
En ce qui concerne l’idée du jeu, l’auteur, à mon sens, a voulu montrer jusqu’où le manque d’espoir et l’ennui peut aller, jusqu’où on peut aller pour de l’argent, pour prouver aux autres sa valeur. C’est de la folie pure! Je me demandais si les personnages allaient enfin ouvrir les yeux sur ce qu’ils étaient en train de faire, sur ce à quoi ils participaient. Finiront-ils à prendre conscience de leurs actes et de leurs conséquences? A vous de le découvrir si vous tentez l’aventure.
En bref…
 Un roman inégal, qui m’a laissé sur ma faim malgré une jolie fin. Je n’ai pas détesté mais je ne suis pas plus emballée que ça. Je pense surtout que je m’attendais à autre chose vu que j’avais beaucoup aimé mes précédentes lectures de l’auteur (Delirium et Le Dernier Jour du reste de ma vie). Vous l’avez lu? Si oui, vous en avez pensez quoi?
 

5 réflexions sur “Panic, le jeu de la peur de Lauren Oliver

  1. Ça a l’air d’être plus ou moins un mélange de romans déjà parus sur le suiet : The running man, Hunger games. Pas sûr que ça me donne envie de le lire, du coup 😦

    • Moi aussi! c’est peut être pour ça que j’ai été un peu déçue! mais en même temps j’avais bien aimé Le Dernier jour de ma vie… tu me diras!

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s