Roman

Comment ma femme m’a rendu fou de Dimitri Verhulst + CONCOURS

Titre : Comment ma femme m’a rendu fou

Titre original : De Laatkomer

Auteur : Dimitri Verhulst

traduit du néerlandais par Danielle Losman

144 p.

Denoël, 2015 (Denoël & d’ailleurs)

Résumé :
Par désespoir, pour asticoter son monde et surtout pour se venger de son épouse qu’il déteste, Désiré Cordier, petit bibliothécaire retraité de son état, décide de simuler la maladie d’Alzheimer. Bientôt il se prend au jeu et s’amuse des réactions désemparées de sa famille. Il découvre là une liberté qu’il n’a jamais connue et un moyen sûr de s’éloigner de son entourage, et surtout de sa femme qui l’a toujours régenté. Il décide alors de se plonger dans les joies de la démence, la sénilité et l’incontinence… et finit par être interné dans une institution… La maison de retraite lui réserve quelques surprises, comme les retrouvailles avec son amour de jeunesse et la rencontre avec des pensionnaires aussi déjantés que lui. À travers des portraits féroces et hilarants, Verhulst, qui a un don sans pareil pour rendre le comique tragique, et vice versa, nous livre sa vision douce-amère du mariage.
********************
Les premiers mots

Je traverse le Styx et j’emporte : un tube de dentifrice (pour le fun)…

********************

Ce que j’en ai pensé

Le résumé de ce roman m’a de suite tapé dans l’œil : l’histoire d’un bibliothécaire c’est pour moi! Et oui, même dans mes lectures, je ne quitte pas mon métier!!

Ce bibliothécaire c’est Désiré. Il était passionné par son travail, moins par sa retraite, et encore moins par sa femme. Il faut dire qu’elle est plus que particulière! A force de critiques répétées et de lassitudes, il va mettre un plan très original et loufoque en place… à se demander si ses années de lectures n’ont pas un peu laissé leurs traces…
Pour se sortir des griffes de sa femme, il va simuler la maladie d’Alzheimer! Il va commencer petit à petit, pas trop vite pour pas qu’il n’y ait de soupçons. Les premiers accidents nocturnes, les ballades sans but, répondre à côté des questions, se mettre à faire des choses qu’il ne fait jamais… jusqu’à la décision définitive : le placer dans une maison spécialisée! enfin! il va être tranquille ou presque parce qu’il faut continuer un minimum, il ne peut pas guérir comme ça quand même!
Ce roman est très drôle. C’est une lecture vraiment rafraîchissante. Le personnage de Désiré est unique. Il est imaginatif, intelligent, pleins de ressources. On se fait complice de son imposture, on rit de ses manigances, on trouve qu’il pousse le bouchon un peu loin… mais ça passe. J’avais même peur par moment qu’il se fasse démasquer! L’auteur (et donc son personnage) se sont bien documentées sur cette maladie. En effet, je ne connais que trop bien les symptômes pour avoir quelqu’un dans ma famille touchée par cette horrible dégénérescence. J’avais, j’avoue, une petite appréhension parce que ça peut être difficile de rire à propos de quelque chose qui fait souffrir quelqu’un qu’on aime… Mais le talent de Dimitri Verhulst fait qu’il arrive à donner une véritable distance entre les actions de son personnage et la réalité de la maladie.
Cependant, il ne faut pas forcément s’attendre à un roman purement humoristique car il faut lire aussi un portrait d’une époque et d’un lieu, la façon de (sur)vivre à autrui, jusqu’où on est capable d’aller pour ou à cause de l’autre. Et c’est aussi l’occasion de parler de ce qu’il se passe dans une maison de retraite et aussi de voir comment ça se passe dans un autre pays.
Autour de lui gravite tout un tas de personnages, certains attachants (sa fille par exemple), d’autres détestables (sa femme… on comprend tout à fait pourquoi il a pris la décision de cette mascarade!!).
En bref…
 Un roman étonnant, original et très agréable à lire! Ça fait vraiment du bien de rire comme ça, d’un sujet aussi dure que cette maladie, surtout par les temps qui courent!
Petit plus : Dimitri Verhulst est l’auteur de La Merditude des choses (Denoël, 2011).
Merci aux éditions Denoël pour cette lecture! 🙂
denoel

Et petite surprise!

Vous pouvez tenter votre chance pour gagner un exemplaire de ce roman!


Comment faire?
Il suffit de me laisser un petit mot sympa en commentaire en me disant si vous tentez ou non votre chance!
Simple non?Vous avez jusqu’au 15 février minuit pour participer!

N’hésitez pas à partager ce petit concours!
Merci et Bonne chance à tous et à toutes!
Les résultats seront annoncés ici même dans la journée du 16 février.

40 réflexions sur “Comment ma femme m’a rendu fou de Dimitri Verhulst + CONCOURS

  1. Bonsoir
    Oh merci pour ce cadeau il me tente bien ce roman
    J’ai bien envie de tenter ma chance, on ne sait jamais
    Que la chance soit avec moi
    Bonne et belle soirée

  2. Coucou Coucou!
    Eh bien je crois que je vais tenter ma chance! J’aime beaucoup le résumé qui annonce un livre vraiment original! Un livre qui évoque Alzheirmer de façon humoristique, je demande à voir ^^
    Et je suis assez sensible à ce qui touche à la conditions des personnes âgées malades alors… 🙂

    Merci pour le concours!
    Bisous et bon week-end!! ♥
    celibruness(@)gmail.com

  3. Coucou!!! Je participe avec plaisir à ton concours 🙂 je vois que ton mois de décembre a été intense en lecture! Bisous

  4. Merci, merci, merci… Comment ne pas avoir envie de lire ce livre après avoir découvert votre avis… Arriver à concilier humour et maladie dans une histoire, alors même que la plupart des romans sont souvent centrés sur un nombrilisme d’auteur, doit sûrement nous apporter une note d’optimisme… Alors, il me tarde de lire, de rire, de vivre avec ce personnage que vous avez su rendre attachant… Merci.

  5. bonjour !
    je joue avec plaisir !
    c’est très sympa de nous gâter autant et de nous partager tes lectures !
    merci pour tout et bon week end
    mon mail : jero69006(@)free.fr

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s