Roman policier

Le tailleur de pierre de Camille Läckberg

Titre : Le tailleur de pierre

Titre original : Stenhuggaren

Auteur : Camilla Läckberg

trad. du suédois par Lena Grumbach et Catherine Marcus

477 p.

Actes Sud, 2009 (actes noirs)

Résumé :

Un pêcheur de Fjällbacka trouve une petite fille noyée. Bientôt, on constate que Sara, sept ans, a de l’eau douce savonneuse dans les poumons. Quelqu’un l’a donc tuée avant de la jeter à la mer. Mais qui peut vouloir du mal à une petite fille ?
Alors qu’Erica vient de mettre leur bébé au monde et qu’il est bouleversé d’être papa, Patrik Hedström mène l’enquête sur cette horrible affaire. Car sous les apparences tranquilles, Fjällbacka dissimule de sordides relations humaines – querelles de voisinage, conflits familiaux, pratiques pédophiles – dont les origines peuvent remonter jusqu’aux années 1920. Quant aux coupables, ils pourraient même avoir quitté la ville depuis longtemps. Mais lui vouer une haine éternelle.

********************

Les premiers mots

La pêche au homard avait connu des jours meilleurs. Autrefois, les pêcheurs professionnels travaillaient dur pour capturer les crustacés noirs.

********************

Mon avis

 De retour d’ans l’univers de Camilla Läckberg. Cette fois, Patrick doit résoudre le meurtre d’une jeune fille de sept ans, Sara. C’est la fille d’une amie d’Erica.
Celui-ci doit faire équipe avec Ernst, un flic antipathique au possible et peu efficace. Mais au vue de l’ampleur de l’enquête, l’équipe sera vite renforcée. La jeune fille n’a pas seulement été noyée… car on retrouve dans ses poumons de la cendre. mais qui a pu faire une chose aussi affreuse? pourquoi? Patrick va devoir mener une enquête délicate dans la famille de Sara. Charlotte, sa mère, est effondrée. Le père, Niclas, n’est pas clair. Et la grand-mère, Lilian, est une femme autoritaire, et haineuse.
En parallèle, on remonte dans les années 1920 et on fait la connaissance d’Agnès, fille de bonne famille, qui est sous le charme d’Anders, un tailleur de pierre talentueux. Elle va se retrouver enceinte : rejetée par sa famille, elle est contrainte et forcée d’épouser ce dernier. Sa vie devient un cauchemar, comment peut-elle accepter de vivre avec cet homme qui a tout gâché? un homme qui ne peut subvenir à ses besoins?
Quel est le lien entre cet Agnès et l’enquête de Patrick? Je ne peux pas vous le dire bien sûr! Mais les deux histoires sont captivantes et déroutantes. On essaie de mettre petit à petit les pièces du puzzle en ordre, de les assembler et de comprendre. Et comme d’habitude, Camilla Läckberg sait brouiller les pistes. J’aime l’ambiance qui se dégage de ces polars : il y a un mélange d’angoisse, de calme avant la tempête…
Contrairement aux précédents titres, j’ai beaucoup moins apprécié le personnage d’Erica. Dans les précédents, elle « servait » à l’enquête. Ici, elle est devenue mère, et vit dans une sorte d’état second, elle s’habitue à sa fille, à sa nouvelle condition de mère. Il n’y a pas vraiment de réel intérêt pour l’intrigue principale, à part le fait d’ancrer le tout dans un quotidien, dans une réalité, l’horreur qui se mêle au train-train quotidien…
En bref…
Une enquête bien menée, un dénouement comme je l’attendais! Je continue l’aventure Camilla Läckberg! Et vous?

 

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s