Roman jeunesse

Azilis – 2. La Nuit de l’enchanteur de Valérie Guinot

Titre : Azilis

Tome 2 : La Nuit de l’enchanteur

Auteure : Valérie Guinot

377 p.

Rageot, 2009.

Résumé :

-Tu entendras peut-être d’étranges légendes à mon sujet, Azilis. On raconte que je suis né de l’union d’une vierge et d’un démon. Que je parlais dès ma naissance. Que j’ai plus de cent ans. Ne détrompe jamais ceux qui racontent ces bêtises car, sans le savoir, ils augmentent mon pouvoir. En te livrant la vérité, je m’affaiblis. Le comprends-tu? Alors jure-moi de garder ces révélations secrètes…

*******************
Les premiers mots
Ninian dévalait la pente en relevant les pans de sa robe de bure. Des ronces balafraient ses bras et ses joues, des pierres blessaient ses pieds nus dans les sandales. Etait-ce la pluie qui trempait son visage, étaient-ce des larmes?

*******************

Ce que j’en ai pensé

Les personnages de cette série me manquaient. Surtout Azilis qui a un sacré caractère. On la retrouve dans ce tome ci en maîtresse de maison, guérisseuse en Bretagne. A seulement 17 ans, elle impose son « pouvoir ». Très charismatique, sûre d’elle  (en ce qui concerne ses connaissances médicinales par forcément au niveau des hommes…), Azilis a évolué depuis le premier tome, elle est plus adulte, plus mûre. Elle a changé : on doit désormais l’appelait Niniane. Mais ce tome-ci n’est pas centré exclusivement sur elle. En effet, toute la première partie est consacrée à Ninian, le jumeau d’Azilis. On l’avait quitté dans un monastère à la fin du premier tome. Il y est toujours mais il se rend compte qu’il s’est leurré sur sa destiné. Il va d’ailleurs devoir fuir…

La relation Niniane/Kian est très fusionnelle mais Myrddin est de retour et va tout chambouler, manipuler… Je ne fais vraiment pas confiance à cet homme. Il dit être venu pour « former » Niniane mais ce qu’il désire par-dessus tout c’est Niniane elle-même. Va-t-il arriver à ses fins ? Niniane va-t-elle réussir sa formation ? Comment va réagir Kian ? La guerre avec les Saxons va-t-elle faire des victimes ? Pour savoir, il vous faudra lire ce tome !

Valérie Guinot revisite la légende arthurienne à sa façon. Ce retour à l’époque romaine n’est vraiment pas pour me déplaire. En effet, elle marie avec brio une dose de mythologie, une dose d’histoire, une dose de magie, une dose d’action, une dose de romantisme … Un mélange qui prend vraiment bien !

 

Avis déjà publié le 15 octobre 2011 sur la précédente version du blog.

Et n’oubliez pas de tenter votre chance au concours des 5 ans du blog!

concours

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s