Roman jeunesse

Trois (ou quatre) amies – 2 de Laurence Schaack et Françoise de Guibert


couv10645657Titre : Trois (ou quatre) amies

Auteurs : Laurence Schaack et Françoise de Guibert

316 p.

Nathan, 2015

Résumé :
Amour, amitié et tchats !

Pour Sol, Sand, Mar et Angela, la parenthèse enchantée de l’été est finie. Chacune rentre chez elle… et retrouve un quotidien familial complètement bouleversé. Angela doit brusquement déménager avec son nouveau beau-père et ses fils, Sol découvre que sa mère est gravement malade, Mar apprend que ses parents se séparent et Sand commence l’année dans un nouvel internat, loin de chez elle et… sans Internet. Alors que leur petit monde s’écroule, leur amitié leur donnera-t-elle la force d’aller de l’avant?

 
********************
La première phrase
Salut Tristan,
C’est grâce à Mar si je suis là. Je veux dire en train de t’écrire sur ce petit carnet.
********************

Mon avis

Deuxième tome des aventures de nos quatre amies ado : Mar, Ange, Sand et Sol.
Les vacances sont finies et chacune a retrouvé son foyer et son train-train quotidien : lycée, copains, etc… Sauf que nos quatre héroïnes ne peuvent pas se passer l’une de l’autre et dès qu’elles le peuvent se retrouvent en ligne, en tchat, pour se raconter leur journée, leurs tracas, etc. Chacune doit faire face cette année a de grosses perturbations dans leur cocon familial : Sol doit affronter la récidive du cancer de sa mère (et a une façon très étrange de le gérer), Mar doit faire face à la séparation de ses parents, Sand va vivre en internat pour assouvir sa passion de la musique et Ange fait le deuil de son meilleur ami et doit composer avec sa nouvelle famille.

Le roman aborde donc des thèmes qui peuvent toucher n’importe qui et les personnages ont des manières différentes de gérer les choses mais le message principal de ce roman est que les vrais amis sont toujours là les uns pour les autres, pour affronter les plus durs épreuves de la vie comme les plus beaux moments.

En ce qui concerne la forme du texte, on alterne entre les lettres d’Ange à son ami disparu – lettres où elle s’ouvre, où elle abandonne son masque de jeune fille forte : il lui manque terriblement et n’arrive pas à comprendre son geste – et les messages instantanés entre les quatre « Inséparables ». Du coup, il se lit assez vite. Par ailleurs, le langage parlé facilite aussi la fluidité du texte. On retrouve les « tocs » de langage de Mar (d’ailleurs j’avais eu un peu de mal à m’y faire, à essayer de comprendre ce qu’elle voulait dire dans le premier tome alors que cette fois, aucun soucis.).
En ce qui concerne l’intrigue, les thèmes abordés ne sont pas forcément nouveau dans la littérature ado mais j’ai aimé la façon dont les personnages gèrent leur soucis. Elles font preuve de beaucoup de maturité et de recul par rapport aux obstacles de la vie et arrivent à s’aider sans forcément faire appel aux adultes. J’aime beaucoup ce sentiment d’entraide et d’amitié que déjà ses quatre jeunes filles.

 

En bref…

Une suite dans la lignée du précédent : frais, drôle, émouvant et dur par moment.



Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s