Roman

Ma vie de pingouin de Katarina Mazetti

9782356419477-GTitre : Ma vie de pingouin
Titre original : Mitt liv som pingvin

Auteur : Katarina Mazetti

Lu par Cachou Kirsh, Erwin Grünspan, Nathalie Hons, Patrick Donnay et Marcha Van Boven

7h17 min

Audiolib, 2015 (Gaïa)

Résumé :

Vous rêvez d’une croisière de l’extrême ? Alors, c’est parti pour l’Antarctique !
Sur le navire, une globe-trotteuse septuagénaire répertorie les similitudes entre humains et animaux. Et elles ne manquent pas, grâce à une brochette de voyageurs bigarrés venus se frotter aux épaulards tueurs, albatros, pétrels et autres éléphants de mer. En route pour le bout du monde, Tomas file vers son objectif ultime : en finir avec les tracasseries de la vie, seul sur la glace. C’est compter sans les quelque quatre cent mille manchots royaux qui peuplent les lieux, et sans Wilma dont la bonne humeur inébranlable laisse croire que tout lui sourit.
Quoi de mieux pour réchauffer les cœurs en perdition qu’un iceberg, pour peu qu’il se retourne, révélant le pingouin qui sommeille en chacun ?

********************

Les premiers mots

Pourquoi on s’attache à certaines personnes et pas à d’autres?

********************

Mon avis

 Envie de changement? de remise en question? d’un nouveau départ? de la dernière grande aventure de votre vie?
Bienvenue à bord et direction l’Antarctique dans une croisière de l’extrême, à la découverte de la faune locale…
Dans ce nouvel opus, Katarina Mazetti dresse un portrait de l’âme humaine à travers la voix de ses différents personnages. Humour noir, parfois incisif, et sentiments sont mises en avant. Chaque chapitre donne l’occasion à un personnage de s’exprimer, de se faire mieux connaître. Car, tout comme dans Le Mec de la tombe d’à côté, Katarina Mazetti met en avant le fait que le paraître n’est pas forcément le reflet de la réalité d’une personne.

Il y a Wilma, jeune trentenaire, qui a décidé de vivre la première et sûrement dernière grande aventure de sa vie. On la sent déterminée, généreuse, à l’écoute des autres… mais elle cache un très lourd secret, qui la ronge. Petit à petit, au rythme des chapitres qui lui sont consacrés, le lecteur tente de saisir ce qui lui arrive. J’ai vraiment beaucoup apprécié cette jeune femme : sa force de caractère, son empathie et son courage. Elle mérite de connaître le bonheur et l’amour… Et elle va peut être le trouver auprès de Tomas, un autre passager. Jeune trentenaire aussi. Après un divorce raté, il est loin de son fils. Il déprime et pense au pire. Dès le premier regard échangé, une connivence et une complicité va naître entre eux, comme s’ils se connaissaient depuis toujours.

Dans une autre cabine du bateau de croisière, on pourra également faire connaissance d’Alba. Sa passion : observer et analyser. Pour elle, cette aventure est l’occasion de comparer le comportement animal et celui de l’humain et il faut dire qu’elle a de quoi faire avec les énergumènes qui peuplent le navire! Elle annote consciencieusement un carnet : La Ruine des espèces.

Notre chemin croisera également celui de Sven, le médecin de bord, de Carola, qui a inventé un concept de fer à repasser à utiliser dans des conditions extrêmes, et toute une panoplie de personnages hauts en couleurs détestables et attachants.

Dans ce roman, il y a certes cette observation de l’âme humaine et de ses comportements (une observation caustique mais tellement réelle) mais il y a aussi une histoire qui se met en place, une histoire sous forme d’aventure teintée de romance. On a l’impression de vivre cette aventure humaine auprès des personnages.

Ce roman, comme j’aime le faire régulièrement, je ne l’ai pas lu mais écouter! Et oui c’est agréable de se faire raconter des histoires de temps en temps. Il m’a accompagné sur mes trajets quotidiens (et j’étais même presque frustrée d’arriver chez moi et de devoir laisser mes nouveaux amis dans la voiture!).

Audiolib a fait un choix judicieux en faisant lire ce texte à cinq comédiens différents (Cachou Kirsh, Erwin Grünspan, Nathalie Hons, Patrick Donnay et Marcha Van Boven). Je pense que c’était la meilleure façon de faire pour donner vie à cet éventail de personnages. Chaque personnalité est ainsi identifiable et on  a vraiment l’impression qu’ils s’adressent vraiment à nous, comme une confidence.

Grâce à leurs voix et à la plume de Katarina Mazetti, je suis ressortie de ma lecture/écoute avec le sourire! Je ne me suis pas ennuyée une seconde :  j’avais l’impression de faire partie du voyage et ça donne (presque) envie d’y aller (presque parce que quand même il doit y faire beaucoup trop froid pour moi!!).

En bref…
 Une comédie romantique drôle, vivante et fraîche comme je les aime. J’ai ri, j’ai été émue et j’ai surtout adoré le personnage de Wilma.

Merci aux  éditions Audiolib et à Babelio !

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s