Roman/Roman Chick-Lit

Younger de Pamela Redmond Satran

couv25326566.pngTitre : Younger

Auteur : Pamela Redmond Satran

Trad. de l’anglais (Etats-Unis) par Perrine Chambon et Arnaud Baignot

253 p.

Denoël, 2015

Résumé :

Une fois divorcée et sa fille partie de la maison, Alice, 44 ans, souhaite changer de vie. Le soir du réveillon, elle passe la soirée avec sa meilleure amie Maggie. Elles font un vœu de nouvel an : Maggie rêve d’avoir un bébé et Alice donnerait tout pour rajeunir. Son amie lui coupe et lui teint les cheveux et l’habille comme une femme de 30 ans. A minuit, Alice embrasse Josh, un étudiant.

********************

Les premiers mots

J’ai failli ne pas monter dans le ferry.
J’avais peur. J’étais stressée. Je ne me sentais pas du tout à ma place au milieu de cette foule de jeunes gens qui se ruaient vers le bateau à destination de New York.

********************

Mon avis

Le spitch de ce roman a tout de suite attirer mon attention. Je me suis dit que ça allait être une lecture fraîche et drôle.

J’ai donc fait assez vite la connaissance de notre héroïne Alice, qui ne se trouve plus si jeune que ça (elle a 44 ans). Tout juste divorcée, sa fille adorée partie à l’autre bout du monde, elle a l’occasion de faire le point sur sa vie et ce qu’elle constate ne lui plaît guère : pas d’emploi (et des entretiens catastrophiques : pas d’expérience et trop « vieille »),  peu d’amis, un avenir plus qu’incertain. Elle fait part de ces constatations à sa meilleure amie, Maggie, et sur un coup de tête, celle-ci va la relooker : Alice a de la chance, avec un peu de maquillage et un nouveau look, elle ressemble désormais à une jeune femme d’une vingtaine d’années! Pour tester sa nouvelle apparence, Maggie l’entraîne dans un bar pour le nouvel an. Elle va y rencontrer Josh – qui a moins de trente ans – et qui va l’embrasser aux douze coups de minuit. Alors même si Alice a bien conscience qu’elle va mentir « sur la marchandise », elle décide d’y aller au culot, et tente sa chance pour le job de ses rêves : éditrice. Et en effet, son nouveau look fonctionne, mais elle se retrouve assistante de marketing, sous les ordres d’une femme assez tyrannique!  Va-t-elle réussir à cacher son véritable âge pendant encore longtemps? comment réagiront ces nouveaux amis?
Alice est une femme assez attachante. On comprend bien qu’elle s’est consacré à son mari et à sa fille la majorité de sa vie, qu’elle s’est toujours mis au second plan. Et que maintenant la vie lui réserve son plus beau cadeau : la remise en question! Elle va apprendre à passer en premier, à prendre soin d’elle, et à se demander ce qu’elle veut faire du reste de sa vie. Alice se révèle avoir beaucoup de ressources et d’imagination. Elle va très vite s’adapter à son nouvel emploi et à sa nouvelle vie. Elle a du répondant, elle est efficace même si parfois un peu maladroite. Elle va se prouver beaucoup de chose. Mais, je dois avouer que j’ai eu par moment un peu de mal avec ses mensonges. A chaque fois qu’elle aurait eu l’occasion d’avouer son « stratagème », elle ne la saisit pas. Et même si elle persiste, elle est aussi rongé par la culpabilité. J’avais par moment envie de la secouer et de lui dire de dire la vérité, qu’ils allaient comprendre mais que plus elle attendait plus ça serait dur à avaler.
J’ai également apprécié le personnage de Maggie : indépendante, artiste bohème, à l’écoute de la détresse de son amie et qui elle aussi va faire face à un tournant de sa vie.
L’autre personnage important de ce roman est pour moi Lindsay, la jeune éditrice, qui va épauler Alice dans ses nouvelles tâches. Toutes deux vont vite être assez complice. Lindsay a des principes, et une ligne de vie/carrière en tête. Elle veut tout tenter pour aller jusqu’où elle veut quitte à se brûler les ailes.
Comme je m’y attendais à la lecture du résumé, c’est en effet une lecture légère, drôle et romantique. Mais au delà de cette légèreté apparente, l’auteur fait passer un message et met le doigt sur une réalité sociale aujourd’hui : la difficulté de trouver un emploi à partir d’un certain âge, surtout si on a, comme Alice, mis sa vie en parenthèse pour une raison X ou Y; qui plus est, quand un employeur fait passer le physique et surtout l’âge (et ça ça peut être dans un sens ou dans l’autre : trop jeune ou trop vieux) avant les compétences.
Par ailleurs, j’ai vraiment apprécié le milieu où se passe le récit : une maison d’édition. Le lecteur est dans l’envers du décor, dans les coulisses du marketing et de la création.
Ce roman est à l’origine de la nouvelle série tv de Darren Star, le créateur de Sex and the city. Je ne suis pas une grande fan de cette série, mais j’étais curieuse de voir Alice prendre vie. D’un format assez court (20 min), les épisodes que j’ai visionné pour l’instant sont assez fidèle à l’ambiance du livre. On y retrouve les scènes clés. Certains faits sont éludés (notamment en ce qui concerne Maggie). Par contre, il y a beaucoup de changements certes mineurs mais dont je ne vois pas le réel intérêt j’avoue! Par exemple, Alice Green est devenue Liza Miller, sa fille n’est plus en Afrique mais en Inde… J’ai moins aimé le fait de la rendre encore plus « inculte » sur les réseaux sociaux. A quarante ans, je ne crois pas qu’on est nécessairement à côté de la plaque à ce niveau là! Après j’avoue que ça prête à mettre en scène des situations comiques… Pour l’instant, la série compte 12 épisodes et est renouvelée pour une nouvelle saison…

 

En bref…

Un roman parfait pour lire cet été!

A noter

Il y a une petite invraisemblance à la fin du roman (problème de traduction semble-t-il). Je ne sais pas si elle m’aurait sauté aux yeux si Mylène (Les lectures de Mylène) ne l’avait pas remarqué, mais je tenais à le préciser!

 

 

 

3 réflexions sur “Younger de Pamela Redmond Satran

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s