Roman policier

Le Gardien de phare de Camilla Läckberg

couv44535002Titre : Le gardien de phare

Titre original : Fyrvaktaren

Auteur : Camilla Läckberg

traduit du suédois par Lena Grumbach

461 p.

Actes Sud, 2013

Résumé :
Par une nuit d’été, une femme se jette dans sa voiture. Les mains qu’elle pose sur le volant sont couvertes de sang. Avec son petit garçon sur le siège arrière, Annie s’enfuit vers le seul endroit où elle se sent en sécurité : la maison de vacances familiale, l’ancienne résidence du gardien de phare, sur l’île de Gråskär, dans l’archipel de Fjällbacka. Quelques jours plus tard, un homme est assassiné dans son appartement à Fjällbacka. Mats Sverin venait de regagner sa ville natale, après avoir travaillé plusieurs années à Göteborg dans une association d’aide aux femmes maltraitées. Il était apprécié de tous, et pourtant, quand la police de Tanumshede commence à fouiller dans son passé, elle se heurte à un mur de secrets. Bientôt, il s’avère qu’avant de mourir Mats est allé rendre une visite nocturne à Annie, son amour de jeunesse, sur l’île de Gråskär – appelée par les gens du cru « l’île aux esprits », car les morts, dit-on, ne la quittent jamais et parlent aux vivants… Erica, quant à elle, est plus que jamais sur tous les fronts. Tout en s’occupant de ses bébés jumeaux, elle enquête sur la mort de Mats, qu’elle connaissait depuis le lycée, comme Annie. Elle s’efforce aussi de soutenir sa sœur Anna, victime, à la fin de La Sirène, d’un terrible accident de voiture aux conséquences dramatiques…
********************
Les premiers mots

C’est seulement lorsqu’elle posa ses mains sur le volant qu’elle vit qu’elles étaient pleines de sang. Ses paumes collaient au cuir. Elle enclencha quand même la marche arrière et sortit un peu trop brutalement de l’allée du garage.

********************

Ce que j’en ai pensé

Et oui! Encore un Camilla Läckberg! Que voulez-vous : j’adore sa plume! Je ne m’en lasse pas!
Celui-ci est dans la continuité directe de La Sirène. Et vue la fin de celui-ci je ne pouvais faire autrement que de le lire dans la foulée. Je ne veux pas trop en dire sur l’énorme cliffhanger auquel on avait eu droit mais une chose est sûr c’est que l’auteur n’épargne pas forcément ses personnages clés. Ils ne sont pas juste là pour « occuper » l’espace durant l’enquête principale : tous ses personnages sont importants, ils donnent une sensibilité, une véracité à l’histoire. On s’y attache et on les voit évoluer au fur et à mesure. C’est pourquoi, selon moi, cette saga se doit d’être lue dans l’ordre de parution!
En ce qui concerne l’enquête, Patrick va devoir élucider le meurtre de Mats Sverin. Il travaillait pour la mairie sur un gros projet de rénovation et il a été retrouvé par ses parents, une balle tirée dans le dos… Connaissait-il son assassin? Qui était-il? Pourquoi son appartement semble sans vie? Il semble ne pas avoir d’amis ni  de petite amie… Mats est un mystère et toutes les pistes semblent finir en cul de sac. Patrick commence à baisser les bras… mais à Fjällbacka il ne faut jamais dire jamais. Il va falloir remonter dans le temps, enquêter dans le passé pour comprendre le présent.
On fait également la connaissance d’Annie qui débarque avec son fils Sam, sur une île entourée de mystères : elle serait habitée par des esprits. En parallèle, on remonte à la fin des années 1800 sur cette même île… Quel est le lien? Il y en a forcément un comme d’habitude chez Camilla Läckberg!
Dès les premières lignes, on est plongé dans l’action (cf. plus haut « les premiers mots »). Les questions commencent à germer, le suspens se met en place et on enquête au côté de Patrick. J’ai été un peu surprise au départ par la tournure fantastique que prend l’histoire… les fantômes ne font partie de l’univers habituel de l’auteur… je me suis demandée où elle voulait en venir… si ça allait servir l’intrigue… et puis…
Encore une fois, j’ai été emporté par ses mots, son imaginaire, ses rebondissements. Les personnages sont toujours aussi charismatiques, son intrigue est précise : elle sait où elle va.
En bref…
Camilla Läckberg a l’art et la manière pour mener une intrigue captivant et prenante et à chaque fois elle surprend dans la dernière ligne droite!

 

6 réflexions sur “Le Gardien de phare de Camilla Läckberg

  1. Le cliffhanger à la fin de la Sirène ne m’avait pas plu du tout, mais heureusement j’ai trouvé que l’auteur n’en faisait pas trop autour de ça ensuite.
    Par contre, l’intrigue dans celui-ci est carrément prenante voire même un peu flippante. J’ai trouvé que c’était sans doute un des meilleurs de la série car les pistes sont vraiment très embrouillées et pourtant peu à peu on entrevoit le lien entre tous les bouts.

    J’ai déjà lu le suivant qui reste dans la même veine. Alors je ne peux que te le conseiller 😉

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s