Roman "jeunes adultes"

Roi de pique de Kat Spears

couv19707063Titre : Roi de pique

Titre original : SwayAuteur : Kat Spears

trad. de l’américain par Anne Delcourt

331 p.

Nathan, 2015
(EN LIBRAIRIE LE 10 SEPTEMBRE 2015)

Résumé :

Jesse, jeune homme cynique, est coupé de ses propres sentiments depuis le suicide de sa mère. Au lycée, ses combines et son tempérament de manipulateur sont bien connus de ses camarades et du personnel. Un jour, Ken lui demande de lui arranger un rendez-vous avec une certaine Bridget. Mais lorsque Jesse rencontre la jeune fille, sa carapace se fragilise.

********************

Les premiers mots

Rien n’est bon ni mauvais en soi, tout dépend de ce que l’on en pense. C’est Shakespeare qui l’a dit. Et c’est tout ce que j’avais appris d’intéressant en trois ans de lycée. maintenant, la terminale pointe le bout de son nez, et ça promettait d’être bien pourri.

*******************
Mon avis

 

Jesse, le personnage principal de ce roman, est ce qu’on pourrait nommer un anti-héros  : manipulateur, trafiquant, consommateur… Il est le roi du lycée pour tout ce qui concerne les résolutions de problèmes de ses camarades : besoin d’une dose? Jesse est là! Besoin d’une dissert au top? Jesse est là! Besoin de se « débarrasser »  proprement d’un élève gênant et encombrant? Jesse est là! Besoin qu’une des plus jolies filles du lycée sortent avec toi? Jesse est là!
Mais, même si le business de Jesse semble bien rôdé parfois les choses ne se passent pas comme il l’avait prévu. Par exemple, il ne pensait pas tomber sous le charme de sa dernière mission… Ken, le beau gosse du lycée, veut que Bridget s’intéresse à lui et qu’elle l’accompagne au bal de fin d’année. Ken c’est le stéréotype de la coqueluche du lycée américain : beau, sportif… brute, peu futé et méchant… Bridget est à l’opposée de tout ça : altruiste, généreuse, patiente, intelligente. Sur papier, on se dit que Jesse va avoir du mal à les rapprocher mais Jesse est doué, il va y arriver… mais quand il est près de Bridget, il ressent des choses étranges… est-ce ça être amoureux?
Jesse, jusqu’à ce qu’on fasse sa connaissance dans ce roman, n’a pas eu un début de vie très agréable : sa mère s’est suicidé, et son père l’a délaissé et dépense tout son fric en alcool. Jesse doit gérer tout ça et il en a plein le dos. Il est malheureux et son personnage de trafiquant/manipulateur est un rôle qu’il joue. En réalité, son cœur est brisé et il joue le bad boy sans jamais s’attacher à personne. il s’interdit tout sentiment pour ne plus être déçu, pour ne plus souffrir.
A la lecture des premiers chapitres, mon premier sentiment envers Jesse a été l’énervement. Je me suis dit : mais c’est quoi ce personnage? Et puis, on se rend assez vite compte qu’il y a plus derrière ce personnage. Que justement celui que montre à voir Jesse n’est pas le vrai Jesse. On commence à percevoir sa véritable personnalité quand il est au contact de Bridget, qui fait ressortir le meilleur qui est en lui. Mais quand cela va trop loin il ressort ses armes : l’ironie et le cynisme.
Je l’ai encore plus apprécié quand il est avec le frère de Bridget, Pete. Celui-ci est handicapé. Il a un souci à une jambe et la moitié du visage figé. Tout son entourage (parents et sœur) le couve comme une bête fragile et diminuée et ça l’énerve au plus haut point! Il ne veut pas se sentir différent des autres. il le sait ce n’est pas la peine de le lui rappeler à chaque mot ou geste. Avec Jesse, il sera servi. Ce dernier lui dit les choses en face, cash. Il est direct avec lui, ne tourne pas autour du pot, lui envoie des piques comme il le ferait avec une personne « normale ». Et c’est cette façon de se comporter avec lui, qui va faire que les deux compères vont tisser de solides liens d’amitié (même s’il y aura des hauts et des bas).
Roi de pique est le premier roman de Kat Spears, et même si elle dit dans les remerciements qu’elle doit tout à son équipe éditoriale, on sent une réelle tendresse envers ses personnages, et une maîtrise de son sujet. J’ai vraiment passé un moment agréable avec ses personnages et j’étais triste de les quitter. J’avais envie de continuer un bout de chemin avec eux.
En bref…
Un premier roman efficace, un héros percutant. De quoi passer un bon moment de lecture!

3 réflexions sur “Roi de pique de Kat Spears

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s