Roman "jeunes adultes"

Les Enfants de Peakwood de Rod Marty

couv5683155Les Enfants de Peakwood

Auteur : Rod Marty
382 p.

Scrinéo, 2015

résuméQuels sont ces étranges maux qui affligent les habitants de Peakwood, petite ville du Montana, USA ? D’où viennent les blessures qui apparaissent sur le corps de certains de ses habitants ? Pourquoi d’autres commencent-ils à agir étrangement ? Seuls Chayton, le médecin de la ville, et son père, vieux chaman au savoir ancestral, savent reconnaître les signes. Le bouleversement qui approche. Quelque chose en lien avec un accident qui n’aurait jamais dû avoir lieu, dix ans plus tôt. Un secret dont ils ont juré de ne jamais reparler… Félicitations, la mort vous offre une seconde chance…

çacommenceparSur la petite route qui traversait la forêt de Parvins, le car scolaire roulait sur la voie enneigée en éclaboussant les rebords de la chaussée d’une eau boueuse. Le ciel, déjà presque noir en cette fin d’après-midi, n’avait rien de surprenant pour les gens vivant dans le coin. On n’habitait pas dans le Montana sans avoir l’habitude de passer la moitié de l’hiver dans l’obscurité.

cequejenaipenséUne quatrième de couverture qui intrigue, qui donne envie d’en savoir plus. Une première de couverture et un titre qui apportent d’autres éléments, indices… Mais qu’est-ce qui se cache vraiment derrière ce premier roman de Rod Marty ?
Ce dernier a été très ambitieux! Il mêle thriller, surnaturel, chamanisme, mystère… Bref, un cocktail détonant mais diablement efficace! En effet, une fois que le roman a été commencé j’ai eu du mal à le lâcher! 
Dans le prologue, nous assistons au drame qui va bouleverser la vie paisible de la petite ville de Peakwood, Montana. Lors du retour d’un bus scolaire, ce dernier percute une voiture garée en plein milieu de la chaussée. Dépêché sur place, le médecin Chayton Littlefeather découvre le chaos. De nombreux corps sont étendus autour du bus… parmi les petites victimes sa fille. En état de choc, il a du mal à accepter… son premier réflexe téléphoner à son père…
Chapitre suivant… saut dans le temps… 10 ans plus tard… l’accident n’est qu’un souvenir. et on apprend qu’il y a eu « seulement » deux petites victimes. Mais… pourquoi? comment cela est-il possible? Jour après jour, personnage après personnage, l’auteur va lever le voile sur ce mystère qui entoure l’accident.
La force de ce roman est sans nul doute ses personnages. Leur charisme, leur aura, leur histoire font avancer l’énigme. Ils apportent chacun une pierre à l’édifice. Généralement, dans les romans pour cette tranche d’âge, on trouve essentiellement des héros ayant l’âge du public visé, c’est-à-dire des ados. Ici adultes et adolescents sont autant impliqué dans l’intrigue. Nombreux, je peux difficilement vous parler de tous et pourtant! Chacun a une histoire, une personnalité… l’auteur s’est attaché à décrire chacun d’eux comme s’ils étaient le personnage principal. Bref, ils s’imposent et en imposent! J’ai eu beaucoup de tendresse et d’attachement pour certains (notamment Tom ou Jenny) mais autant d’autres m’ont inspiré beaucoup de colère et de dégoût! Mais j’aime ressentir cette ambivalence de sentiments quand je lis un roman.
Rod Marty a une très bonne maîtrise du suspens dramatique. Passant d’un point de vue à l’autre, il nous laisse régulièrement sur les nerfs pour  l’un ou l’autre personnage! La tension monte crescendo, il sème à son grè les éléments qui permettent d’éclaircir le mystère.Plus le récit avance, plus l’angoisse monte. On est dans le flou mais on ressent la menace qui plane. On est de plus en plus oppressé… Dans cette façon qu’il a de manipuler l’intrigue (et nos émotions), j’ai retrouvé comme un air de Stephen King.
La première partie du roman tourne autour de ce mystère, de ces secrets qui empoisonnent le passé de certains habitants. Des blessures apparaissent, des cauchemars étranges… Puis dans la seconde partie, le surnaturel (et le côté chamanique) du récit prend le dessus, est s’imbrique intelligemment dans l’intrigue.
12992811_10209213650040435_505270499_nUn roman pour ados diaboliquement efficace : thriller psychologique, pointe de surnaturel… Il saura faire trembler plus d’un lecteur!

 

Une réflexion sur “Les Enfants de Peakwood de Rod Marty

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s