Roman "jeunes adultes"

La Musique c’est toute ma vie (l’amour très peu pour moi) de Josie Bloss

La Musique c’est toute ma vie (l’amour très peu pour moi)
Titre original : Band geek love

Auteure : Josie Bloss
trad. de l’anglais (Etats-Unis) par Valérie Latour-Burney
297 p.

Bayard jeunesse, 2014 ( Sublime idylle)

résuméDepuis toujours, je m’investissais à fond dans la fanfare du lycée… A 17 ans, je n’avais toujours pas de petit ami. La musique, c’était toute ma vie. Alors, évidemment, le jour de mon premier solo de trompette en public, je voulais que tout soit parfait. Et c’est là, juste au moment où je prenais une profonde inspiration avant de commencer, les lèvres sur le métal froid, que je l’ai vu… Et j’ai loupé ma première note.

çacommencepar Ma section avait du mal à suivre mes indications, et c’était un problème dont je me serais bien passée le jour le plus important de ma carrière dans la fanfare.

cequejenaipensé Acheté il y a bientôt 2 ans en vacances, le challenge Un mot des titres me permet enfin de sortir ce titre de ma pal et j’en suis très heureuse.

Comme son nom l’indique, ce roman parle de musique et d’amour forcément! L’héroïne joue de la trompette et est chef de section d’une fanfare dans un lycée américain. C’est l’occasion pour moi de découvrir cet univers que je ne connaissais pas du tout puisque c’est quand même très éloigné de notre système français.
Ellie l’héroïne est sur le point de vivre son rêve avec un solo de trompette lors d’une grande manifestation quand elle va rater la première note en croisant le regard de la mauvaise personne. Ellie est une jeune fille de 17 ans, très déterminée, volontaire et obsédée par sa passion pour la musique. Suite à une mauvaise expérience – où elle a vécu la plus grande grande honte de toute sa vie – elle s’est refermée sur elle-même. Elle est tout le temps sur la défensive. Alors quand un grain de sable vient se s’immiscer dans la mécanique de tout ce qu’elle a prévu depuis des années c’est la colère qui l’emporte. Heureusement elle peut toujours compter sur ses deux meilleurs amis Kristen et Jake. Sauf que tout cet univers ultra organisé carré tout ce qu’elle avait imaginé va être bousculé par ce grain de sable : le nouveau du lycée et de la fanfare Connor. Alors qu’elle est en colère contre lui – qu’elle veut pas de lui – il va se révéler être doué ce qui n’arrange pas ses affaires. Et en plus il est mignon. Et en plus il a l’air de s’intéresser à elle. Et ça la perturbe grandement !
Au cours de notre lecture on se rend vite compte que cette carapace cette mécanique bien huilée cette façon d’être « peau de vache » comme elle dit elle-même avec les autres est une façon de vaincre sa trouille face aux autres. Depuis sa mésaventure, elle a peur de revivre la même chose et donc sa détermination et son caractère de chien et une façon de se protéger.
Je dois avouer que par moment son égocentrisme et sa façon d’être avec les autres m’a un peu agacé et même carrément énervé. Mais on peut tout à fait comprendre, en se glissant dans la peau d’une ado de 17 ans, qu’après avoir vécu une immense honte,  on aie du mal à faire confiance aux autres.
Ce que j’ai particulièrement apprécié dans cette lecture c’est la façon dont l’auteure Josie Bloss met en avant l’évolution des sentiments de cette jeune fille envers Connor. Dans une romance pour ados, on a plutôt tendance à voir l’héroïne assez vite céder au charme du héros. Mais ici elle va vraiment essayer de de combattre cette attirance et quand elle va finir par céder ce n’est vraiment pas évident pour elle de s’y faire ! Elle n’est pas très à l’aise avec cette décision, elle n’arrive pas à vraiment à mettre de mot sur ce qu’elle ressent et c’est tout à fait ce que peut ressentir un ou une ado lors de ses premiers émois. L’auteure, à mon sens, a su bien développer ces émotions-là, ces doutes, ces peurs,  ce manque de confiance en soi. Ainsi, n’importe quel lecteur pourra s’identifier à Éllie qui apprend à apprivoiser sa vie et ses émotions.
12992811_10209213650040435_505270499_nMême si l’héroïne est agaçante et qu’on a parfois envie de la secouer et de lui donner des claques, on aime la voir évoluer, grandir, se tromper au fil des pages : bref être tout simplement humaine! Et en s’ouvrant aux autres elle va aussi en apprendre plus sur elle-même. Une belle leçon qu’on devrait tous suivre!
 Lu dans le cadre du Challenge Un mot des titres

Une réflexion sur “La Musique c’est toute ma vie (l’amour très peu pour moi) de Josie Bloss

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #306# |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s