Roman "jeunes adultes"/SF / Fantastique

La Planète des 7 dormants de Gaël Aymon

La Planète des 7 dormants

Auteur : Gaël Aymon
271 p.

Nathan, 2018

résumé Leur vaisseau endommagé, des explorateurs spatiaux se retrouvent coincés sur une planète inconnue. Lorsqu’ils découvrent les ruines d’une civilisation disparue, cela ravive l’espoir de la capitaine : cette nouvelle planète pourrait-elle être habitable ? L’équipage, lui, est profondément divisé. Vaut-il mieux prendre le risque de rester dans cet environnement désertique, ou bien repartir malgré l’état du vaisseau ?

La rencontre soudaine d’un peuple d’humanoïdes primitifs qui les prend pour leurs divinités, les Sept Dormants, les place devant un choix crucial : jouer les usurpateurs ou détromper les indigènes…
 

çacommencepar Les ondes de peur et l’adrénaline des autres membres de l’équipage parvenaient à Danco par bourrasques, au travers des parois de sa cabine, se nourrissant les unes des autres et contaminant sa propre panique.

cequejenaipenséLe retour de leur expédition tourne au cauchemar… Ils viennent de s’écraser sur une planète très hostile. Elle semble déserte, inhabitée… Leur vaisseau est gravement endommagé et il va falloir plusieurs jours pour le guérir/réparer (oui particularité de ces vaisseaux : ils sont à moitié vivant…).
La capitaine Melae et son équipage vont alors découvrir  des traces de vie : des stèles sont visibles à quelques pas de là où ils se sont écrasés. Cette planète dévastée va alors leur réserver une surprise : des êtres humanoïdes la peuplent et ces êtres voient en eux  leur avenir. Ils seraient les 7 Dormants de la prophétie, des divinités. La capitaine est un personnage qui mérite d’être connue! Elle est forte, déterminée, observatrice et a confiance en ses décisions (enfin la plupart du temps). L’autre personnage qui m’a séduite est Danco, un personnage surprenant par son pouvoir d’empathie.

Il la fixa du regard si particulier des Empathes en Eveil, de ses yeux sans iris, dont les pupilles béantes fendaient horizontalement le globe oculaire. Un regard trop grand, à la fois fascinant et dérangeant, qui accentuait l’étrangeté de leur visage.
Une lecture qui m’a beaucoup plu!
Au début, on tâtonne. On découvre peu à peu les différents protagonistes, l’univers dans lequel ils évoluent se dessine peu à peu. Je me suis fait une image assez précise de ce vaisseau vivant, de l’ambiance décrite par Gaël Aymon mais aussi des aptitudes de chacun des héros. Il se dégage une identité très visuelle dans ce livre. Dans les premières pages, le lecteur atterrit aussi brutalement que les personnages sur cette planète. Il n’a pas forcément le même regard que les personnages mais tout comme eux, il n’a pas de repères sur cette planète… jusqu’à ce qu’il arrive à une paroi sculptée… et là le lecteur comprend où ils sont arrivés… Et ce rebondissement m’a beaucoup plu !
Cette lecture m’a embarqué aux côtés des personnages. Cependant, j’aurai aimé en savoir un peu plus sur les habitants de cette planète ou sur les voyageurs de l’espace. Beaucoup de questions ont leur réponse mais je me dis que cet univers riche et surprenant pourrait encore être exploré, et nous apportait encore plus dans la réflexion sur ce qui a bien pu se passer avant cet atterrissage forcé.
Gaël Aymon aborde par le biais de ce roman de science fiction des sujets bien d’actualité : choc des cultures, l’intolérance et la peur de l’étranger…
12992811_10209213650040435_505270499_n Une aventure énigmatique qui m’a bien plu !

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s