Roman

Les Victorieuses de Laetitia Colombani

Les Victorieuses

Autrice : Laetitia Colombani

Lu par l’autrice

5h28

Audiolib, 2019
Grasset, 2019

 

 

résumé Brillante avocate, Solène tente de se reconstruire après un burn-out. Acceptant une mission bénévole d’écrivain public, elle est envoyée au Palais de la Femme, vaste foyer au coeur de Paris. Les résidentes s’appellent Binta, Sumeya, Cvetana, Salma ou la Renée et viennent du monde entier. Lorsqu’elles voient arriver Solène, elles se montrent méfiantes. Solène vacille mais s’acharne, bien décidée à trouver sa place auprès de ces femmes aux destins tourmentés.
Un siècle plus tôt, Blanche Peyron oeuvre en faveur des démunis. Elle a voué sa vie à l’Armée du Salut et rêve d’offrir un refuge à toutes les exclues de la société. Le chemin est ardu, mais Blanche ne renonce jamais.
Laetitia Colombani donne vie à ces Victorieuses anonymes, à Blanche l’oubliée, et  toutes celles qui refusent de se résigner. Un hymne à la solidarité prodigieusement romanesque, porté par la lecture délicate de l’autrice elle-même.

Extrait lu par l’autrice

 

cequejenaipenséJ’avais déjà beaucoup aimé le premier roman de l’autrice (et je suis loin d’être la seule dans ce cas!). Je ne peux que vous conseiller de continuer l’aventure avec son merveilleux second roman. tout aussi puissant, fort, inoubliable que le premier. 
Une nouvelle fois, elle prend la plume pour narrer le destin de véritables guerrières de la vie, de femmes fortes.
Le récit est coupée en deux époques. La première e passe il y a bientôt 100 ans. Laetitia Colombani nous raconte de façon romancée et documentée le destin de cette femme incroyable qu’était Blanche Peyron. Une femme dont le travail acharnée a encore un impact dans notre vie d’aujourd’hui, mais une femme que l’histoire a oublié, qi est passé au second plan de son accomplissement exceptionnel. Cette femme est à l’origine du Palais de la femme à Paris, un immense immeuble parisien qui était à l’abandon au début des années 1900. Grâce à son énergie et à sa détermination, elle a réussi à lever des fonds et à rénover cette immense bâtisse (qui appartient à l’Armée du Salut). Le palais de la femme, avec ses 630 chambres, accueille depuis 1926 des femmes et des jeunes femmes seules. Les chapitres consacrées à cette femme exceptionnelle sont passionnants. On ressent l’énergie de cette femme, sa combativité, sa détermination. Un très beau portrait qui lui est donc consacré par Laetitia Colombani, qui remet sa vie et son œuvre en avant.
La seconde partie est contemporaine. On fait la connaissance de Solène, une jeune avocate en burnout. Suivi par un psychanalyste, on lui conseille de recommencer à s’ouvrir aux autres en faisant du bénévolat. Peu enthousiaste, elle découvre une offre pour devenir écrivain public. Quelque chose s’éveille alors en elle. Quand elle était plus jeune elle rêvait d’écrire des romans. Elle voit donc cette annonce comme un signe et se porte volontaire. Elle se retrouve donc charger d’accompagner les démarches administratives des femmes et des jeunes filles d’un foyer d’accueil parisien, le Palais de la femme. Ces femmes ont un parcours chaotique, difficile. Elles viennent de divers horizons. A leur contact, Solène va découvrir ce qu’est réellement la pauvreté, le rejet de la société. Elle fera la connaissance de femmes qui vont « l’éveiller ». Ce sera un réveil dur, brutal mais essentiel.
J’ai trouvé cette lecture envoûtante, captivante. L’autrice aborde un sujet sensible, difficile et elle le fait avec beaucoup de délicatesse, de justesse et de réalisme. Et si ce roman parle de dépression et de pauvreté, il y a beaucoup de positivité dans ses mots, dans le récit en lui même. De nombreuses émotions se sont bousculées en moi pendant cette écoute. La version Audiolib est portée par la voix de l’autrice elle-même, une voix qui ajoute à la délicatesse des différents portraits de ces femmes que l’on croise dans ce récit.
Un roman puissant, profondément humain.
Un coup de cœur que je vous conseille de découvrir le plus vite possible !
A noter : un entretien exclusive avec Laetita Colombani est disponible dans l’édition Audiolib!

2 réflexions sur “Les Victorieuses de Laetitia Colombani

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s