Roman "jeunes adultes"

Les Loups de Mercy Falls – 1. Frisson de Maggie Stiefvater

Titre : Les Loups de Mercy Falls

Tome 1 : Frisson

Titre original : Shiver

Auteure : Maggie Stiefvater
trad. de l’anglais (Etats-Unis) par Camille Croqueloup
477 p..

Hachette, 2010 (Black Moon).

Résumé :

Grace, 17 ans, vit dans une petite ville du Minnesota, aux abords d’une forêt. A 11 ans, elle s’est faite attaquée par une horde de loups mais a survécu malgré les morsures, sauvée par un des loups de la bande. Les années ont passé, et un lien étrange s’est créé entre la jeune fille et ce loup, souvent présent autour de la maison, comme pour veiller sur elle. Lorsque Jack, un élève de son lycée, est retrouvé mort suite à une attaque identique à celle de Grace, la ville lance des chasseurs à travers la forêt. La plupart des loups parviennent à échapper aux balles, mais pas celui de Grace. Grace trouve alors devant chez elle un jeune homme blessé au regard étrangement familier…

Ce que j’en ai pensé…

J’ai dévoré ce roman en à peine 3 heures!

L’auteure nous raconte l’histoire de Grace mordue quelques années plutôt par un loup. Depuis, loin d’être effrayée, elle est devenue une vraie experte en loup. Elle aime les observer. Elle attend désespérément l’hiver chaque année pour les apercevoir, surtout un en particulier, celui aux yeux jaunes dorés, « son » loup. Mais voilà, cette année quelque chose change : les loups attaquent un élève du lycée qui meurt. Mais Grace a un pressentiment qui va se révéler être vrai : les loups sont en fait des garous! Et son loup va se transformer en le beau Sam!

L’auteure va alterner les points de vue de Grace et de Sam pour nous faire avancer dans l’intrigue. Le lecteur passe ainsi des sentiments de l’un à ceux de l’autre ce qui permet au lecteur de s’attacher à ce couple. L’originalité du roman c’est qu’ici c’est Grace qui prend les choses en main, qui n’a pas peur. Sam est fragile, attendrissant, il ne maîtrise pas les choses, se laisse plus ou moins diriger par Grace. C’est rare que ce soit la jeune fille qui ait ce rôle!! L’autre originalité c’est la façon dont Maggie Stiefvater aborde la mythologie du loup-garou. Ainsi, les loups garous sont des êtres humains qui ont été mordus par des loups et qui se métamorphosent (douloureusement) quand les températures descendent (donc en hiver). En été (ou en saisons chaudes), ils sont humains. Mais ils ont une date de péremption en quelques sortes… Au bout de quelques années, ils restent sous leur forme de loup…

Une lecture vraiment très agréable, touchante, émouvante.

12 réflexions sur “Les Loups de Mercy Falls – 1. Frisson de Maggie Stiefvater

  1. Tellement une belle série!
    J’aime la précarité qu’on ressent lorsque la température descend. Ce livre donne vraiment le goût de le lire bien emmitouflé devant un feu de foyer 🙂

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #65# « Azilis

  3. Pingback: Les Loups de Mercy Falls – 2. Fièvre de Maggie Stiefvater « Azilis

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s