Romance

Séduis-moi si tu peux de Jennifer Crusie

Titre : Séduis-moi si tu peux

Titre original : Bet me

Auteure : Jennifer Crusie

Traduit par Elodie Coello

514 p.

Milady, 2014 (Central Park) (en librairie le 21 février)

Résumé :
Calvin Morrisey ne parie que s’il est sûr de gagner. Mais rien n’est joué à l’issue du dîner avec Minerva Dobbs, bien décidée à fuir les séducteurs. Les deux célibataires que tout oppose décident de limiter les dégâts et de ne pas se revoir. Mais le destin en a décidé autrement… Ensemble, ils devront déjouer la théorie du chaos, faire face à une psychologue peu commode, à un chat à l’intelligence inquiétante, et à d’autres enjeux bien plus risqués que tout ce qu’ils avaient pu imaginer. Le plus grand d’entre tous : accepter de croire au grand amour.
********************

Mon avis

Séduis-moi si tu peux… un titre qui convient parfaitement à ce roman. En effet, il s’agit ici d’un véritable jeu du « je t’aime moi non plus ». La couverture, elle aussi, colle parfaitement avec le point de départ de cette histoire d’amour!
Min, l’héroïne, vient de se faire lâchement plaquer par David avec « délicatesse » dans un bar. Il lui reproche d’être distante.. c’est vrai mais il l’a bien cherché : quelle attitude auriez-vous adopté si votre copain vous trouvez grosse et qu’en plus il vous surnomme « la brioche »? Min, avec son fort caractère, refuse du coup tout net toute relation charnelle avec lui depuis le début de leur histoire (soit deux mois). Ce soir-là, elle est en colère contre tous les hommes. Et on peut la comprendre! Et quand en plus en s’approchant d’un homme assez séduisant, elle l’entend parier avec son ex qu’il est incapable de coucher avec elle avant un mois elle vire au rouge! Mais, bizarrement, elle va jouer le jeu et faire perdre leur pari à ces goujats! Le parieur sexy se nomme Calvin (alias Cal). Dès ce soir-là, Cal passe à l’offensive et l’invite à dîner. Et là, je me dois de préciser que pour lui, c’est bien le seul pari qu’il a validé : juste qu’elle accepte de dîner avec lui ce soir-là! Jamais il ne parierait une partie de jambe en l’air, il respecte beaucoup trop les femmes pour ça. Leur rendez-vous va être assez explosif. Min, énervée, ne rate pas une occasion pour lui envoyer des remarques acerbes, acérées!
Min et Cal sont deux personnages avec un sacré caractère et que tout semble opposer. Surtout que Min n’a pas du tout le physique des conquêtes habituelles de Cal! C’est une jeune femme de trente trois ans assez ronde, pulpeuse (comme préfère dire Cal).
Entre eux, va naître très rapidement une relation « chien-chat ». Ils se repoussent mais une voix intérieur les pousse irrémédiablement l’un vers l’autre. Ensemble, l’air devient électrique! On pourrait presque voir de petites étincelles!
J’ai tout particulièrement apprécié Min. Sa force de caractère, son désespoir de trouver un jour LE prince charmant, son goût pour les chaussures excentriques, son manque de confiance en soi, son mal-être par rapport à son surpoids, sa décoration intérieure unique, ses maladresses, son franc-parler font d’elle un personnage hors-du-commun et attachant. elle m’a semblé vraie, crédible; on peut facilement s’identifier à elle.
Quant à Cal, il est lui aussi attachant. Son éducation à la dure a réussi à faire de lui un homme en qui on peut avoir confiance, un homme accompli et attentionné. Ce pari va changer sa vie, ou plutôt sa rencontre avec Min va la changer!
Autour de ces deux protagonistes gravitent tout un essaim de personnages. Leurs amis (Lisa, Tony, Shanna, Diana, Bonnie…) forment une vraie petite famille : ils sont protecteurs et on peut compter sur eux. Mais, autour d’eux, il y a aussi des personnages véritablement antipathiques! David, Cynthia (même si pour elle c’est plus un sentiment de pitié), et les parents de Cal en tiennent une sacrée couche!!
Ensuite, ce que j’ai également apprécié dans cette romance, c’est l’humour quasi omniprésent, les situations ambiguës se succèdent. Min a une sacrée répartie et dès qu’elle en a l’occasion, elle case des statistiques qui la rassure ou conforte ses choix.
Mais l’humour n’est pas le seul moteur de ce roman. En effet, l’auteure joue avec les émotions (les nôtres ainsi que ceux de ses personnages) : douleur, bonheur, trahison, stress, angoisse, pitié, tristesse, tendresse…
Une des scènes les plus fortes pour moi est celle du repas chez les parents de Cal. J’ai ressenti la douleur qui se dégageait de lui. Et c’est là qu’on se rend compte (et Min aussi d’ailleurs) a quel point ils s’aiment. Pour moi, c’est véritablement une scène essentielle de l’intrigue.
En bref…
Une romance riche en émotions et en rebondissement. De quoi passer un agréable moment de lecture.

Merci aux éditions Milady et à Aurélia pour cette lecture !


Une réflexion sur “Séduis-moi si tu peux de Jennifer Crusie

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s