Roman

Entre mes mains le bonheur se faufile d’Agnès Martin-Lugand

Titre : Entre mes mains le bonheur se faufile

Auteur : Agnès Martin-Lugand

332 p. min

Michel Lafon, 2014

Résumé :

Depuis l’enfance, Iris a une passion pour la couture. Dessiner des modèles, leur donner vie par la magie du fil et de l’aiguille, voilà ce qui la rend heureuse. Mais ses parents n’ont toujours vu dans ses ambitions qu’un caprice : les chiffons, ce n’est pas « convenable ». Et Iris, la mort dans l’âme, s’est résignée.

Aujourd’hui, la jeune femme étouffe dans son carcan de province, son mari la délaisse, sa vie semble s’être arrêtée. Mais une révélation va pousser Iris à reprendre en main son destin. Dans le tourbillon de Paris, elle va courir le risque de s’ouvrir au monde et faire la rencontre de Marthe, égérie et mentor, troublante et autoritaire…

********************

Les premiers mots

Comme tous les dimanches midi, je ne voulais pas y aller. Comme tous les dimanches midi, je traînais les pieds, je faisais tout pour gratter un peu de temps. Sauf que…

********************

Mon avis

Cette lecture m’a envoûtée, embarquée très loin, m’a obsédée! Je l’ai commencé un soir d’orages, et en me réveillant en pleine nuit, je ne pensais pas aux éclairs ni au tonnerre mais à Iris et à son destin!
Iris, l’héroïne de ce roman, est une jeune femme de 31 ans. Elle a épousé un médecin et a la vie qu’on attendait d’elle, une vie sans grande saveur. Mais voilà qu’elle découvre lors d’un repas de famille, que ses parents lui ont caché la vérité : ado, elle s’était inscrite dans une école de couture. Elle avait été reçue mais ses parents jugeant que ce n’était pas un vrai métier ne lui ont jamais dit!
Outrée, choquée, cette nouvelle a l’effet d’un électrochoc dans sa vie et dans sa façon d’être. Elle va alors découvrir un Atelier sur Paris qui accepte sa candidature : c’est le début d’une nouvelle vie, une véritable renaissance pour elle.
A Paris, elle va habiter une petite chambre de bonnes. A l’Atelier, elle fera la connaissance de Gabriel et de la mystérieuse et envoûtante (et vénéneuse) Marthe. Son talent unique va se révéler.
Ce roman est l’occasion d’exploiter le fameux « et si on avait choisi une autre option dans notre passé que ce serait-il passé? ». Peut-être vous êtes vous déjà posé cette question d’ailleurs! Et bien Agnès Martin-Lugand offre cette possibilité à son personnage, la possibilité de redevenir elle-même, la possibilité de vivre sa passion jusqu’au bout, d’en faire quelque chose de concret.
Je l’ai déjà dit mais je me répète : la plume d’Agnès Martin-Lugand m’a envoûté dès les premières lignes. Elle sait choisir les bons mots, les mots justes et vrais qui collent à son récit, qui collent à son personnage. Iris est une jeune femme qu’on aimerait connaître et fréquenter. Par contre, son mari est détestable! J’avais envie de le secouer et de lui ouvrir les yeux! Il a une chance folle de l’avoir auprès de lui et lui l’ignore! Pfff les hommes. Heureusement pour elle, elle va rencontrer de bonnes personnes et d’autres qui vont la faire avancer.
Un petit mot sur la couverture : cette photo en noir et blanc est en adéquation avec le roman. Poétique, légère, un poil mystérieuse… tout est là!
Quand au titre, il est aussi parfaitement choisi car grâce à une aiguille et du fil, Iris va raccommoder son destin et faire en sorte de trouver son bonheur.
En bref…

UN COUP DE CŒUR!!! FONCEZ!!!

logocoeur

2 réflexions sur “Entre mes mains le bonheur se faufile d’Agnès Martin-Lugand

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s