Roman Bit-Lit

La Confrérie de la dague noire – 6,5. La fille du vampire de J.R. Ward

Titre : La confrérie de la dague noire : la fille du vampire

Tome 6.5

Titre original : Father Mine: Zsadist and Bella’s Story

Auteur : J. R. Ward

134 p.


Résumé :
Zsadist est le plus sombre des Frères. Enlevé enfant à sa famille, il a vécu esclave durant des décennies. Après avoir craint de perdre sa shellane, Bella, durant sa grossesse et son accouchement, il a des difficultés à gérer la présence de sa fille, Nalla.
Et les cauchemars récurrents de son passé deviennent de plus en plus violents.

Bella est tiraillée entre son amour pour Zsadist, et ses inquiétudes maternelles. Ayant elle-même grandi sans père, sous la tutelle de son demi-frère Rehvenge, elle craint que l’enfant ne se sente repoussée et n’en souffre. Alors qu’elle décide de quitter la Confrérie, elle apprend que Zsadist a été grièvement blessé.

********************
Les premiers mots
Alors? Bella a l’air en forme.
********************

Ce que j’en ai pensé

 
La Confrérie me manquait! J’ai encore quelques tomes dans ma PAL mais elle est en carton!! Heureusement, j’avais cette petite nouvelle sur ma liseuse!
Ici, on retrouve avec plaisir Zadiste et Bella. Jeunes parents, ils doivent apprendre à vivre cette nouvelle situation. Bella est fragilisée par une dépression post-partum. Zadist, lui, n’approche pas sa fille, Nalla. Les cauchemars sont de retour et il délaisse aussi Bella. La situation entre eux devient impossible. Bella préfère partir avec sa fille quitte à se briser le cœur en s’éloignant de son hellren. Lors d’une mission contre « les hommes qui sentent le talc », Zadiste est grièvement blessé.
Cet accident va leur permettre d’ouvrir les yeux et d’avancer ensemble vers une « guérison » de leur couple. Bella et Zadiste forment un tout, ils se complètent, elle est la seule à voir sa fragilité et sa douceur.
Ce couple fait partie de mes préférés de cette saga. J’ai donc été ravie de cette nouvelle aventure offerte par l’auteur à ses fans.
L’auteur profite de cette nouvelle pour « humaniser » ses vampires au corps massif. En effet, les thèmes de la naissance, de l’acceptation d’être père/mère, les cicatrices du passé refaisant souvent surface à l’occasion d’une naissance…
En bref…
 Je ne peux pas vraiment en dire plus sur cette nouvelle car elle est courte et je ne veux pas trop en dire!! La seule chose que je peux faire c’est vous la conseiller en attendant de lire les prochaines aventures!

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s