Challenge 1% Rentrée littéraire 2014/Roman

Sous les couvertures de Bertrand Guillot

Titre : Sous les couvertures

Auteure : Bertrand Guillot

176 p.

Rue Fromentin, 2014

Résumé :
La rentrée littéraire inquiète les livres déjà en librairie. Une fois le magasin fermé, ils décident de réagir et essaient de se mettre d’accord sur une stratégie commune. Mais entre les premiers romans, les grands écrivains, les académiciens, etc., les intérêts divergent. L’arrivée d’une nouvelle libraire avec des idées neuves met en émoi tous les ouvrages.
********************
Les premiers mots
La nuit était tombée sur la rue commerçante. Loin de là, à la radio, on se demandait qui, dans un mois, remporterait le prix Goncourt. Curieusement, cela n’amenait pas les foules dans les librairies. A l’intérieur, ils n’étaient plus que trois.

 

 ********************
Ce que j’en ai pensé

Vous êtes vous déjà demandé ce qu’ils se passaient dans une librairie quand les libraires et les clients ne sont pas là? Comme on dit : quand le chat n’est pas là, les souris dansent! Et c’est exactement ce qu’il se passe dans ce roman!

Quand le libraire ferme sa porte le soir, les livres prennent vie, dialoguent, se baladent et réfléchissent à une révolution! L’histoire de ce roman se passe un weekend. Le lundi, les libraires vont faire le grand tri : faire de la place pour les nouveaux livres et envoyer les plus « vieux », les invendus au pilon. Dans les étagères, c’est un vrai drame. La peur gagne les rayonnages. Comment faire pour éviter l’inévitable? Et si on s’attaquait à la table des Best-sellers, ces livres mal écrits et sans saveur? Littérature, Classiques, Romans étrangers, Livres érudits, tous se concertent pour trouver la solution. Certains sont confiants, d’autres moins. Certains (dont un petit livre Rouge) y voient l’occasion d’affirmer leur croyance.
Chaque livre a une personnalité : un mélange des aventures qu’il contient et de la vie de son auteur.
En parallèle à ce qu’il se passe dans cette librairie, on suit l’histoire des deux libraires. Le Libraire a commencé ce métier par passion, par amour pour les livres et les mots. mais la réalité économique, la crise littéraire et la montée du numérique l’ont rendu nostalgique. Il est à deux doigts de baisser les armes. Et il y a Sarah, jeune libraire, qui, elle, croit encore au potentiel de cette libraire. Elle fourmille d’idées et d’envie mais elle n’ose s’affirmer devant le pessimisme de son patron. Mais un livre va tout changer ce week-end là.
Sarah imagine sa librairie idéale et je dois dire que cette librairie j’aimerais beaucoup la visiter car je pense que je serai souvent tenter par beaucoup de livres. Parce que j’adore suivre les conseils des amoureux des livres! Une nouvelle ère commence pour cette librairie que ce soit du côté des livres ou du côté des libraires.
L’auteur a su mettre en avant son amour pour les livres et la littérature, mais aussi la problématique économique qui existe dans ce type de commerce. L’amour du livre ne fait pas forcément la réussite d’une bonne librairie. Le questionnement énoncé dans ce roman est fait de façon imaginative, drôle et efficace. Aucune idée reçue, mais des faits avérés. Ce roman appelle à la réflexion, sur le rôle du lecteur dans la chaîne du livre, sur le monde de la librairie qui a besoin d’un renouveau pour résister aux géants économiques. L’auteur lance des pistes, ne jugent personne.
J’ai bien aimé la personnalité des livres mise en avant, les traits de caractères collant parfaitement aux genres auxquels ils appartiennent. On en oublierait presque qu’on a à faire à des livres! Ils sont touchants, attachants parfois énervants et détestables. Tout ce qu’on aime dans un livre en fait!

 

En bref…

Un roman original qui met en avant une dure réalité. Un roman qui devrait être mis sur toutes les tables des bonnes librairies! 😉
Et d’ailleurs, je me demande quelle serait la place et le rôle de Sous les couvertures dans cette fameuse libraire? 

challengerl2014

4 réflexions sur “Sous les couvertures de Bertrand Guillot

  1. Pingback: Sous les couvertures (de Bertrand Guillot) | Passion : Culture !

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s