Roman

Lui succomber de Jasinda Wilder

Titre : Lui succomber

Titre original : Falling under

Auteure : Jasinda Wilder

trad. de l’anglais (Etats-Unis) par Anna Souillac

365 p.

Michel Lafon, 2015

Résumé :
Toi et moi ? Ça finira sans doute mal. Je vais certainement souffrir. Mais tu sais quoi ? Je m’en fous. C’est un risque que je suis prête à prendre. Dix-huit ans plus tôt, Nell et Colton parvenaient ensemble à surmonter la mort de Kyle, la personne qu’ils aimaient plus que tout. Aujourd’hui, leur fille unique, Kylie, entre à l’université. Dotée d’un caractère bien trempé, l’adolescente est néanmoins fragile.
Lorsqu’elle tombe sous le charme ténébreux d’Oz Hyde, un garçon au passé trouble et à l’avenir plus incertain encore, la catastrophe semble inévitable. Pour Colton, qui se reconnaît douloureusement dans ce jeune homme, la seule chose qui importe est de protéger sa fille. Les deux adolescents se jettent pourtant à corps perdu dans la passion brûlante qui les unit. Sauront-ils s’arrêter avant d’être brisés à jamais ? Incroyablement fort et puissant, Lui succomber est la conclusion explosive de la trilogie Succomber de Jasinda Wilder, un roman où l’amour est la plus exquise des souffrances.
********************
Les premiers mots

Putain, je déteste être le nouveau. On pourrait croire que je m’y suis habitué depuis le temps, mais non.

********************

Ce que j’en ai pensé

Dans ce dernier tome de la trilogie, Jasinda Wilder nous fait faire un petit voyage dans le futur. On fait la connaissance de Kylie, la fille de Colt et Nell. A 17 ans, elle a déjà une bonne idée de ce qu’elle veut. Elle est déterminée, intelligente, généreuse. Elle mène par le bout du nez son père! Qui l’aurait cru quand on connaît Colt! En tout cas, j’ai eu plaisir de retrouver ce couple solide et toujours aussi complice et fusionnelle malgré les années qui sont passées…
En parallèle, on fait la connaissance de Oz. Depuis qu’il est enfant, avec sa mère, il a déménagé chaque année. Chaque année, il devait tout recommencer. Résultat, il a pris du retard en cours, et il s’est forgé un caractère de bad boy. Rebelle jusqu’au bout des ongles, il a souvent des problèmes à cause de bagarres. Au fur et à mesure des années, il s’est forgé une certitude : il n’est rien et n’arrivera à pas grand chose dans la vie.

Et puis Oz arrive à Nashville. Nouveau lycée, tout recommence… Et son regard croise celui de Kylie. Et elle va aller vers lui. Elle décèle en lui quelque chose, elle va croire en lui. Et leur amitié va très vite se transformer en amour. Et même si Oz ne se trouve pas assez bien pour elle, s’il se trouve dangereux pour elle, Kylie ne va pas baisser les bras. Elle le veut, et quand elle veut quelque chose elle l’obtient! Ce qui va les réunir : la musique. Elle écoute, joue et chante de la country, lui du métal… Ils vont en faire leur propre musique, unique. Évidemment, on ne peut que penser au couple Nell/Colt quand on voit la façon dont ils vont s’apprivoiser.
Leur couple va se construire petit à petit, au gré des difficultés de la vie, des jalousies (on fait aussi la connaissance de Ben, le fils de Jason et Becca). Et comme dans les deux autres tomes, un drame va venir bousculer leur idylle.
Ce troisième volet reprend donc les mêmes (ou quasi) ressorts dramatiques que dans les tomes précédents. Mais comme à chaque fois, je suis tombée sous le charme de la plume délicate de Jasinda Wilder. On ressent l’amour qu’elle a pour ses personnages, la confiance qu’elle a pour eux. Comme à chaque fois, on retrouve l’idée que malgré un départ difficile dans la vie, on peut s’en sortir, on a droit aussi au bonheur.

Comme à chaque fois aussi, on retrouve une magnifique bande son. Mais comme elle l’explique à la fin du roman, elle voulait des chansons crédibles, contemporaines et comme le récit se passe dans le futur elle ne peut pas savoir ce qui existera à ce moment là. Donc elle s’est permis une petite « entorse » dans la réalité du récit en citant des titres de notre époque, pour que l’on connaisse et que l’on puisse écouter ces morceaux.
Le seul point noir pour moi dans ce tome est la vulgarité. Dans les autres tomes cela m’avait beaucoup moins dérangé. Les mots ne me gène pas dans la bouche d’Oz parce que c’est en adéquation avec sa vie et son caractère, mais dans celle de Kylie oui. Surtout pendant leurs scènes d’amour… on a l’impression d’avoir une autre Kylie et c’est assez étrange!
En bref…

Un dernier volet qui nous permet de retrouver les couples Nell/Colt et Becca/Jason, de savoir ce qu’ils sont devenus et de connaître leurs enfants qui sont bien parties pour vivre de belles et dramatiques histoires d’amour. La fin laisse présager une suite… on verra ce que le futur nous réserve!

 

Merci à Camille et aux éditions Michel Lafon.

AVERTISSEMENT : Ce roman pour jeunes adultes comporte des scènes très sensuelles. Il s’inscrit dans un nouveau genre appelé le « new adult ».


2 réflexions sur “Lui succomber de Jasinda Wilder

  1. le tome 4 traite bien de Benjamin
    j’avoue que la vulgarité ne m’a pas trop gêné mais j’ai trouvé tout ça un peu lent à démarrer mais j’ai adoré avoir la visiond e Colt sur tout ça

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s