Romance

KGI – 5. Sans répit de Maya Banks

Titre : KGI

Tome 5 : Sans répit

Titre original : Echoes at Dawn

Auteur : Maya Banks

traduit de l’angalis (Etats-Unis) par Jocelyne Bourbonnière

504 p.

Milady, 2015 (Romance – Suspense)

Résumé :
Grace Peterson fuit sans se retourner. À ses trousses, un mystérieux groupe militaire déterminé à tirer parti de son extraordinaire pouvoir de guérison. Et, maintenant qu’elle a perdu son seul garde fou, le lien télépathique qui la
rattache à sa soeur, elle reste sans défense. Rio, le plus implacable des membres du KGI, se charge de retrouver Grace et de la sauver. Mais rien ne prouve qu’il saura guérir cette femme blessée et traumatisée. Sans compter que les criminels qui traquent Grace ne sont pas près de laisser échapper leur proie…
********************
Les premiers mots
 
Gordon Farnsworth était plus riche que Crésus et son réseau de relations était plus étendu que celui du Président des États-Unis. Il avait toujours vécu en marge de la société, préférant l’ombre à la lumière, évoluant dans des eaux si troubles qu’il ne lui restait même plus ne serait-ce qu’un semblant d’âme. Il avait beau être riche, puissant et bien informé, tout cela ne lui était d’aucune utilité face à la maladie incurable de sa fille. Elle allait mourir et il n’y pouvait rien.
********************

Ce que j’en ai pensé

 

De retour dans l’univers KGI!
Cette fois par contre on quitte la famille Kelly : Maya Banks va nous permettre de faire plus ample connaissance avec une des membres phares du KGI : Rio.

Ce tome est dans la continuité du précédent. On va donc retrouvé les éléments du paranormal que l’auteur y avait inséré avec l’histoire de Shea et de ses dons de télépathie. En fait, ça me dérange un peu de qualifier ces dons de paranormal puisqu’il ne s’agit pas réellement d’un pouvoir, mais plutôt de la conséquence de recherche génétique. A défaut, je ferais comme l’auteur j’appellerai ça des pouvoirs donc! :p
Shea, qui a donc un pouvoir télépathique d’absorption de la douleur, a une sœur : Grace. Celle-ci est tout comme elle en danger : quelqu’un en veut à son pouvoir et l’a kidnappé. Rio, depuis le moment où il a vu son visage dans une vidéo de surveillance, n’a plus qu’une obsession : la sauver et la mettre en sécurité. Il ne la connaît pas mais il ressent un besoin inexplicable de lui venir en aide, voire plus si affinités! D’ailleurs, il est très sûr de lui sur ce point : il la veut! (les hommes du KGI ont une petite obsession sur l’appartenance de leurs femmes quand même!). Grace a un pouvoir plus développé que sa sœur : elle absorbe la douleur par télépathie mais aussi la maladie. Elle guérit apparemment tout. En contrepartie, elle prend à son compte les symptômes et douleurs de ses « patients » et elle doit ensuite se guérir elle-même. Depuis un an, on l’oblige à guérir mais on lui laisse peu de temps pour se remettre. On la torture et elle vit un véritable calvaire. Un jour, elle arrive à rassembler ses forces et à s’enfuir. Au même moment, Rio a retrouvé sa trace. Il va alors devoir agir avec plus de délicatesse que d’habitude pour gagner sa confiance, l’amadouer et lui redonner envie de vivre, de sourire. Même si la confiance et l’affinité est là entre eux, les épreuves pour la mettre en sécurité sont loin de cesser.
Rio va se relever être beaucoup moins rustre que ce qu’on aurait pu imaginer avec ce qu’on savait de lui jusque là : Grace a un pouvoir d’apaisement sur lui, et comme elle lui dit d’ailleurs : « tu es une grosse guimauve, tout doux et tout gentil. » Lui même ne se reconnaît pas quand il est en contact avec elle.
Par ailleurs, j’ai beaucoup apprécié le personnage de Grace : malgré sa pénible expérience, elle a une force de caractère et elle ne baisse pas les bras. C’est une femme forte et volontaire. Elle pense souvent d’abord aux autres avant de penser à son propre bien-être.
Et je dois avouer une chose : j’avais déjà eu envie d’aller passer des vacances dans le refuge de Rio mais là j’ai presque envie d’aller y vivre!!
En bref…

Un tome avec moins de surprise que le précédent mais les couples de Maya Banks sont toujours aussi attendrissants!

 

Merci aux éditions Milady!

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s