Roman

Prince captif – 1. L’esclave de C.S. Pacat

couv72606984Titre : Prince captif

Tome 1 : L’Esclave

Titre original : Captive Prince, book 1

Auteur : C.S. Pacat

traduit de l’anglais (Australie) par Louise Lafon

315 p.

Milady, 2015
EN LIBRAIRIE LE 29 MAI

Résumé :
Damen est un héros pour son peuple et le légitime héritier du trône d’Akielos. Mais lorsque son demi-frère s empare du pouvoir, Damen est capturé, dépouillé de son identité et offert comme esclave au prince d’un royaume ennemi.
Beau, manipulateur et létal, son nouveau maître, le prince Laurent, incarne ce qui se fait de pire à la cour de Vere. Mais dans la toile mortelle de la politique Vérétienne, les apparences sont trompeuses, et lorsque Damen se retrouve pris dans un jeu de pouvoir pour le trône, il doit s’allier à Laurent afin de survivre et sauver son royaume.
Sans jamais oublier une règle vitale : cacher sa véritable identité à tout prix. Car l’homme dont il a besoin est celui qui a le plus de raisons de le haïr…
********************
Les premiers mots
 
Nous avons appris que votre prince possédait son propre harem, dit dame Jokaste. Ces esclaves à eux seuls sont en mesure de satisfaire un traditionaliste, mais j’ai demandé à Adrastus de préparer un petit quelque chose en plus, un cadeau personnel du roi pour votre prince. un joyau à l’état brut, si j’ose dire.
********************

Ce que j’en ai pensé

Quand j’ai ouvert ce livre, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. Je sais que les avis sur la blogo sont assez mitigés mais j’avoue que j’étais plutôt curieuse de savoir ce qui se cachait sous les liens! En effet, Milady a fait une belle mise en avant de ce roman au Salon du livre. Je n’ai pas eu l’occasion d’y aller mais j’ai cru comprendre que le livre était enfermé dans une cage et que certains lecteurs avaient reçu une clé pour libérer le Prince. Début avril, j’ai donc reçu ce premier tome captif de liens noirs et dorés. Mais que se cachait-il dessous tout ça? Qui était ce prince? En tout cas, bravo pour le teasing! Je dois dire que ça a marché avec moi et que j’étais très curieuse de savoir! Et j’ai libéré mon roman, je l’ai ouvert…

 
Dès les premières pages, le décor est planté : nous voilà plongé dans le passé, dans une Antiquité fictive. Kastor, fils illégitime d’Akielos, a tout mis en œuvre pour s’emparer du trône à la mort de son père. Son frère, et héritier, Damianos, est arrêté et tué. C’est ce que veut faire croire Kastor à son peuple mais en réalité il a offert son demi-frère à leur pire ennemi comme « présent » de paix : Damianos ou désormais Damen sera l’esclave privé de Laurent, le Prince héritier de Vère.
En Vère, les esclaves ont un statut bien à part. Les hommes ont des mignons et les femmes des favorites. Comme il est très mal vu d’avoir des enfants hors mariage, les hommes prennent leurs plaisirs auprès des hommes (et vice versa). Et les esclaves sont là pour assouvir leurs plaisirs et leurs déviances. Les esclaves servent aussi à montrer leurs richesses (ils sont richement parés et maquillés) mais également leurs pouvoirs (les esclaves se battent en duel dans des arènes et le vainqueur doit violer le vaincu… sympathique…). Voilà donc le décor dans lequel va devoir évoluer Damen, le fameux prince captif. Il doit absolument cacher sa véritable identité à Laurent car c’est lui qui a tué son frère et il sait que ce dernier voue une haine envers le meurtrier de son frère. Damen va devoir aussi faire face à la sauvagerie, à la violence et à la cruauté de monde de l’esclavage. Et il va devoir apprendre à se maîtriser face à Laurent, un homme méprisable, violent, dangereux et manipulateur… mais est-ce que tout ça ne cache pas autre chose?
Ce premier tome, je l’ai lu en quelques heures. J’ai apprécié découvrir cette ambiance historique, découvrir la personnalité de Damen et Laurent. Ce tome introduit la saga : l’auteur installe son décor, met en place ses personnages, trace leurs traits de caractère, construit les manipulations. A la fin de la lecture, nos premières impressions (que ce soit envers Damen ou Laurent) ont évolué et la fin présage des aventures épiques pour ce « couple ».
J’ai bien apprécié l’écriture de CS Pacat. Simple et directe, elle maîtrise son univers.
Cependant, même si l’intrigue, les personnages et l’écriture sont au rdv pour me plaire, j’ai comme un sentiment de « pas assez ». Par moment, l’auteur effleure un sujet sans l’approfondir, suggère des choses et j’ai envie de « plus ». J’espère que j’aurais mes réponses et mes « plus » dans la suite!
En bref…

Un bon premier tome d’introduction qui pose les bases de l’intrigue et la psychologie des personnages principaux. J’ai comme une envie d’en savoir plus sur Laurent et Damen.

 

Merci aux éditions Milady!

2 réflexions sur “Prince captif – 1. L’esclave de C.S. Pacat

    • J’avoue que le teasing a eu raison de ma curiosité mais au final je suis ravie de ma lecture. Je suis en train de lire le second tome et je suis encore plus attachée aux héros et à l’intrigue!

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s