Roman policier

Le Voile des apparences de Natacha Calestrémé

couv10215272Titre : Le Voile des apparences

Auteur : Natacha Calestrémé

328 p.

Albin Michel, 2015

Résumé :

Peut-on communiquer avec les morts ? Après une série d’événements tragiques, Yoann Clivel, flic brillant de la police judiciaire, se rend dans un hôpital psychiatrique. Il y fait la connaissance d’un jeune homme atteint d’autisme qui communique avec les morts. L’un de ses « fantômes » est une femme qui prétend avoir été assassinée. Supercherie ? Délire d’un malade mental ? Ou piste à prendre au sérieux ?
Happé par les méandres de cette affaire, Clivel se retrouve face à une autre énigme : l’assassinat de son propre père lorsqu’il était enfant… À la frontière du paranormal et du thriller, Le voile des apparences confirme l’univers singulier et très documenté de l’auteur du Testament des abeilles.

********************

Les premiers mots

La main ridée attrape le bol et le pose sur la table de bois brut. Elle tremble bien plus que d’habitude et ce signe de fragilité inquiète la vieille femme.

********************

Mon avis

 J’étais très curieuse de découvrir ce roman situé entre polar et paranormal. J’avoue que le résumé m’a interpellé dès les premiers mots. Je me suis donc plongée dans ce roman plutôt confiante et j’ai eu du mal à le quitter!
La plume de Natacha Calestrémé est maîtrisée, fluide, accrocheuse. Elle sait installer son intrigue et révéler à bon escient les éléments pour faire avancer l’enquête et insinuer le doute dans l’esprit du lecteur et de son héros : faut-il y croire ou pas?
Son héros, c’est Yoann Clivel, comme son nom ne l’indique pas, il est basque. Major dans la police judiciare, il enquête souvent à la limite de la légalité mais efficace et consciencieux dans son travail, on le laisse assez libre dans ses manœuvres.
Dès le début du roman, les choses vont de mal en pis pour lui. Il est taciturne, en colère (il est entré dans la police pour trouver le meurtrier de son père, et il arrive à une conclusion qui ne le satisfait pas). Et puis, l’enquête en cours va très mal se finir pour son équipe… Il se décide à aller consulter un spécialiste dans un hôpital psychiatrique (pour lui c’est un gage de sérieux et de confiance). Après quelques séances, des parents inquiets pour leur fils vont venir requérir son aide de policier… Mais ils lui annoncent directement qu’il faut qu’il ait les idées ouvertes. Leur fils est autiste, et par moment il « subit » des passages de psychographie, ou écriture automatique. Il a rempli plusieurs carnets de phrases qui semblent de premier abord incohérentes mais qui forment un ensemble inquiétant. Une femme semble lui envoyer un message, parle de son meurtre, des coupables. La curiosité de flic de Yoann Clivel est piquée au vif. Son esprit cartésien ne veut pas y croire. Mais son intuition le pousse à chercher plus loin… et ce qu’il va découvrir va dépasser ce à quoi il s’attendait. Son enquête va l’emmener jusqu’à Rodez à la rencontre de jumelles qui ont un sacré caractère.
Dans ce roman, Natacha Calestrémé est amené à parler de thèmes très différents : la dépression dans l’univers judiciaire, la psychothérapie, les phénomènes d’écriture automatique et la gémellité. On ressent dans l’écriture que l’auteur a fait des recherches pour maîtriser ses sujets. Et sans être trop didactique et pointu, on a les éléments qui conviennent pour tout comprendre et adhérer à l’hypothèse de départ. En fait, le lecteur se retrouve dans la peau de Yoan Clivel : sceptique quant à ce type de phénomène paranormal et puis les événements font qu’on est obligé d’y croire et de s’en servir pour arriver à trouver le coupable.
J’ai vraiment apprécié l’ambiance de ce roman. Et l’écriture n’y est pas pour rien. L’auteur imagine un univers où j’ai été transporté et où je n’ai pu qu’accompagner le héros dans son aventure épique.
En bref…
Une découverte d’un auteur satisfaisante. Des rappels de la première aventure du Major Yoann Clivel (Le Testament des Abeilles) m’ont donné envie de revenir en arrière et de le retrouver pour une nouvelle enquête. Un thriller teinté de paranormal particulièrement efficace.

 

LOGOalbin

 

2 réflexions sur “Le Voile des apparences de Natacha Calestrémé

  1. Pingback: Les Racines du sang de Natacha Calestrémé |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s