Roman policier

N’oublier jamais de Michel Bussi

couv41301773Titre : N’oublier jamais

Auteur : Michel Bussi

500 p.

Presses de la cité, 2014

Résumé :

 » Vous croisez au bord d’une falaise une jolie fille ? Ne lui tendez pas la main ! On pourrait croire que vous l’avez poussée.  » Il court vite, Jamal, très vite. A cause de sa prothèse à la jambe et autres coups du sort, il a un destin à rattraper et l’ambition de devenir le premier handicapé à réaliser l’une des courses d’endurance les plus ardues du monde, l’Ultra-Trail du Mont-Blanc. Parti s’entraîner, ce matin de février, sur la plus haute falaise d’Europe, il a d’abord remarqué l’écharpe rouge accrochée à une clôture ; puis la vision d’une femme, incroyablement belle, les yeux rivés aux siens, prête à sauter dans le vide. Ils sont seuls. Le temps est suspendu. Ultime recours, Jamal lui tend l’écharpe, mais la femme bascule. Quelques secondes plus tard, sur les galets glacés de la plage déserte, Jamal trouve le corps inerte de l’inconnue, un filet de sang qui s’échappe du crâne. A son cou, l’écharpe rouge.Ceci est la version de Jamal. La vraie ?

********************

Les premiers mots

Monsieur le directeur,
dans la nuit du 12 juillet 2014, vers 2h45, en amont du lieu-dit de la Valleuse d’Etigues, trois kilomètres à l’Ouest de la commune d’Yport, un pan de falaise d’environ 45000 mètres cubes s’est effondré.

********************

Mon avis

Depuis quelques temps, j’ai l’impression de voir les romans de Michel Bussi partout! Et forcément en le voyant partout, j’ai eu envie d’y jeter un œil aussi. Et désormais je comprends l’engouement pour cet auteur!

Dès le départ, le lecteur se retrouve au cœur de l’intrigue en faisant connaissance avec Jamal : jeune handicapé sportif de haut niveau qui s’entraîne à la course sur les falaises d’Yport. Un matin, il trouve accrocher à une barrière un foulard rouge. Plus loin, une jeune femme, en pleurs : Jamal va tenter de la ramener à la raison, de la calmer… mais en vain, elle saute avec le foulard rouge… Quand il arrive près de son corps sur la plage, deux témoins sont déjà là… et le foulard est autour du cou de la jeune femme… Qui est-elle? pourquoi a-t-elle sauté? L’enquête va vite pencher pour la thèse du viol et du meurtre et personne ne semble croire Jamal. Pourquoi? qui lui en veut? Il va être obligé de fuir, de se cacher et de mener sa propre enquête.
Jamal est donc le héros de ce roman psychologique : c’est lui qui nous raconte son histoire. est-il une victime? un meurtrier? Le lecteur va avoir tous les éléments en main pour forger son propre avis.
Une fois commencé, je n’étais plus là pour personne! J’ai été littéralement happé par cette histoire très bien construite : chaque élément est pesé, pensé, révélé au lecteur au bon moment. On se fait balader par le personnage, par l’écriture magistrale de Michel Bussi. Nos hypothèses sont mises à rude épreuve les unes après les autres. Pas de répit et du coup pas envie de quitter son roman avant de savoir tout simplement!
On ne peut que s’attacher au personnage de Jamal : il a un caractère de compétiteur, il est intelligent et sait manier l’auto-dérision. Tout est fait pour qu’on l’apprécie mais aussi pour qu’on doute aussi de lui (tout comme lui d’ailleurs). Ajouter à l’intrigue, le récit est entrecoupé de rapport d’Unité Gendarmerie d’identification des victimes de catastrophes : des squelettes ont été retrouvés. Ces squelettes ont-ils un lien avec cette jeune femme au foulard rouge? Qui sont-ils?
J’ai donc (je pense que vous l’avez compris maintenant) vraiment accroché à l’écriture de Michel Bussi. J’aime quand un roman accroche, quand je ne peux pas lâcher mon roman avant de savoir! L’écriture est fluide, maîtrisée. Les personnages ont tous une importance dans le déroulement des faits. L’auteur aime surprendre par ses multiples rebondissements! Et j’aime ça aussi!
D’après ce que j’ai pu lire ici ou là comme commentaires, j’ai très envie de me plonger dans d’autres titres (voire tous) de la bibliographie de Michel Bussi! Donc à très vite!!
En bref…
Un coup de cœur pour ce roman que j’ai dévoré en une petite poignée d’heures! J’ai été déconnectée du reste du monde et il me tarde de renouveler l’expérience avec un autre des romans de l’auteur. Je commence par lequel d’après vous?

 

 

logocoeur
 

10 réflexions sur “N’oublier jamais de Michel Bussi

  1. Ton billet donne envie de me procurer le roman ! Je l’avais aperçu la semaine dernière au supermarché, puis finalement je l’ai reposé me disant que je verrais plus tard. Que je regrette en te lisant ! Si tu veux un autre titre : Un avion sans elle. Lu en octobre, ce roman m’a fait le même effet. Je n’ai pas pu lâcher ! Bonnes lectures.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s