Roman policier

Vague de chaleur de Richard Castle

couv68169849Titre : Vague de chaleur

Titre original : Heat wave

Auteur : Richard Castle

trad. de l’anglais (Etats-Unis) par Evelyne Châtelain

250 p.

City éditions, 2010 (Thriller)

Résumé :

Le premier roman de Richard Castle pour les fans de la série télévisée :
suspense, humour, action et romance. Un magnat de l’immobilier est retrouvé mort au pied de son immeuble de Manhattan. Et visiblement, il a eu de l’aide pour passer par-dessus la rambarde… Une femme avec un passé trouble réchappe de justesse d’une embuscade. Il faut chaud, trop chaud, à New York et les passions semblent se déchaîner. Quand un autre meurtre a lieu dans l’entourage de l’homme d affaires assassiné, la police enquête en eaux troubles, là où le secret et le silence font loi. Mais l’enquêtrice de choc Nikki Heat est là pour faire la lumière sur cette sale affaire. Avec son équipe, elle va percer un à un tous les secrets du mort, flambeur incestueux aux multiples ennemis. Des secrets que de nombreuses personnes auraient préféré laisser dans l’ombre…

********************
Les premiers mots

Elle adoptait toujours le même rituel pour aller voir le corps. Après avoir détaché sa ceinture de sécurité, pris le stylo coincé par un élastique sur le pare-soleil, passé ses longs doigts sur sa hanche, pour sentir le réconfort de son arme de service, elle marquait toujours une pause. pas très longue. Juste le temps de prendre une profonde inspiration.

********************

Ce que j’en ai pensé

Cela faisait un moment que ce livre était dans ma PAL. Alors quand ma copine chouille m’a proposé une LC je n’ai pas hésité. Elle a abandonné en cours de route mais pas moi!
J’étais très curieuse en ouvrant le roman de goûter à la plume du célébrissime Castle! Curieuse aussi de mettre des mots sur ces romans dont ils parlent si souvent dans la série. Pour ceux qui, éventuellement, ne connaitraient pas la série tv (et vous avez le droit hein!), Castle est un romancier qui intègre une équipe de flics de choc, les suit à la trace et les aide dans leurs enquêtes grâce à son imagination débordante. Il s’inspire des ses collègues pour créer les personnages de ses polars à succès.

Suivant la série, je me demandais donc comment le(s) auteur(s) caché(s) derrière le pseudo aller retranscrire les éléments de la série, l’inspiration, et ce que j’allais pouvoir retrouver de ce que j’aime. Effectivement, à la lecture, on retrouve bien certains éléments évoqués dans la série comme les identités des personnages de la série singés dans le roman ou l’ambiance des enquêtes. On ressent également la part de fantasmes du personnage Castle quand il décrit son héroïne papier.
Cependant, même si on retrouve ces éléments et qu’un spectateur de la série s’amusera à détecter ces similitudes, un lecteur qui ne connaîtra pas la série pourra sans problème lire ce polar comme étant une simple enquête.

L’enquête est assez plaisante à suivre et à lire. L’inspecteur Nikki Hart (inspiré de Kate Beckett) doit faire face à un sacré casse-tête : un homme, puissant dans le monde de l’immobilier, a, semble-t-il, été poussé par la fenêtre de son immeuble. Pas de traces sur les vidéos de surveillance (à cause d’une panne d’électricité), pas de témoins… Et en plus, Nikki doit se coltiner un journaliste très encombrant! L’enquête va révéler le côté sombre de la victime qui cachait de lourds problèmes financiers. Et le pauvre, il n’avait pas un entourage très aimant!

J’ai bien aimé cette enquête même si, habituée à la « mécanique » Castle, on relève pas mal d’indices conduisant au coupable. Ce n’est pas un très grand roman policier, ni de la grande littérature, mais j’ai passé un bon moment en compagnie de ces héros, et c’est bien le but de ce roman : être une continuité d’un divertissement.

En bref…

A la lecture de polar, on a l’impression de suivre un nouvel épisode de la série Castle. Des clins d’œil à la série, des personnages sympathiques à suivre.
Un roman qui permet de passer un bon moment.

A noter
Il semble impossible de connaître la véritable identité de l’auteur caché sous le pseudo de Castle. La production a juste indiqué que l’auteur est apparu dans la série. Et comme Castle a l’habitude de jouer au poker avec de véritables auteurs (James Patterson, Michaël Connelly par exemple), les rumeurs se multiplient!

 

2 réflexions sur “Vague de chaleur de Richard Castle

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s