Roman jeunesse

La Sorcitresse de Philippe Arnaud

couv29758306

La Sorcitresse de ḧilippe Arnaud

Illustré par Joëlle Dreidemy

À « Deuxième-Chance », la maison de redressement où ses parents l’ont envoyé, Balthazar est bien malheureux, le premier jour. Et puis, il rencontre Romain le costaud, l’époustouflante Charlotte… et le pauvre Timothée, souffre-douleur de cette horrible pension qu’ils ont rebaptisée « Double-Peine ». Très vite, les quatre deviennent inséparables, et tiennent tête aux autres pensionnaires – Gros Lucas, la méchante Clémence et leur bande de garnements malfaisants. Mais c’est un autre défi qui les attend, bien plus grand : sauver leur magnifique maîtresse, en chassant la sorcière épouvantable qui la remplace quinze jours par mois. Le secret qu’ils vont alors découvrir changera leur vie à jamais…

Bienvenue à Deuxième Chance… ou pas!

Balthazar (ne vous moquez pas de son prénom où vous allez avoir des problèmes avec lui!) est ce qu’on appelle un enfant difficile. Ses parents n’ont pas d’autres solutions que de le confier à l’école « Deuxième-Chance », une école pour les enfants récalcitrants. Dès qu’ils passent les portes de l’école, l’ambiance sinistre est posée. Il ressent les rivalités entre les enfants, les surveillants n’ont pas l’air très « commodes », tout semble très très noir, très triste.
Son chemin va croiser celui de Romain le costaud, la charmante Charlotte quand il va partir au secours de Tim, le souffre-douleur. Tous les quatre vont former une équipe contre l’adversité. Ce sont les quatre (comment ça cinq?) doigts de la main, les trois mousquetaires. Ils se comprennent et se protègent.

Et puis il y a enfin un rayon de soleil dans cet école sinistre: la Maîtresse! Elle est douce, elle est belle, elle est gentille, elle prend soin d’eux, prend du temps pour tout leur expliquer. Cet école est peut-être bien une chance? Mais au bout de quinze jours…  horreur! malheur! la maîtresse est malade… et elle a une remplaçante… c’est une vraie harpie, une vraie Sorcitresse! Elle est moche, elle pue, elle est méchante, elle leur fait peur, elle lit dans les pensées. Un vrai cauchemar! Et de nouveau au bout de quinze jours : la maîtresse revient!
Balthazar, Romain, Charlotte et Tim sentent qu’il y a quelque chose qui cloche. Leur instinct leur dit de creuser cette histoire et de mener leur enquête!

J’ai vraiment pris un grand plaisir à lire cette aventure. Le franc-parler et l’accent marseillais de Romain, les mots inventés de Charlotte sont un régal! J’ai aimé suivre cette bande de copain dans ces aventures périlleuses. Ils jouent avec le feu mais ils montrent que parfois il faut avoir confiance en son flair, écouter son « radar ». 

L’écriture de Philippe Arnaud mélange humour, peur, aventure, émotions et fantastique. Une parfaite alchimie se dégage de tout ça. On pourra juste (peut-être) regretter que tout ça aille un peu trop vite. Mais le plaisir de l’aventure est quand même là. J’aime l’esprit de camaraderie qui se dégage de ce roman : malgré leur soucis, ces enfants font front commun face au méchant!

En bref,

La Sorcitresse est une aventure qui fera frissonner et rire les jeunes lecteurs !

 


logo pepix

2 réflexions sur “La Sorcitresse de Philippe Arnaud

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s