Albums/Roman jeunesse

Les Sorcières

A l’approche d’Halloween, je vous propose une sélection d’albums et de romans jeunesse/ados sur la thématique

SORCIERS & SORCIÈRES

Il s’agit bien entendu d’une liste non exhaustive.

Les ALBUMS

Cornebidouille de Pierre Bertrand et Magali Bonniol (École des loisirs)

Quand il était petit, Pierre ne voulait pas manger sa soupe. « Tu sais ce qui arrive aux petits garçons qui ne veulent pas manger leur soupe ?  » lui disait son père, « Eh bien, à minuit, la sorcière Cornebidouille vient les voir dans leur chambre, et elle leur fait tellement peur que le lendemain, non seulement ils mangent leur soupe, mais ils avalent la soupière avec ». Pierre s’en fichait. Il ne croyait pas aux sorcières.
Mais il faut admettre que son père avait raison sur un point : une nuit, à minuit, dans la chambre de Pierre, la porte de l’armoire s’entrouvrit avec un grincement terrible et Cornebidouille fit son apparition. Allait-elle parvenir à faire peur à Pierre ? Ça, c’était beaucoup moins sûr.


Ah! Les Bonnes soupes de Claude Boujon (École des Loisirs)


La sorcière Ratatouille décida un jour de se faire une soupe magique qui la rendrait aussi belle qu’un mannequin. Elle consulta ses livres. Il n’y avait que des recettes pour transformer les princesses en crapauds…

Rustine, sorcière ordinaire de Delphine Perret et Roland Garrigue (Albin Michel)

Rustine, petite sorcière ordinaire s’ennuie… Pourtant, son quotidien n’est pas banal, avec ses plantes mange-punitions, son chat à 3 têtes, les batailles de gadoue bleue, les nombreux sorts… Mais pour Rustine, rien d’excitant là dedans ! Heureusement, un courrier inattendu la met en joie : un humain veut correspondre avec elle. Et, oh merveille ! Elle découvre notre monde… qui lui semble merveilleusement intrigant.

Sorcières de légende de Camille Von Rosenschild et Xavière Devos (La Martinière jeunesse)

Il était une fois dix sorcières… Amour, gloire, jeunesse éternelle… à chacune ses pouvoirs et ses méfaits. Du Japon au Mali, de la Bretagne à la Grèce antique, parcours le monde aux côtés de dix sorcières de légende.

Pierre et la sorcière de Gilles Bizouerne et Roland Garrigue (Didier jeunesse)

Au village, tout le monde a peur de la sorcière.
Tout le monde, sauf Pierre, le galopin qui n’a peur de rien ! Jusqu’au jour où cric crac, la sorcière l’enferme dans son sac ! Et si c’était l’occasion pour Pierre de jouer un sale tour à la sorcière ?

Une soupe 100% sorcière de Magalie Le Huche et Quitterie Simon (Glénat)

Au village, tout le monde a peur de la sorcière.
Tout le monde, sauf Pierre, le galopin qui n’a peur de rien ! Jusqu’au jour où cric crac, la sorcière l’enferme dans son sac ! Et si c’était l’occasion pour Pierre de jouer un sale tour à la sorcière ?

La Mamani de Sandra Nelson et Sébastien Pelon (Flammarion)

Quelque part en Bolivie, au coeur de la cordillère des Andes, vit la Mamani. Cette gentille sorcière vient en aide à tous ceux qui en ont besoin. Un soir, Anita frappe à la porte de la Mamani… Sa petite soeur Nina est malade depuis que Salamanca, un puissant sorcier, lui a volé sa poupée et ses rêves. La Mamani a très peur de Salamanca… Mais n’écoutant que son coeur, elle décide de l’aider. Ensemble, parviendront-elles à vaincre le terrible sorcier de l’île aux poupées ?

La Befana de Sandra Nelson et Sébastien Pelon (Flammarion)

Dans la campagne toscane vit Nicolo, un petit garçon polisson. À chaque bêtise, sa maman le menace d’une punition de la Befana, mais Nicolo n’a pas peur de la sorcière ! Jusqu’au jour où, perdu dans la forêt, il trouve refuge dans une petite cabane qui n’est autre que celle de la Befana. À son contact, le petit garçon va apprendre la sagesse et la douceur, et découvrir que ce petit bout de femme fait de délicieux biscuits au chocolat… et jamais au charbon !

Les ROMANS
(jeunesse et ados)

Apprentie sorcière de James Nicol (Gallimard)

Arianwynn, 15 ans, apprentie sorcière, est engagée par le maire de Lull. Les habitants l’attendent de pied ferme pour combattre les esprits maléfiques. Chasser des morvillards de la cuisine des voisins, défendre son amie Sally contre un dangereux rampeur : les missions ne manquent pas ! Mais, malgré l’œil bienveillant de Mme Delafield, sa tutrice excentrique, rien ne se passe comme prévu : une force mystérieuse perturbe ses sorts… Les premiers pas fracassants d’une héroïne gaffeuse et déterminée dans un village bordé d’une forêt enchantée.

Le Dernier Bal des sorcières d’erin Ardfeel (Oskar)

Quoi de plus naturel que de vouloir aller à l’école avec des enfants de son âge ? Mais c’est impossible quand on s’appelle Falbala et qu’on est la fille d’une très méchante sorcière. Les enfants doivent-ils se résigner à un destin écrit par avance, ou pourrait-on d’un coup de baguette magique tout changer ? Falbala, qui ne connaît pas la méchanceté, va vouloir découvrir une autre vie, loin des sorts maléfiques et des chaudrons malodorants auxquels elle est condamnée. Mais attention : même une gentille sorcière, il ne faut pas trop l’énerver…

Sœurs Sorcières de Jessica Spotswood (Pocket) – Série terminée en 3 tomes

Cate, Maura et Tess vivent dans une Angleterre imaginaire de début du XXè siècle. À 17 ans, les femmes doivent normalement choisir entre se marier et rejoindre les ordres. Mais en plus d’être femmes, elles sont sorcières. Si quelqu’un le découvre, les Frères les enverront à l’asile ou les feront disparaître, comme toutes les autres.
Depuis la mort de leur mère, Cate vit dans la peur, avec la mission de protéger ses sœurs. Mais ses 17 ans approchent et tout s’accélère : son ami d’enfance la demande en mariage, alors qu’un autre jeune homme fait chavirer son cœur. Et bientôt, Cate doit se rendre à l’évidence : malgré tout ses efforts, le danger se referme sur elle et ses sœurs comme un étau…

Journal d’une sorcière de Célia Rees (Seuil jeunesse)

Mars 1659. Suite à l’exécution publique de sa grand-mère, condamnée pour sorcellerie, Mary s’embarque pour le Nouveau Monde – l’Amérique – afin d’échapper au même triste destin. Un interminable voyage commence à bord de l’Annabel, voyage dangereux s’il en est pour la jeune Mary qui doit faire face aux regards méfiants et à l’austérité des colons puritains embarques à ses côtés. Promiscuité, découragement, superstition, mais aussi amitiés et amours naissantes font le quotidien de la jeune fille, livré à son journal. Dans un XVIIe siècle où fièvre religieuse et barbarie se croisent, où tout reste à découvrir, cette adolescente décidée, en recherche permanente de sa propre identité, dépassera ses craintes et les conventions sociales pour aller à la rencontre du monde, de l’autre et de la connaissance…

L’Épouvantable bibliothécaire d’Anne-Gaëlle Balpe (Sarbacane)

Quand Suzanne apprend qu’elle va passer ses vacances chez sa tante Églantine, à la campagne, loin de sa bibliothèque chérie, c’est la catastrophe : deux semaines sans lire, impossible ! Heureusement, une fois sur place, elle apprend qu’un vieux manoir abrite une
bibliothèque. Suzanne est ravie : ses vacances sont sauvées. Bizarrement, tout le monde semble avoir peur de cet endroit, et ses nouveaux amis, Marin et Mo, la mettent en garde : la bibliothécaire est une vieille sorcière acariâtre ! Mais lorsque la petite sœur de Mo échappe à sa surveillance et entre dans le manoir, plus le choix : épouvantable bibliothécaire ou pas, il faut la récupérer !

POUR LIRE MON AVIS C’EST PAR ICI

La Sorcitresse de Philippe Arnaud (Sarbacane)

À « Deuxième-Chance », la maison de redressement où ses parents l’ont envoyé, Balthazar est bien malheureux, le premier jour. Et puis, il rencontre Romain le costaud, l’époustouflante Charlotte… et le pauvre Timothée, souffre-douleur de cette horrible pension qu’ils ont rebaptisée « Double-Peine ». Très vite, les quatre deviennent inséparables, et tiennent tête aux autres pensionnaires – Gros Lucas, la méchante Clémence et leur bande de garnements malfaisants. Mais c’est un autre défi qui les attend, bien plus grand : sauver leur magnifique maîtresse, en chassant la sorcière épouvantable qui la remplace quinze jours par mois. Le secret qu’ils vont alors découvrir changera leur vie à jamais…

POUR LIRE MON AVIS C’EST PAR ICI

Les Ombres de Julia de Catherine Egan (Milan)

Julia a le pouvoir de devenir invisible ou plus exactement elle est capable de reculer en un point de l’espace où la majorité des gens ne peuvent plus la voir. Dans un pays où toutes les formes de magie sont sévèrement punies, elle a choisi d’utiliser son don pour voler et espionner. Elle reçoit ainsi pour mission de s’infiltrer dans la maison de madame Och pour épier ses locataires.

POUR LIRE MON AVIS C’EST PAR ICI

Half Bad de Sally Green (Milan)

Dans l’Angleterre d’aujourd’hui, deux clans de sorciers vivent en secret au côté des humains : les adeptes de la magie blanche et les sorciers noirs. Mais la naissance de Nathan vient bousculer l’équilibre des forces car il est à la fois un sorcier blanc et un sorcier noir. Son père est un des plus puissants et cruels sorciers du monde. Sa mère, adepte de la magie blanche, est morte. À 16 ans, Nathan va recevoir ses pouvoirs comme tous les sorciers. Mais il n’est pas comme tous les sorciers… Son clan va décider de l’enfermer : Nathan est piégé dans une cage, battu et menotté. Les frontières entre le bien et le mal n’ont jamais été aussi floues et menacées.

POUR LIRE MON AVIS C’EST PAR ICI

Cette sélection bibliographique vous a plu ?

Si vous en souhaitez une sur un nouveau thème n’hésitez pas !

Une réflexion sur “Les Sorcières

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s