Roman "jeunes adultes"/SF / Fantastique

Les Ombres de Julia – 1. La Fille de la noyée de Catherine Egan

Les Ombres de Julia
tome 1 – La Fille de la noyée

Autrice : Catherine Egan

trad. de l’anglais (Etats-Unis) par Jacqueline Odin

376 p.

Milan, 2018

résumé Julia a le pouvoir de devenir invisible ou plus exactement elle est capable de reculer en un point de l’espace où la majorité des gens ne peuvent plus la voir. Dans un pays où toutes les formes de magie sont sévèrement punies, elle a choisi d’utiliser son don pour voler et espionner. Elle reçoit ainsi pour mission de s’infiltrer dans la maison de madame Och pour épier ses locataires.

Le fiacre traverse le pont près du temple de Cyrambèle et Janie annonce, à sa propre surprise :
– Je vais descendre ici.


cequejenaipensé Cela faisait un petit moment que je n’avais pas lu de roman fantasy et Catherine Egan m’en a offert l’occasion. Les Ombres de Julia est un roman complexe où on a besoin d’un petit temps d’adaptation à l’univers pour en apprécier toute l’ampleur et toute la richesse. Une fois l’ambiance posée et les premiers personnages présentés, le lecteur se retrouve dans un tourbillon.

Julia est une jeune fille de 17 ans qui a été élevée par une par Esmée, une femme de caractère, une sorte de chef de clan. Julia et son frère Dek ont été recueillis par cette femme alors que leur mère a été condamnée à mort par l’autorité en place car leur mère était une sorcière et dans ce monde, la magie et en particulier les sorcières sont considérées comme très dangereuse, une engeance du mal. Elles sont pourchassés et noyées en public lors de grandes Purifications. Julia a donc été élevée par cette femme et est devenue une experte en vol et une espionne du tonnerre. Il faut dire que son pouvoir qu’elle doit garder absolument secret lui est très utile pour ces deux missions. En effet, elle est capable de passer complètement inaperçue, de se volatiliser comme elle le dit. C’est ainsi qu’elle commence, dans ce roman, une nouvelle mission : espionner la maisonnée de Madame Och. Très vite, elle se rend compte qu’il y a de gros secrets dans cette maison. En parallèle, plusieurs crimes sauvages sont perpétrés dans le quartier. Les secrets de la famille et ces meurtres sont-ils liés ?
Cette enquête va être périlleuse, dangereuse mais Julia veut aller jusqu’au bout surtout à cause de ce qu’elle s’est senti obligée de faire – je ne veux pas tout vous dire ça gâcherait un peu l’intrigue !
J’ai eu un peu de mal à entrer dans ce roman,  il m’a fallu  prendre le rythme, m’adapter à cet univers qui est complètement créée. On a d’ailleurs une carte en début de roman. Cependant, et je ne sais pas pourquoi, au cours de ma lecture, j’avais l’impression d’évoluer dans une sorte de vieux Londres, où il y a beaucoup de misère et de magouille.

Catherine Egan a créé un personnage complexe qui se débat entre son passé,  ses pouvoirs qu’elle doit garder secret et qu’elle ne comprend pas, et la propagande dans laquelle elle vit depuis toujours contre la magie et les sorcières.
Ce roman est un mélange de quête d’identité, de la découverte de ses origines et de messages contre la propagande tout ça baignait dans un univers fantasy riche et ingénieux.
A l’issue de notre lecture, on a quelques réponses certes mais il s’agit surtout d’une introduction riche à une saga complexe, imaginative et combative. On a envie de lire le second tome pour avoir encore d’autres réponses et de savoir qui est véritablement Julia.
12992811_10209213650040435_505270499_n Un premier tome riche, surprenant et qui donne envie d’en savoir plus !

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s