Roman "jeunes adultes"/SF / Fantastique

Les Ombres de Julia – 2. La Créature intérieure de Catherine Egan

Les Ombres de Julia
tome 2 – La Créature intérieure

Autrice : Catherine Egan

trad. de l’anglais (Etats-Unis) par Jacqueline Odin

464 p.

Milan, 2019

résumé Julia et un groupe hétéroclite de révolutionnaires, de savants et de voleurs ont traversé les océans et les déserts pour arriver dans la ville de Tianshi, où ils espèrent trouver un certain Ko Dan, le seul sorcier capable de défaire le terrible sortilège qui lie le petit Théo à une magie ancienne et destructrice. Le Xianren Cazmir veut cette magie, au prix de la vie de Théo s’il le faut, et, pendant que Julia et ses compagnons cherchent Ko Dan, les assassins de Cazmir les traquent, eux.

Julia, qui s’est juré de protéger Théo, peut gérer le danger. Ce qui l’effraie vraiment se trouve en elle. Son étrange capacité à se rendre invisible a pris une nouvelle tournure, plus inquiétante, à mesure que Julia l’apprivoise et l’explore : elle peut maintenant disparaître si complètement que c’est comme si elle entrait dans un autre monde. Un monde infernal, rempli de créatures difformes qui semblent la reconnaître et la considérer comme l’une des leurs.

Alors, Julia est-elle une fille avec un monstre enfoui en elle ? Ou un monstre ayant pris l’apparence d’une fille ?
Et est-ce si important, tant que ce monstrueux pouvoir lui permet de sauver Théo ?

 

Au-dessus des plaines dévastées de la terre, une fois que la bataille fut finie, Haizea, déesse de la vengeance, et Tisis, déesse de la Miséricorde, se tinrent côte à côte et discutèrent pour déterminer quel besoins les survivants avaient de l’une ou de l’autre.

 

cequejenaipensé Il y a un peu moins d’un an, je vous racontais ma lecture du premier tome de la saga fantasy écrite par Catherine Egan (La Fille de la noyée). Un univers riche, foisonnant, complexe mais mystérieux et donnant envie d’en savoir plus au fil des pages.

J’étais donc ravie de retrouver Julia, l’héroïne, surtout que la fin laissait présager une suite pour le moins épique! et j’étais loin de me douter à quel point. J’ai eu un petit peu de mal à retrouver mes repaires mais finalement j’ai retrouvé le rythme et l’ambiance qui m’avaient plus. Pas une seconde de répit ! L’idéal pour une lecture trépidante !!

Julia a fort à faire dans ce second volet. Son étrange équipe et elle ont traversé maints obstacles et se retrouvent en terres étrangères à Tianshi, pour retrouver la trace d’un sorcier, Ko-Dan, qui serait en capacité de délivrer le petit Théo du sortilège ancien qui le condamne. Ils devront faire face aux manigances des uns et des autres. Julia devra choisir une nouvelle fois en qui elle peut avoir confiance. Mais pour elle, Ko-Dan n’est pas sa seule quête. En effet, son pouvoir qu’elle utilise de plus en plus évolue et la terrifie. Qui est-elle vraiment? Pourquoi est-elle capable de faire ça ? Comment ?

Dans ce tome donc, on perd nos repères géographiques. On évolue dans un nouveau pays, ayant des coutumes sensiblement différentes à celles de Fraxe. Cette nouvelle contrée par ses sonorités, par le vocabulaire employée m’a fait pensé à la Chine, même si ici l’autrice créée sa propre géographie. Les sorcières vivent un peu plus librement mais ce n’est pas encore une liberté totale.
Le récit va nous apporter une part des réponses qu’on attendait mais va surtout nourrir l’intrigue pour qu’elle prenne encore un peu plus d’ampleur. Rebondissements et situations périlleuses e multiplieront autour de Julia.
Au delà de cette intrigue foisonnante, Catherine Egan a su enrichir la personnalité de ses différents personnages. On voit tour à tour leurs forces et leurs faiblesses, leurs doutes et leurs espoirs. Ils sont humains et ils se trompent, hésitent. Comme tout le monde. J’ai ressenti une réelle empathie pour Julia qui se débat avec sa propre quête d’identité. On ne peut que reconnaître sa combativité et son envie d’obtenir des réponses coûte que coûte. J’ai eu mal pour elle quand certains personnages préfèrent lui tourner le dos plutôt que de la soutenir…
12992811_10209213650040435_505270499_n Une suite inventive et remplissant son rôle.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s