Roman policier

Le Fil rouge de Paola Barbato

couv12524747Titre : Le Fil rouge

Titre original : Il filo rosso

Auteure : Paola Barbato

trad. de l’italien par Anïs Bouteille-Bokobza

355 p.

Denoël, 2015 (Sueurs froides)

Résumé :

Que fait un homme quand il se retrouve face à l’assassin de son enfant?

Antonio Lavezzi mène une existence solitaire et monotone depuis le jour où Michela, sa fille de treize ans, a été sauvagement assassinée. Sa femme l’a quitté, et le meurtrier n’a jamais été arrêté. Antonio travaille dans le bâtiment avec un ami d’enfance. Ce dernier lui présente inlassablement de petites amies potentielles qui ne l’intéressent pas. Lorsqu’un corps est découvert sur le chantier dont il est responsable, des éléments troublants amènent Antonio à penser que cette affaire et son histoire personnelle sont liées. Contacté par un homme mystérieux, baptisé l’Assassin, qui lui ordonne d’exécuter des criminels ayant échappé à la justice, Antonio décide d’obéir et va s’extraire peu à peu de sa torpeur et de son silence. L’Assassin semble savoir qui a tué Michela, et Antonio, pris dans une spirale meurtrière, est plus que déterminé à venger sa fille.


********************
Les premiers mots
[Réveille-toi, Antonio.]
Il ouvrit les yeux. Cela ne changea pas grand-chose, l’obscurité dans la pièce était telle qu’on l’aurait crue peinte. L’air immobile, l’espace imperc
eptible; Il respira à fond et sentit.

********************

Ce que j’en ai pensé

Dès les premières lignes, le lecteur est plongé au cœur d’un thriller psychologique de haut niveau!

C’était ma première découverte de la plume de Paola Barbato et je dois dire que je suis sous le charme. On fait la connaissance d’Antonio Lavezzi. C’est un homme qui d’un premier abord semble terne, maniaque, sans surprise. Mais on apprend vite que c’est un mécanisme de défense pour lui : quelques années plutôt il a connu un drame. Sa fille de treize ans a été sauvagement assassinée et lui même agressé a passé plusieurs semaines dans le coma. Une colère sourde l’habite, un dégoût de lui (il aurait dû pouvoir la sauver). La tristesse le ronge et il ne vit qu’une vie monotone et s’interdit tout artifice.
Mais un jour, un mystérieux personnage va le contacter et lui demander un étrange service : il va être embringué dans une série d’assassinat. En effet, ce personnage, surnommé l’Assassin, va lui demander de faire partie d’une sorte d’organisation qui a pour but d’éliminer les criminels n’ayant pas été puni par la justice. En échange, l’Assassin le vengera en éliminant le meurtrier de sa fille. Une sorte donc de justicier de l’ombre… mais on sent que c’est bien plus que ça.
L’ambiance est lourde au fur et à mesure que l’intrigue se tisse. Antonio se réveille de se prostration. Il veut comprendre les tenants et les aboutissements de son rôle, de son affaire.

Je me suis laissée embarquer par l’imagination de Paola Barbato. Le personnage d’Antonio prend de l’ampleur, de l’étoffe devant nous. Les personnages secondaires passent vite mais amène leurs pierres à l’édifice. L’enquête se construit, les pièces se mettent en place. Et le lecteur n’a plus qu’une chose à faire : tourner les pages pour savoir qui? pourquoi? comment?
Paola Barbato a une plume, un style maîtrisé, juste. Elle alterne le mordant et quelque part une vérité qui dérange. J’ai adoré me laisser promener dans cette histoire. Et j’ai été plus que surprise par la fin à laquelle je ne m’attendais pas.
Un grand bravo pour ce thriller maîtrisé de bout en bout !

En bref…

Un thriller psychologique plus que maîtrisé!

Si vous êtes fan du genre et que vous ne savez pas quoi vous faire offrir à Noël (ou que vous ne savez pas quoi offrir!) : n’hésitez pas une seconde !

2 réflexions sur “Le Fil rouge de Paola Barbato

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s