Roman policier

Travail soigné de Pierre Lemaître

imagesTravail soigné

Auteur : Pierre Lemaître
lu par Jacques Frantz

12h33min

Audiolib, 2015

résumé« Il y a eu meurtre à Courbevoie… ». Message bien laconique pour un crime aussi épouvantable. Camille Verhoeven comprend très vite que dans cette affaire les explications rationnelles seront inopérantes. Et il a raison. Parce que les crimes illogiques, horribles, gratuits, vont se succéder, que la presse va très vite se déchaîner contre la  » méthode Verhoeven « , que le juge Deschamps, le Parquet, le ministre lui-même, n’auront de cesse de le dessaisir de l’affaire pour manquements à la discipline. Et parce que Camille Verhoeven va formuler une hypothèse… à laquelle personne ne veut croire. Une hypothèse hors normes. Camille a beau y être habitué, ça agace. Et il va bientôt se retrouver seul face à un assassin qui semble avoir tout compris, tout prévu, tout manipulé. Jusqu’au moindre détail. Jusqu’à la vie même de Camille qui n’échappera pas au spectacle terrible que le tueur a pris tant de soin à organiser dans les règles de l’art.

cequejenaipenséPierre Lemaître est un auteur de roman noir et policier que j’affectionne tout particulièrement. J’aime sa façon d’amener et de mener ses récits, de promener le lecteur, de le faire aller sur une piste pour l’en détourner dans les ultimes pages.

Travail soigné est le premier roman sur un personnage que l’on retrouve dans Alex, Sacrifices et Rosy et John. Et comme je fais les choses à l’envers, j’en ai déjà lu 2 (il me reste Sacrifices). J’ai donc (re)fait connaissance avec le commandant Camille Verhoeven, un enquêteur à part. « Un mètre quarante-cinq de haut, chauve comme un œuf, dessinateur exceptionnel, rétif à l’autorité et perpétuellement en colère » : c’est en effet un portrait (cf. résumé d’une anthologie parue au Livre de poche) qui lui colle à la peau. Il faut dire que Pierre Lemaître n’est pas tendre avec lui. Un physique hors norme dans la police, un caractère qu’il s’est forgé à la dure. Mais au final, c’est ce caractère qui fait de lui un enquêteur efficace, intuitif, et un commandant autoritaire.

Dans Travail soigné, il hérite d’une affaire délicate et sensible. Des prostituées sont retrouvées mortes de façon assez horrible. Camille sent que quelque chose se cache derrière cette affaire. Très vite, son intuition se révèle être vrai : l’assassin a semé d’autres victimes, selon un plan très précis, très organisé. Il a un message à faire passer. Les meurtres se multiplient et les policiers semblent démunis. La presse, le juge… tout le monde veut des résultats! Quand Camille met le doit sur un début de piste, on se moque et on en veut pas le croire… et puis l’accumulation fait qu’ils n’ont plus le choix d’y croire. L’assassin est un « artiste », à sa façon il recrée les crimes sortis tout droit de romans policiers !

Lors de ma lecture (ou plutôt écoute vu que c’est un Audiolib), j’avais l’impression d’être au cœur de l’enquête. J’ai beaucoup commenté : des « oooh! », « non pas possible », « purée » (euh OK la version moins édulcorée!), « mais mais mais… noooon!!! », « le sa**** »… bref je vous en passe mais parfois j’étais quand même quelque peu énervé contre certains témoins (il croit quoi le libraire? que les flics passent leur temps à lire des romans policiers????).  Les personnages, l’enquête, l’intrigue, l’écriture et même le tueur… tout m’a plu dans ce polar.

Tout d’abord, Camille Verhoeven c’est lui le héros. Et j’ai aimé en apprendre plus sur lui (et ça éclaire d’ailleurs pas mal son comportement dans les autres enquêtes). Souvent dans les polars, les enquêteurs sont taciturnes, peu heureux dans leur vie privée, bourrus, alcooliques… bref vous voyez ce que je veux dire je pense. Ici, Camille a une vie privée. il a une femme qu’il aime, vont avoir un bébé. Il a des projets, une vie en dehors du travail. Ca change des clichés habituels et j’aime ça.

D’autre part, j’ai également apprécié le travail soigné (oui jeu de mot…) des descriptions de Pierre Lemaître. Son personnage principal aime l’art mais lui aussi! En effet, ses scènes de crimes sont décrites telles des tableaux. Le lecteur a l’impression de les voir défiler sous ses yeux tel un tableau. Certes, elles sont assez sanglantes et violentes mais c’est tellement bien amené qu’on « apprécie ». L’auteur implique aussi par cette façon son lecteur : il a toutes les cartes en même, comme son enquêteur, pour élucider, pour trouver la clé… et peut-être trouvé avant lui le coupable.

Par ailleurs, l’intrigue. est construite avec précision. Chaque fait est à sa juste place. Le roman est en deux parties et on sent la tension montée petit à petit. La seconde et dernière partie est juste parfaite. La tension est à son maximum. C’est renversant, poignant, stressant! Quel talent!

Enfin, un dernier mot sur Jacques Frantz. Il s’agit de l’acteur qui prête sa voix pour cette lecture. Il a la voix rauque, dure et envoûtante qui colle parfaitement à ce texte. Je pense qu’il n’est pas pour rien dans la façon dont j’étais happée par cette histoire. Un très bon choix et j’espère réécouter sa voix bientôt dans d’autres titres parus chez Audiolib (notamment des titres de Fred Vargas).

12992811_10209213650040435_505270499_nUn polar mené tambour battant, une intrigue précise, addictive, une conclusion explosive! Bravo Monsieur Lemaître!!

6 réflexions sur “Travail soigné de Pierre Lemaître

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s