Roman "jeunes adultes"

Six of Crows – 1 de Leigh Bardugo

couv75533460.pngSix of Crows
tome 1

Auteur : Leigh Bardugo
trad. de l’américain par Anath Riveline
564 p.

Milan, 2016

résuméKetterdam : une ville grouillante de malfrats où tout s’achète si on y met le prix. Ce principe, personne ne l’a fait autant sien que Kaz Bekker, dit « les Mains Sales ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d’élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques. Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde – s’ils ne s’entretuent pas avant…

çacommenceparJoost avait deux problèmes : la lune et sa moustache.
Il aurait déjà dû être en train de faire ses rondes dans la maison de Hoede, mais il venait de passer les quinze dernières minutes à tourner autour du mur sud-est des jardins, cherchant en vain quelque chose de romantique et d’intelligent à dire à Anya.
Si seulement elle avait les yeux bleus comme la mer ou vert émeraude. Mais non, ils étaient marron, adorables, rêveurs… marron chocolat fondu? Marron pelage de lapin?

cequejenaipenséUne couverture qui attire le regard, sombre, énigmatique et pleines de promesses… un résumé  qui donne envie de partir à la rencontre des ses six personnages… Me voilà embarquer dans un récit fantasy à couper le souffle !
Leigh Bardugo a su créer ici un monde inédit et très riche. Le lecteur perd ses repaires et se trouve plonger dans un monde inconnu, directement au cœur de l’action. En début de roman, on trouve un lexique des différents peuples existant dans ce monde, une carte géographique, les plan d’une prison, et les portraits des six personnages principaux (j’ai d’ailleurs apprécié ces illustrations sur les quels j’ai pu revenir au grès des mes envies durant ma lecture.)
Le point fort de ce roman fantasy est sans nul doute la richesse de ses personnages principaux : ces six hors-la-loi comme les nomment le sous-titre présent sur la couverture. Mais j’ai eu du mal à les percevoir comme tels. En effet, leurs personnalités, leur passif sont révélés tout à tour, à chaque changement de chapitres. Le lecteur apprend à les connaître, à les comprendre et finit par s’attacher à eux. Et même s’ils sont considérés comme des voleurs, voyous ou arnaqueurs, ils sont pour moi plus des personnages qui essaient de s’en sortir dans un monde hiérarchisé, difficile et assez violent. Dans un monde où la loi du plus fort règne, ils usent de ruses, d’intelligence.  Et pourtant, ils forment un groupe très disparate. Leur passé, leurs origines auraient pu en faire des ennemis mais leur complémentarité et leur complicité font toute la différence (sauf pour deux d’entre eux pour qui au départ la relation est plus qu’impossible!). Kaz, leur chef, est un jeune homme secret, taciturne, réfléchi, observateur. Personne ne le connaît vraiment. Il agit toujours dans un but précis. Autour de lui, il y a Inej, une jeune espionne, sûrement celle en qui il a le plus confiance, mais il peut également compter sur Jesper, un expert en armement, Wylan, doué pour les explosifs, Matthias, qu’ils vont sortir de prison, Nina, une grisha (sorcière pour certains) puissante et déterminée.
Kaz a accepté une mission suicide : s’introduire dans le Palais des glaces, une prison de haute sécurité, réputée inviolable, afin d’en sortir un homme qui a inventé une drogue très dangereuse. Évidemment, Kaz n’a pas su résister à l’appel de l’argent et encore moins dans ce défi qui semble insoluble… Mais Kaz a confiance (trop?) dans ses capacités et il sait s’entourer des meilleurs. Cette aventure va resserrer leur cohésion mais elle va également changer irrémédiablement leur vie.
J’ai particulièrement apprécié découvrir petit à petit ces personnages. L’auteur lève le voile toujours au bon moment sur leur passé ou leur sentiment. Chacun a leur tour va surprendre, dévoiler une facette de leur personnalité ou un subterfuge auquel on ne s’attendait pas forcément. Une vraie maîtrise stylistique de l’auteur que j’ai grandement savourer. Quel plaisir d’être surpris quand on ne s’y attend pas non?
L’intrigue, quand à elle, tourne autour d’une quête comme c’est souvent le cas dans ce genre littéraire. Un groupe d’ami ont un seul et même but et vont tout faire pour l’atteindre. La magie de la plume de l’auteur fait qu’on est dès le premier chapitre dans l’ambiance de ce but final. Les pages défilent sans qu’on s’en rende compte (et pourtant c’est un petit pavé). Ce roman se dévore ! Leigh Bardugo a créé un monde explosif, riche et inventif. Le lecteur n’est jamais au bout de ses surprises : rebondissements et retournements de situation garantis jusqu’à la dernière page ! Et quand on arrive à la dernière ligne on en veut tout simplement encore! Et heureusement pour nous il s’agit d’un premier tome donc il ne nous reste plus qu’à attendre patiemment la suite des aventures de nos six hors-la-loi préférés!

12992811_10209213650040435_505270499_nCe roman est une véritablement bombe littéraire : une intrigue innovante, riches en rebondissement, un monde nouveau, des personnages charismatiques, une fin… Vivement la suite !

Petit plus : Leigh Barbugo est également l’auteur d’une série intitulée Grisha, composée de 3 tomes. Seul le premier tome, semble-t-il, a été traduit en français par Castelmore et est disponible en version numérique.

Une réflexion sur “Six of Crows – 1 de Leigh Bardugo

  1. Pingback: Bilan Juillet 2016 |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s