Roman

Juste avant le bonheur d’Agnès Ledig

couv16190868Titre : Juste avant le bonheur

Auteur : Agnès Ledig

342 p.

Albin Michel, 2013

résuméCela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élève seule sont petit Lulu, unique rayon de soleil d’une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Ému par leur situation, un homme les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. Tant de générosité après des années de galère : Julie reste méfiante, elle n’a pas l’habitude.
Mais pour Lulu, pour voir la mer et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette main qui se tend…

çacommencepar Elle en a vu d’autres, Julie.
Elle aurait pu s’opposer, prendre le risque, perdre son travail, mais garder sa dignité.
Quelle dignité ?

cequejenaipenséEn ouvrant ce roman, je savais déjà que j’allais au devant d’émotions fortes. Et je n’ai pas été déçue!
J’ai d’abord fait la connaissance de Julie. Jeune mère célibataire, elle se serre la ceinture pour arriver à joindre les deux bouts, et surtout donner la meilleure vie possible à son fils. Mais elle est à bout. Son patron est un pervers, les clients de la supérette où elle est caissière sont peu aimables… Mais combative, elle continue… pour son fils, Lulu.
Et puis, il y a Paul. Sa femme l’a quitté il y a un mois et il dépérit. Il décide de se reprendre en main et ça commence par un tour à la supérette du coin… et par un sourire et un mot gentil à la caissière qui n’a pas l’air d’être heureuse.
Et enfin, Jérôme, fils de Paul, médecin de campagne, veuf depuis peu. Lui aussi semble au bout du rouleau.
Paul décide de partir se ressourcer dans sa maison bretonne, il embarque son fils mais aussi cette jeune caissière Julie et Lulu. Il ne les connaît pas mais sent qu’il doit lui tendre la main.
Tous les quatre vont passer des vacances inoubliables et en quelques jours, ils vont se faire du bien.
Mais… et bien oui il y a un mais, évidemment! Ça serait trop beau et trop simple si ce roman se contentait de raconter le destin de quatre personnages qui passent quelques jours de vacances. Car ce séjour sera bien plus que ça. Dès l’incipit, Agnès Ledig nous donnent la définition humaine du mot « coalescence » qui signifie « rapprochement de personnes sensibles et meurtries dont le contact entraîne une reconstruction solide de chaque élément à travers le tout qu’ils forment ». Et cette précision prendra tout son sens dans la seconde partie du roman qui délaisse le côté léger de la première pour aborder la part dramatique de l’intrigue.
Ce que j’ai particulièrement apprécié à la lecture de ce roman, c’est le côté réaliste qui s’en dégage. En effet, les personnages sont touchants, attachants. On ne peut que ressentir de l’empathie pour eux, tour à tour. Leur vie, difficile, accidentée, douloureuse s’éclaire des différents petits bonheurs du quotidien… et ainsi fait écho à nos propres soucis, à nos propres vécus. Et ces fragments de bonheur alternant avec les moments plus dures de la vie, amène le lecteur à passer du sourire aux larmes.
Agnès Ledig est un auteur dont j’ai découvert la plume très récemment avec le très beau On regrettera plus tard, et j’avais très envie de retrouver sa plume. Elle a de la magie dans les doigts : elle sait provoquer les émotions chez son lecteur avec des personnages profondément humains, avec des histoires qui touchent nos âmes sensibles, et qui tout en nous faisant pleurer arrivent à nous faire rire!
en brefUn roman sensible, réaliste, émouvant, des personnages complémentaires comme on n’aimerait à rencontrer dans la vraie vie.

3 réflexions sur “Juste avant le bonheur d’Agnès Ledig

  1. Pingback: Bilan Juillet 2016 |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s