Roman

Le Bel Avenir de Robin Kirman

le-bel-avenir-872393-264-432Le Bel Avenir

titre original : Bradstreet gate

Auteur : Robin Kirman

trad. de l’anglais (Etats-Unis) par Marine Boraso

429 p.

Albin Michel, 2017

résuméIls étaient jeunes et promis à un bel avenir. C’était avant que l’une de leurs camarades, étudiante comme eux dans une prestigieuse université américaine, ne soit assassinée sur le campus. Cette tragédie, et le scandale médiatique qu’elle a provoqué, hante toujours Georgia, Charlie et Alice. D’autant que les soupçons visant l’un de leurs professeurs, un homme charismatique et brillant, ne se sont jamais vérifiés. Confrontés aux défis de l’âge adulte et cherchant une explication aux mystères qui entourent ce meurtre, ils découvrent peu à peu que leur amitié est faite de secrets et de mensonges.

çacommencepar Un jeune homme se tenait sur le porche de sa maison. Grand, des cheveux filasse qui lui retombaient sur le visage, des lèvres mobiles qu’il ne cessait de mordiller tout en l’observant sur le pas de la porte. Quelqu’un qu’elle voyait pour la première fois. Le soleil tapait fort et, devant chez elle, l’érable était tout constellé de bourgeons. Le printemps était arrivé sans même qu’elle s’en rende compte.
-Georgia Calvin ?

cequejenaipensé Bienvenue à Harvard! ou pas. A la fin des années 90 une jeune étudiante est retrouvée assassinée sur le campus. Les langues se délient, les rumeurs vont bon train. Tout désigne le professeur Storrow qui a l’habitude semble-t-il d’avoir des relations avec les étudiantes… Et puis, il a tenu des propos discriminatoires envers cette jeune fille d’origine indienne. Tout le monde ne parle plus que de ça dans l’université et dans la presse.
Dix ans plus tard, au moment où débute le roman de Robin Kirman, nous faisons la connaissance d’une femme, Georgia Calvin, qui fréquentait ce campus à cette même époque. Une commémoration va avoir lieu en mémoire de la victime. L’occasion de remuer ce passé, de peut-être enfin découvrir la vérité. Le narrateur va jouer entre passé et présent pour mettre à jour les émotions des différents protagonistes, des relations qu’ils entretenaient alors et qu’ils entretiennent maintenant. L’intrigue se construit autour du trio Georgia Calvin, Charlie Flournoy et Alice Kovac. Une amitié que l’événement et le temps a mis à rude épreuve. Une amitié qui n’était pas aussi limpide qu’il n’y paraissait à l’époque, plutôt une amitié empoisonnée…
Robin Kirman met en place les pièces d’un puzzle psychologique autour de cette sombre affaire. L’auteur contrebalance sans cesse le paraître et l’être. Dans cette société où tout est fait pour réussir, pour se construire un bel avenir, l’auteur soulève le rideau des coulisses pour mettre à jour les animosités, les coups bas et les jalousies.
On pourrait penser que tout le roman tourne autour de ce meurtre et qu’il est traité à la façon d’un thriller. Mais l’auteur se joue des codes pour proposer au lecteur une enquête sur les faux-semblants, sur le portrait d’une catégorie de la population qui fréquente ces grandes universités qui fabriquent du rêve.
J’ai notamment apprécié la finesse dont il fait preuve pour saisir et capter la personnalité de ces différents personnages. Alice, par exemple, est celle qui m’a le plus interpellé. Elle m’a fait froid dans le dos!
Chacun sa cache derrière un miroir, mais au final (et peut-être est-ce la moralité du récit), la réalité prend souvent le dessus.
en bref Un roman psychologique qui met en avant les faux-semblants et l’hypocrisie habituels dans les grandes universités US.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s