Roman policier

Avec tes yeux de Sire Cédric

Avec tes yeux

Auteur : Sire Cédric

625 p.

Pocket, 2017 ( 16699)

résumé Thomas ne croit que ce qu’il voit, mais personne ne le croit. Depuis quelque temps, Thomas fait des rêves atroces. D’épouvantables rêves qui le réveillent en sursaut et morcellent son sommeil qu’il a déjà fragile. Si ce n’était que ça ! Après une séance d’hypnose destinée à régler ses problèmes d’insomnie, il est en proie à des visions. Il se voit, à travers les yeux d’un autre, torturant une jeune femme… Persuadé qu’un meurtre est effectivement en train de se produire, il part à la recherche de la victime. Le cauchemar de Thomas ne fait que commencer.
 Verts.
Ils sont verts.
Mêlés de vagues bleues.
Tels deux lagons. Ronds. Frémissants.
Ses yeux sont de cette couleur-là.
Brillants de terreur.
cequejenaipensé Je garde un super souvenir de ma lecture de mon dernier Sire Cédric De fièvre et de sang (qui remonte déjà à 2011!!!). Mais pourquoi ai-je attendu si longtemps pour m’y remettre ? Ça je l’ignore mais je savais que j’y retournerai et c’est désormais chose faite avec ce Avec tes yeux très addictif. Pocket a choisi une couverture plus soft et mystérieuse que la version grand format des éditions Presses de la cité.
Dès les premières pages, j’ai été prise dans ce récit assez glauque. On fait la connaissance assez rapidement des protagonistes qui vont jouer un rôle important dans le déroulement de l’action. A commencer par Thomas. Jeune entrepreneur dans le milieu informatique, son entreprise a du mal à décoller, son couple souffre et pour couronner le tout depuis quelques temps il fait d’affreux cauchemars et enchaîne donc nuit d’insomnie sur nuit d’insomnie. Bref le bonheur! Il décide alors d’aller consulter un célèbre hypnotiseur, bien qu’il n’y croit pas trop… mais qui ne tente rien n’a rien… Malheureusement, la séance est un fiasco et il se met à avoir des visions affreuses… comme s’il voyait à travers les yeux d’un autre, un autre qui est un tueur sans scrupules, qui aime torturer. Suivant son instinct, il ira jusqu’à la première victime et deviendra par la même occasion le suspect idéal. Il trouvera de l’aide auprès d’une hackeuse, Fox, avec qui il discute depuis des mois sur des forums d’insomniaque.
L’autre personnage phare est une toute jeune gendarme Nathalie. Elle vient de passer sa première année non pas sur le terrain mais derrière un bureau. Elle est surprotégée par son père, ses collègues se méfient d’elle et de ses angoisses. Ce sera elle la première sur le terrain. Sa meilleure amie est la première victime.
Cette affaire déclenchera en elle un véritable instinct de fin limier. Son raisonnement, son instinct, ses intuitions l’amènera à écouter Thomas, à tenter de démêler cette histoire sordide et morbide.
Ce duo que tout oppose forme ici une équipe de choc. Chacun de leur côté, pourtant, ils arriveront aux mêmes conclusions. Ils sont, qu’ils le veuillent ou non, sur le même objectif. Mais tous les deux ont appris à se méfier.
Ce petit pavé (625p. en poche) ne se déguste pas, il se dévore! On n’a pas le choix! Les pages défilent toutes seules, sans s’en rendre compte. On est agrippé par le style, par l’ambiance, par l’horreur des trois premières pages, par le mystère qui entoure Thomas et ses visions. On veut savoir qui est le tueur. Si on l’a côtoyé au fil des pages ou si l’auteur va nous sortir un ultime rebondissement. J’ai adoré le personnage de Thomas et ses réactions si logiques, si humaines. qui n’auraient pas peur de vivre ça? qui n’aurait pas pour crainte de ne trouver personne qui le croit? qui ne voudrait pas avoir le fin mot de l’histoire? qui n’aurait pas peur d’être fou? Nathalie aussi m’a bien plu. Son passé familiale et sa sensibilité l’a font beaucoup souffrir. Elle est isolée, solitaire, incomprise. Sa détresse m’a fait mal au coeur, j’ai ressenti de l’empathie pour elle. On assiste dans le récit à son éveil en tant que gendarme plutôt efficace au final.
L’intrigue est prenante (je pense que vous l’avez compris mais je le répète quand même! 😛 ), haletante, angoissante, stressante. Sire Cedric nous embarque dans son récit à la touche fantastique (comme il sait si bien le faire). Les voix et les rebondissements se succèdent pour le plus grand plaisir du lecteur, jusqu’à un final surprenant.
en bref Sire Cédric conduit son intrigue d’une main de maître : énergique, puissante, intelligente, angoissante et stressante… bref… tout ce qu’il faut pour ravir son lectorat et en conquérir un nouveau!

4 réflexions sur “Avec tes yeux de Sire Cédric

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #298# |

  2. Pingback: Bilan Mai 2017 |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s