Feel good books/Roman

Le Début des haricots de Fanny Gayral

Le début des haricots

Auteure : Fanny Gayral

218 p.

Albin Michel, 2017

résumé Entre son métier de médecin urgentiste, ses histoires d’amour qui tombent à l’eau, son père qui la terrorise, Anna n’a plus le temps de penser à elle. Alors quand, par hasard, elle tombe sur ce panneau : Stage de psychothérapie intégrative. Thème de la semaine : courageux. L’être, le devenir ? elle se dit qu’il n’est peut-être pas trop tard pour reprendre sa vie en main. Mieux vaut sombrer dans l’ésotérisme que dans la dépression ! Et si, pour vous aussi, ce genre de thérapie c’était…
le début des haricots ?

çacommencepar – Moi, je les adore tes frites, Anna.
Elle presse copieusement le tube de sauce tomate au-dessus de son assiette, en face de moi.

– Regarde, j’ai dessiné une tête de monstre.

cequejenaipensé Une couverture légère, qui appelle au voyage… qui donne envie au lecteur d’ouvrir ce roman, de le feuilleter… et de se retrouver aspirer par ses pages et la fraîcheur de l’écriture de Fanny Gayral.
Jeune médecin, l’auteure s’inspire de son métier pour nourrir sa passion pour l’écriture. Elle raconte les tribulations d’Anna, médecin urgentiste qui a beaucoup de talent, mais qui ne croit pas en elle. Dès les premières pages, le lecteur pourra se faire une petite idée du problème. C’est LUI. Lui qui est toujours derrière son dos, à la rabaisser, à la surveiller, à faire comme si elle était encore une petite fille. Comme chaque année, IL l’envoie à sa place à un congrès à San Francisco. Comme chaque année elle y va car c’est un moyen de s’éloigner de lui, de respirer un peu. Mais cette année c’est différent. Elle vient de commettre une grosse erreur de diagnostic lors de sa dernière garde. Alors elle fuit à San Francisco. elle a peur pour son avenir, de sa colère à LUI… Arrivée à l’aéroport elle préfère éviter les coups de téléphone et remarque un panneau pour un stage de psychothérapie intégrative sur le courage… Ce panneau l’attire, provoque quelque chose en elle… elle s’inscrit sur un coup de tête. Lors de ce stage entre introspection et méditation elle va se libérer, apprendre à lâcher prise, à reprendre les rennes de sa vie, à prendre son autonomie… Ce genre de stage appelle à remuer beaucoup d’émotions et en l’espace de quelques jours Anna prendra conscience de sa colère envers LUI. Ce LUI c’est son père qui gère sa vie personnelle comme sa vie professionnelle : d’une main de fer. Il ne se rend même pas compte que personne autour de lui n’est heureux, que tous ceux qui s’approchent de lui le craignent… Un véritable vampire d’énergie !
Anna est un personnage très intéressant à suivre. Médecin, intelligente, plutôt jolie, elle paraît heureuse mais il y a quelque chose qui semble être en travers de son chemin pour être totalement radieuse. On ressent le poids de la pression sur elle. Ce besoin de toujours se perfectionner, de toujours être la meilleure pour ne pas décevoir. Mais est-ce vraiment ce qu’elle désire? On dirait qu’elle n’a jamais pris le temps de savoir si ce qu’elle faisait lui plaisait. Tout est mécanique, calculé dans son quotidien. Alors ce stage thérapeutique est un véritable cataclysme pour elle. L’occasion de tout mettre à plat, de se poser et d’analyser.
Au fil des pages, le lecteur se rendra compte qu’Anna est en train d’évoluer, de s’épanouir, de prendre conscience d’elle. Mais ce qui est intéressant dans la façon de faire de l’auteure, c’est qu’elle fait aussi réfléchir son lecteur. Les différentes interrogations de Jim, le thérapeute, va questionner également le lecteur. On peut facilement s’identifier à l’héroïne, à ses fragilités, à ses doutes. Le Début des haricots se lit comme un roman mais finalement nous guide comme un coach de vie.
Le ton du récit est très léger, pétillant ce qui permet à l’auteure d’alterner les thèmes lourds et ceux plus guillerets. On prend une bouffée d’air frais avec l’histoire d’Anna

en bref Une histoire réjouissante avec une héroïne touchante. Un feel good books inspirant!

6 réflexions sur “Le Début des haricots de Fanny Gayral

  1. Pingback: Bilan Juin 2017 |

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #304# |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s