Roman "jeunes adultes"

Amour, vengeance et tentes Quechua d’Estelle Billon-Spagnol

Amour, vengeance & tentes Quechua

Auteure : Estelle Billon-Spagnol

251 p.

Sarbacane, 2017 (Exprim’)

résuméComme chaque été, Tara et ses parents prennent le départ des vacances.Direction ?Le Momo’s camping?La-bas, Tara respire, retrouve la rivière et son pote de toujours : Adam.

Adam, devenu…
ce beau mec qui la Remus totalement !

À peine le temps de savourer que débarque Eva, belle et brûlante comme le soleil, et vite surnommée ? La Frite?par Tara.

Ils étaient deux. Ils se retrouvent trois. Les mauvais coups vont tomber…

   Départ, cinq heures du mat’. Arrivée envisagée : treize heures et des poussières. Comme chaque deuxième samedi de juillet, depuis toujours.
cequejenaipensé Voilà le roman parfait pour se mettre dans l’ambiance estivale ! Et les premières pages nous replongent directement dans le rituel du départ en vacances. La répétition rassurante ou angoissante, selon la personne, pour prendre la route et enfin se poser, se couper du quotidien oppressant.
Pour Tara et sa famille : bye bye Paris direction le sud, le soleil, le camping de Momo. Le seul et unique. Celui qu’ils retrouvent avec impatience chaque mois de juillet depuis toujours. Et Tara est encore plus impatiente de quitter son quotidien du lycée qui la bouffe, la ternit, la blesse chaque jour un peu plus. Et puis au camping il y a son Edam… Adam son meilleur ami. Leur complicité lui manque. Elle rêve de le retrouver de passer de bonnes soirées en sa compagnie, de rire… Mais cet été ne sera pas comme les autres. Adam a changé. Elle aussi. L’adolescence. L’évolution des sentiments. La jalousie quand une troisième personne s’incruste dans leur duo presque parfait. L’équilibre est rompu. Une nouvelle fois Tara ne trouve pas sa place. La colère couve en elle. Elle ne se reconnaît plus. Et plus les vacances avancent plus elles se transforment en cauchemar pour elle. Que ce soit avec Adam ou dans sa relation avec ses parents. Ses seuls petits rayons de soleil sont les moments qu’elle passe avec sa petite sœur… mais cela aussi elle le gâche. La déprime. Les maladresses quand elle essaie de se rattraper… Bref… rien ne va plus pour la pauvre Tara.
Ce roman aborde avec beaucoup d’intelligence et de tendresse les attentes et déceptions de la déception, les fragilités de cet âge où les émotions sont à fleur de peau, difficiles à gérer… Estelle Billon-Spagnol campe un personnage féminin fragile certes mais inspirant une certaine empathie. On s’attache à cette jeune fille, on se projette dans ses problèmes, dans son mal-être.
L’été des 17 ans, souvent celui qui marque un tournant dans la vie. Où l’on prend conscience de certaines choses, où l’on grandit. L’été des expériences. L’occasion de se remettre en question, de faire le point sur ce qu’on aimerait être et comment y parvenir. Les mésaventures et réflexions de Tara nourriront les propres interrogations des lecteurs.
L’écriture fraîche et spontanée de l’auteure épouse un style « adolescent » – si je puis dire. Le ton est rapide, les phrases courtes, le langage familier (avec les gros mots en bonus 😛 ) et contemporain. Un ingrédient supplémentaire pour que l’ado qui lira ce livre s’y retrouve !
Mais attention ce roman n’est pas seulement un roman pour jeunes filles qui vivent leurs premiers émois ou revers amoureux. Non. Il parle aussi de la famille, des relations parents/enfants, des couples, des envies de passer à autre chose, d’évoluer, de changer de vie. On vit beaucoup de choses dans ce roman. On ne voit pas les pages défilées. On passe un super moment dans ce camping avec la jolie Tarama! On en ressort avec le sourire, on en ressort tout simplement bien… avec le cœur et l’âme un peu en vacances…
en bref Estelle Billon-Spagnol nous offre un joli roman sur l’adolescence et l’envie de bien-être. Une jolie histoire idéale à lire avant, pendant ou après les vacances (histoire de les prolonger un petit peu…)

2 réflexions sur “Amour, vengeance et tentes Quechua d’Estelle Billon-Spagnol

  1. Pingback: Bilan Juin 2017 |

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #304# |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s