Bande dessinée

Crinoline, l’école des princesses – 1 de Serge Carrère et Grégory Saint-Félix

Crinoline, l’école des princesses – 1

Auteur : Serge Carrère

Ill. de Grégory Saint-Félix

46 p.

Le Gâteau sur la cerise, 2017

résuméUne BD féerique qui raconte le quotidien et les aventures de petites filles presque comme les autres (Cendrillon, Mulan, Blanche Neige) qui apprennent à devenir de vraies princesses à l’école Crinoline ! Pocahontas vient de perdre sa grand-mère « Fleur des Bois » qu’elle adorait. Les princesses du club des « Étoiles filantes » vont comprendre que l’amitié est un bien précieux qui permet de se soutenir les unes les autres… malgré les petites jalousies qui peuvent se révéler lors d’évènements importants.

çacommencepar Il était une fois, une école merveilleuse où allaient toutes les princesses : l’école Crinoline…

cequejenaipensé Voici une petite BD toute mimi, très girly, et pleine d’humour!
Crinoline est une école mais pas n’importe quelle école! Elle est réservée aux princesses! Nous trouverons donc entre ces pages les petites Poca(hontas), Cendy (Cendrillon, Dracu (Draculette), Blanche-Neige, Mulan… 

Serge Carrère, le scénariste, met en scène ces petites princesses dans leur quotidien d’écolières. Et même si elles sont censées apprendre les bonnes manières, ce sont de vraies petites chipies !! Jalousie, petites vengeances, malheurs du quotidien, le scénariste met tout ça en scène avec beaucoup de tendresse pour ces petites filles pas comme les autres. L’amitié et la solidarité sont mis en avant dans leurs aventures. On retrouve les traits et les références aux contes qui nous permet de bien les identifier. L’auteur s’amuse également à leur faire rencontrer les élèves d’une école de princes! J’ai particulièrement apprécié Poca et la petite Cindy qui est une vraie canaille!

Même si ce premier tome a un fil continue (la perte de la grand-mère de Poca), le récit est découpé en plusieurs petits chapitres qui leur fait vivre de mini aventure. Ainsi, les petites histoires ne font que quelques pages et conviennent parfaitement aux enfants qui débutent dans la lecture de bandes dessinées. 

De plus le dessin enfantin et japonisant de Gregory Saint-Félix donne un côté très attendrissant à ces petits personnages. Les traits tout en rondeur, les couleurs flashies ne peuvent qu’attirer l’œil. J’ai bien aimé les petits dessins en exergue à chaque fin de chapitre : un petit croquis d’un des personnages apportant parfois un petit commentaire en plus pour conclure le récit. Chaque début de chapitre est également illustré par une image en pleine page. Lors de ma lecture, j’ai eu l’impression qu’il ne manquait pas grand chose pour animer ces petites princesses.

Pour conclure cette ouvrage, le Gâteau sur la cerise a rajouté un petit carnet : 16 pages de jeux, de recettes, de coloriages et de leçons de dessin pour que nous aussi, lecteur, apprenions à dessiner ces jolies princesses! Bref, un joli petit plus pour finir en beauté ce joli conte de fées revisité très librement !

 

en bref Une petite bande dessinée très sympa : girly, fraîche, pleine d’humour et de tendresse! Un moyen plutôt agréable de (re)découvrir les princesses de contes de fées différemment !

A savoir : Crinoline est une réédition, et était préalablement éditée aux éditions Milan dans la collection « BDkids ».

Une réflexion sur “Crinoline, l’école des princesses – 1 de Serge Carrère et Grégory Saint-Félix

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #307# |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s