Roman "jeunes adultes"

Champion de Christophe Léon

Champion

Auteur : Christophe Léon

136 p.

La joie de lire, 2017 (Encrage)

résumé Brandon, Luc, Lauryanne, David, Abigail… des portraits d’adolescents aux destinées croisées. Chacun d’eux fera le mauvais choix au mauvais moment… sauf un!

çacommencepar Imaginons une grande maison au milieu des champs, non loin d’une forêt plantée de chênes et de châtaigniers. Il y fait bon vivre.

cequejenaipensé 6 adolescents. 6 portraits. 6 destins qui vont se croiser.

Brandon, Luc, Lauryanne, Louella, David et Abigail se côtoient plus ou moins. Même établissement, même ville, mêmes amis. Leur point commun : avoir leur propre vision de la vie et de ce qu’on attend d’eux.

Ce jour là, il y aura un accident. Mauvais endroit, mauvais moment, mauvaise réaction. Que s’est-il réellement passé ? Qu’ont-ils vu ? Qu’ont-ils à dire ?

Ces cinq « héros » ont tous une vie différente ce qui va provoquer chez eux des attitudes différentes.

Brandon est le sportif. Un athlète plein de promesse mais qui est en plein dilemme. Son père et son entraîneur le poussent vers quelque chose dont il n’a pas envie.

Puis, il y a Luc, fils d’agriculteur. Un crâneur. Pour faire le beau devant sa copine, Louella, il va emprunter le véhicule flambant neuf de son père. Une voiture énorme et puissante. Et bien sûr il n’a pas le permis… Louella regrette d’être montée dans cette voiture très rapidement !

Lauryanne, ado en pleine crise. Elle déteste tout, tout est nul, moche, sans intérêt. Elle critique tout. C’est elle la plus belle, la plus riche, la plus intelligente… et aussi la plus égocentrique. Bref, elle est adorable !

Abigail, en couple avec Brandon, et amie de Lauryanne, enfin autant que possible. Quand commence le roman, elle a rendez-vous avec Brandon et elle craint le pire…

Et enfin, nous faisons la connaissance de David. Il est différent. Il est autiste. Et sa famille n’a pas l’air très patient avec lui. C’est celui qui m’a le plus touché dans ce roman. On sent sa solitude et le manque d’incompréhension de la part de son entourage.

Quand on lit ces petits portraits, on voit bien que ces différents personnages n’ont pas grand-chose en commun. Et pourtant, leur vie va se croiser. Et ce moment va changer beaucoup de chose sur leur perception du monde, de leur petit monde devrais-je dire. Beaucoup de questions sans réponses. Même nous lecteur nous ne savons pas ce qu’il s’est réellement passé. Christophe Léon, l’auteur, en croisant les points de vue des personnages fait volontairement des ellipses. On a l’impression d’avoir tous les éléments pour comprendre ce qu’il s’est passé. On se fait notre propre idée, on commence à montrer du doigt un personnage en particulier, qui n’est pas le même que celui que désigne l’enquête. Mais nous il nous semble savoir et pourtant ! Christophe Léon joue avec les points de vue, y compris avec celui du lecteur. Il faut se méfier des apparences et des rumeurs. On ne sait jamais vraiment tout. Voilà le message clé de ce roman !

 

en bref Des destins croisés. Un mauvais choix au mauvais moment.

 

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s