Roman jeunesse

Un toit pour 13 – 1. Le jour où ma mère a flashé sur le plombier d’Ingrid Chabbert et Carine Hinder

Un toit pour 13 – 1. Le jour où ma mère a flashé sur le plombier

Autrice : Ingrid Chabbert

Ill. par Carine Hinder

48 p.

Frimousse, 2014

résuméD’un côté, ils sont 5. De l’autre ils sont 8. Quand la mère de Romuald et le plombier décident de vivre ensemble, cela fait 13 sous le même toit. Ce qui ne plaît pas à tout le monde. Alors Romuald et Joséphine qui ont tout de suite partagé leurs réticences à l’idée de leur parent respectif, vont mettre au point un plan diabolique pour séparer définitivement les deux tourtereaux. Mais cela ne va pas se passer comme prévu, évidemment ! Et enfin, s’il faut essayer…
autant prendre les choses du bon côté !

çacommencepar Il m’arrive une drôle d’histoire. Enfin, pas drôle, non. Pas drôle du tout. C’est même la cata ! Faut que je vous raconte depuis le début…

cequejenaipensé Voilà un roman pour les jeunes lecteurs vraiment sympa. Dans un toit pour 13, Ingrid Chabbert raconte le quotidien bouleversé du jeune Romuald qui voit débarquer dans sa vie un nouveau compagnon pour sa mère et toute une nouvelle smala de frères et de sœurs! Chez lui, il y a déjà sa mère et ses quatre frères et sœurs. Et à 8 ans, il trouve que la famille est déjà bien assez grande. Il voit donc cette arrivée comme une tornade et ce n’est vraiment pas un plaisir pour lui. Malheureusement sa mère et ses frères et sœurs, eux semblent ravis. Dès la première rencontre, ils fraternisent avec l’ennemi. Non mais quelle horreur! Et l’affaire se corse quand ils emménagent ensemble. Heureusement, il va trouver une alliée dans l’équipe adverse : la jeune Jo ne veut pas non plus de ces intrus dans sa famille. ensemble, ils vont se serrer les coudes et trouver une solution pour séparer leurs parents!

L’autrice adopte le point de vue de Romuald, un point de vue assez ronchon et il nous fait bien sourire d’ailleurs. Car même si le lecteur comprend ses réticences et sa jalousie – on le serait à moins vu le nombre qui s’ajoute à leur déjà grande famille! ça peut faire peur non? -, le lecteur se rend également compte que lui aussi est en train de se rapprocher de sa nouvelle famille en formant une équipe avec Jo. Et du haut de ses 8 ans, il ne décode pas les regards de connivence de sa mère et de Jean, le plombier. Le lecteur s’amusera de ce mauvais caractère et de la grosse bêtise qu’ils sont en train d’imaginer. Le jeune lecteur pourra également se reconnaître dans le personnage de Romu s’il vit au cœur d’une famille recomposée.

 

Le sujet n’est pas forcément inédit en littérature de jeunesse mais la façon dont l’autrice le traite est intelligente. En donnant la parole à ce petit homme, elle donne la parole aux enfants qui vivent cette situation. elle y ajoute l’humour et la légèreté par le langage oral et familier utilisé. Les illustrations de Carine Hinder ajoute de la gaîté au court récit. Le choix s’est porté sur un duo de couleur très vif : un rouge orangé et un bleu clair. Une dualité qui se retrouve dans les émotions des personnages et la situation dans laquelle ils sont. j’aime beaucoup ce choix qui attire l’œil.

 en bref Un petite histoire sur le thème de la famille recomposée sympathique : à découvrir dès 8-9 ans.

Lu dans le cadre du challenge Un mot des titres

 

Une réflexion sur “Un toit pour 13 – 1. Le jour où ma mère a flashé sur le plombier d’Ingrid Chabbert et Carine Hinder

  1. Pingback: [Challenge jeunesse / young adult #7] Bilan 3 – Muti et ses livres

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s