Roman

Le Chemin de la plage d’Anna Fredriksson

Le Chemin de la plage

titre original : Augustiresan

Autrice : Anna Fredriksson

trad. du suédois par Lucas Messmer

396 p.

Denoël, 2017

résuméLe monde de Jenny s’écroule lorsqu’elle apprend que son mari la trompe. À quarante ans, avec un divorce qui semble inéluctable, l’heure est aux bilans, et force est de reconnaître que sa vie ne s’est pas déroulée comme elle l’aurait voulu. C’est pourquoi, lorsque ses trois amies d’enfance lui proposent de passer la fin de l’été à parcourir la magnifique région d’Österlen à vélo, Jenny y voit l’occasion idéale de reprendre sa vie en main. Un projet qui tombe à pic car cela fait des années qu’elle se consacre totalement à sa carrière, au point d’en négliger ses proches. Pourtant, l’atmosphère joyeuse et détendue tourne rapidement au vinaigre lorsque Jenny découvre que l’une d’entre elles était au courant de l’infidélité de son mari. Les amies de Jenny finissent par comprendre que derrière ses soucis de couple se cachent des problèmes bien plus graves.

çacommencepar La porte du train se referme avec fracas. De l’autre côté de la fenêtre, Jenny observe une femme en uniforme longer le quai, fermer toutes les portes et vérifier que tout est en ordre pour le départ.

 

cequejenaipensé L’année dernière, j’avais fait la connaissance de la plume d’Anna Fredriksson avec son roman La Maison de vacances. Avec Le Chemin de la plage, il est de nouveau question de vacances. Des vacances qui vont être pour le personnage principal, Jenny, l’occasion de souffler, de respirer, de faire le point. Dès les première page, on comprend qu’elle est en souffrance. L’autrice va alors construire son récit en deux temps. Un chapitre sur deux se passe dans le présent alors que Jenny, et ses amies sont au cœur de leur périple à vélo dans la région d’Österlen en Suède. Depuis quelques mois elles ne se sont quasi pas vu alors c’est l’occasion de se retrouver mais pas seulement. On ressent un certain malaise entre elles comme si chacune cachait quelque chose à l’autre. Jenny vient de se séparer d’avec son homme, elle feint d’aller au mieux concernant son boulot. Mais, nous, lecteur, savons qu’il n’en est rien. En effet, la construction de l’intrigue en alternance nous permet de nous plonger dans le quotidien de la jeune femme. Elle vient d’être promu cheffe, responsable du personnel, de l’administration et de la gestion du service. Une charge énorme. Mais elle se sent prête. Malheureusement cette promotion s’accompagne d’un lourd défi : outre la réorganisation du service elle doit préparer un plan social, avec des licenciements à la clé. Au sein de l’entreprise, rumeurs et méchancetés vont s’amplifier. Au fil des pages, on suit les événements auxquels elle va devoir faire face. Elle se donne à fond pour accomplir ses tâches et faire face à ses responsabilités. Mais ni son chef ni les employés ne semblent être en adéquation. Bien au contraire.

Anna Fredriksson a l’art et la manière de faire parler les émotions, de mettre en scène les relations humaines. Souffrance, harcèlement sont au menu de ce nouveau roman. J’ai tellement souffert aux côtés de Jenny. Entre les injustices, les menaces et le harcèlement dont elle est la victime, je me demandais où nous menait l’autrice vu que les scènes de vacances en vélo se passe semble-t-il après tout ça. On sent que quelque chose de grave s’est passé mais quoi. Une boule s’est formé dans ma gorge à mi-lecture et cela m’a empêché de fermer mon livre. J’avais un besoin de soutenir Jenny. 

 

en bref Ne vous fiez surtout pas à sa couverture estivale : ce roman est très riche en émotion, émouvant et très juste en qualité de relation humaine. Un petit bijou.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s