Roman/Roman historique

La Mer en hiver de Susanna Kearsley

La Mer en hiver

titre original : The Winter Sea

Autrice : Susanna Kearsley

trad. de l’anglais par Marie-Axele de La Rochefoucauld

573 p.

Pocket, 2017

résuméLorsque Carrie McClelland, auteur à succès, visite les ruines du château de Slains, elle est enchantée par ce paysage écossais, à la fois désolé et magnifique. La région lui semble étrangement familière, mais elle met de côté son léger sentiment de malaise afin de commencer son nouveau roman, pour lequel elle utilise le château comme cadre et l’une de ses ancêtres, Sophia, comme héroïne. Puis Carrie se rend compte que ses mots acquièrent une vie propre et que les lignes entre fiction et faits historiques se brouillent de plus en plus. Tandis que les souvenirs de Sophia attirent Carrie encore plus au cœur de l’intrigue de 1708, elle découvre une histoire d’amour fascinante, oubliée avec le temps. Après trois cents ans, le secret de Sophia doit être révélé.

çacommencepar Ce n’était pas un hasard. Rien de tout cela n’était arrivé par simple hasard.
Je l’appris plus tard : même si j’eus du mal à accepter cette évidence quand elle me frappa, car j’avais toujours cru fermement à l’autodétermination.

 

cequejenaipensé Premier coup de cœur de l’année avec ce roman qui m’a fait voyager en Écosse mais aussi dans l’Histoire!

Carrie McClelland, auteur de roman historique, s’installe en Écosse sur les pas de ses personnages vivant au début du 18ème siècle. Elle se laisse envelopper par l’ambiance, fait la connaissance des lieux, des habitants, se familiarise avec ses personnages. Chaque soir, elle s’installe pour écrire une nouvelle page de son roman. Mais contrairement à son habitude, elle se laisse porter par son histoire. Son nouveau roman se passe au printemps 1708, au moment où une coalition de soldats français et écossais tentent de faire revenir le roi exilé sur ses terres et de le réinstaller sur le trône. Carrie comme dans tous ses romans mêle faits historiques et fiction. Elle décide de raconter cette histoire par le point de vue d’une femme, Sophia. Très vite, fiction et réalité vont se rejoindre. En effet, quand elle finit un chapitre, Carrie a une drôle d’impression. Impression qi se confirme quand elle poursuit ses recherches et qu’elle découvre que ce qu’elle croit inventer chaque nuit s’est réellement passée.

Ce roman est passionnant et prenant. J’ai eu du mal à quitter les personnages. J’avais envie de connaître l’issue de chaque récit mais j’avais une réelle envie de rester en Écosse dans le cottage de Carrie. J’ai donc fait durer ma lecture le plus longtemps possible!

L’Histoire d’Écosse de cette époque ne m’est pas du tout familière mais Susanna Kearsley arrive à ne pas rendre rébarbatif et obscure. Elle arrive à nous raconter l’histoire comme un roman et ça en devient passionnant. J’ai apprécié aussi de connaître l’envers du décors du travail d’écrivain par le biais de son personnage Carrie.

Ce que j’ai apprécié également c’est le double récit que nous lisons. Matériellement, les chapitres sont distingués par une numérotation en chiffres arabes pour la partie contemporaine et en chiffres romains pour la partie historiques. Mais la distinction ne s’arrête pas là. Le rythme diffère, le style aussi. On s’attache aux personnages des deux parties pour des raisons similaires car ils se ressemblent étrangement ainsi que ce qui leur arrivent. L’autrice, Susanna Kearsley, arrive de manière intelligente à mêler ces deux tempos. On vibre aux côtés de Carrie, des liens qu’elles tissent avec les habitants du coin (et surtout avec l’un d’entre eux!). On découvre une époque et on tombe sous le charme de Sophia et de son histoire épique et bouleversante.

On ressent énormément d’émotions dans ce récit atypique. L’autrice arrive à marier histoire, romance et tout ça avec une pointe de fantastique qui nous semble à la fin de notre lecture tout à fait logique. J’avoue avoir versé ma petite larme même si on s’attendait à ce qui arrive. L’autrice m’a offert un très beau final et j’ai quitté le roman avec le sourire et avec une envie de voyage écossais!

en bref Un récit où se mêle deux époques, où les personnages des deux époques se côtoient, ou leur histoire se font échos. Un récit qui m’a touchée, que j’ai aimé, que j’ai adoré! Bref, un magnifique coup de cœur!

 

2 réflexions sur “La Mer en hiver de Susanna Kearsley

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? #329# |

  2. Pingback: Aziquilit : 8 ans et toutes ses dents! |

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s